Archives de catégorie : Philosophie

Les masses et les publics, par CG

Cher Monsieur Jorion,

Je n’ai pas acheté l’émission où vous interveniez (« arrêt sur images »), mais j’ai regardé la vidéo de lancement de 10 min, où un résumé de l’affaire GameStop a été réalisé par un chroniqueur et où Monsieur Schneidermann vous a présenté ainsi que votre répondant. Je reste donc sur le seuil, ne sais ce qui est dit, mais j’ai vu sur votre blog cette autre vidéo qui a sans doute joué le rôle de carte de visite (« Wall street : le petit gars a perdu »).

J’avais, comme monsieur Daniel Schneidermann sans doute, été très intéressé par ce que vous y disiez. Suite à cela, je m’étais remis à la lecture de votre ouvrage sur Keynes. J’ai relu le chapitre XV qui réactive un certain nombre de souvenirs sur ce que j’avais appris autrefois grâce notamment à vos explications patientes sur les produits dérivés, et autre inventions de la finance. 

Continuer la lecture de Les masses et les publics, par CG

Partager :

Que peut-on savoir du réel ?, le 23 décembre 2020 – Retranscription

Retranscription de Que peut-on savoir du réel ?, le 23 décembre 2020. Bonjour, nous sommes le 23 décembre 2020 et…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Le temps qu’il fait le 14 août 2020 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 14 août 2020. Bonjour, nous sommes le vendredi 14 août 2020. Comme je…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Bernard Stiegler – Mémorial

J’ai été tout particulièrement touché que durant les journées d’avant-hier et hier vous soyez venus, nombreux, et dont le nom m’était le plus souvent inconnu, déposer ici une pensée à la mémoire de Bernard Stiegler. Je rassemblerai tout cela d’ici une semaine ou deux (j’ai fait ça pour Georges Miedzianagora à une époque).

Continuer la lecture de Bernard Stiegler – Mémorial

Partager :

Bernard Stiegler (1952-2020) – Retranscription de la vidéo

Retranscription de Bernard Stiegler (1952-2020). Merci à la personne qui fait mes retranscriptions : pour sa célérité, et pour l’expression de sa sympathie.

Bonjour, le 7 août 2020 : Bernard Stiegler (1952 – 2020). Il est mort hier. Je m’y attendais un peu. Je faisais partie des gens qui étaient dans le secret, des gens qui savaient que ça n’allait pas bien. Il avait eu une occlusion intestinale et ça s’était très mal passé et que, s’il y avait de nouveau quelque chose du même genre, à ce moment-là, le pronostic était extrêmement, extrêmement mauvais. Voilà. Je savais ça depuis plusieurs mois. Je fais partie effectivement des gens qui… je ne sais pas à combien de gens il a expliqué ce qui se passait, sa famille sans doute, moi, peut-être quelques autres. Et quand j’ai fait PJ TV, je l’ai interviewé lui un peu comme une urgence. On avait parlé et je me suis dit : « Il y a peut-être encore des choses qu’il a envie de dire, qu’il a envie de faire savoir au monde ». Mais voilà, j’ai été un peu surpris d’ailleurs, il a dit des tas de choses très intéressantes comme d’habitude mais rien de nouveau. C’était, je dirais, un peu sa présentation rodée sur les thèmes qui lui étaient chers.

Continuer la lecture de Bernard Stiegler (1952-2020) – Retranscription de la vidéo

Partager :

Marathon des sciences, “Combien existe-t-il de vérités ? Réponse : 2 !”, le 3 août 2019

Ouvert aux commentaires.

Mon intervention l’été dernier à Fleurance, à propos de la notion de “post-vérité”.

Partager :

À propos de La critique marxiste n’est pas assez radicale, par Étienne Guillermaz

Ouvert aux commentaires.

Bonjour Monsieur Jorion,

je viens de regarder, avec un grand plaisir, votre dernière vidéo. J’apprécie l’importance que vous accordez à la pensée d’Aristote : lorsque je suis en conférence j’insiste toujours sur le fait que les anciens nous ont laissé toutes les clefs nécessaires à notre survie (et donc à notre sortie du capitalisme), ce à quoi l’on me répond souvent que les solutions de l’époque ne correspondent plus à notre temps et qu’il faut réinventer la roue ou toute autre non solution qui permet de brasser de l’air sans prendre le problème à bras le corps.

À chaque fois que j’ai eu un auditoire majoritairement marxiste j’ai toujours eu droit, après avoir terminé mon intervention, à cette sempiternelle citation de Marx : “Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit maintenant de le transformer”.

Continuer la lecture de À propos de La critique marxiste n’est pas assez radicale, par Étienne Guillermaz

Partager :