Archives de catégorie : Musique

La grenouille d’Albert Simon

Cela vous dit-il quelque chose “La grenouille d’Albert Simon” ?

Si oui, voici : “Après avoir lu les nouvelles ce matin, j’ai repassé commande de vingt masques FFP2”.

P.S. Sans aucun rapport, si ce n’est un sentiment au contraire rassurant d’éternité : la plus belle chose au monde me semble être celle que j’écoute en ce moment (fermez les yeux pour échapper à l’horreur kitsch de ce qu’on vous montre 😉 ) :

Partager :

Ma chanson préférée… selon l’IA de YouTube

Vous connaissez mon intérêt (historique 😉 ) pour l’Intelligence Artificielle, et mon plaisir présent de me replonger dans ces questions.

Malgré vos préventions légitimes, vous êtes peut-être épaté.e.s comme moi par les conseils pertinents que nous prodigue aujourd’hui l’Internet : “Une vidéo que vous aimerez voir…”, “Une chanson que vous aimerez entendre…”, “Un nouveau livre que vous aimerez lire…”, ou la manière dont nos boîtes mail terminent désormais nos phrases.

Aussi j’ai voulu à l’instant faire un petit exercice : aller sur YouTube de conseil en conseil jusqu’à atteindre une vidéo vue par vraiment beaucoup de monde. Je me suis arrêté à 18 millions de spectateurs (viewers en français).

Je trouve intéressant que le chanteur soit une personne dont je n’ai jamais entendu parler et qui n’a pas droit à une notice Wikipédia en français : Chandler Moore. Sa voix m’a aussitôt rappelé des gens que j’aime vraiment beaucoup, comme Lionel Richie, Keb Mo’ ou Stevie Wonder. Quant à la mélodie, elle m’a rappelé un office auquel j’ai assisté un jour à Freetown au Sierra Leone. J’étais la seule personne non-africaine dans l’assemblée, et le seul homme, ô honte, à ne pas porter la cravate. Je n’en ai pas moins eu une longue conversation avec le pasteur.

Alors disons : “IA de YouTube, pas mal vu !”.

Partager :

Sous la douche #4

Il n’y a pas que la simplicité de la mélodie qui vous fasse revenir une chanson sous la douche, ou son aimable prédisposition à dissimuler les fausses notes : il y a aussi bien entendu la pertinence du message qu’elle véhicule.

Te faire du mal était la dernière chose qui me serait venue à l’esprit … – chanson de Tom Paxton (avec Liam Clancy)

Jésus, si t’as rien d’autre à faire, sors-moi d’là stp … – Bobby Bare

Sans un rond à Pétaouchnok … – Jerry Lewis (chanson de Kris Kristofferson)

Partager :

Sous la douche

Y a-t-il un rapport entre la chanson elle-même et le fait que je ne parvenais pas à obtenir une eau même raisonnablement tiède ? Toujours est-il que je me suis mis à la fredonner.

La tâche suivante était de déterminer ce que cette mélodie pouvait bien être. Cela me prit un moment, mais le faucon noir dont il était question m’est revenu en mémoire, ainsi que les deux amants tombant à genoux dans les herbes folles.

Dieu seul sait ce qu’une eau un peu plus chaude eût pu m’inspirer.

Partager :

Le comma : illustration

Ah ! Ça m’a fait du bien : je viens de parler de musique pendant vingt minutes. Enfin, j’ai surtout écouté ! Je n’avais qu’une très très vague idée de la différence entre le modéré et le tempéré, mais là, une bonne explication du comma m’a fait faire quelques pas de géant.

Bien mieux que des mots, ces deux vidéos vous feront tout comprendre.

Nunc Dimittis : Ischia Gooda et David Blackadder

Spem in alium : The King’s Singers

Partager :