Archives de catégorie : Place Publique

« Place Publique » et autres choses, le 23 novembre 2018 – Retranscription

Retranscription de « Place Publique » et autres choses, le 23 novembre 2018. Merci à Éric Muller !

Bonjour, nous sommes le vendredi 23 novembre 2018, et je me trouve à Bordeaux pour les Tribunes de la presse. J’ai déjà parlé hier dans un atelier où j’ai essayé de répondre à la question « Se débarrasser du capitalisme ? » et cet après-midi je me trouverai à 15h30 dans un débat sur la question « L’Europe en quête de frontières ». Je crois que ça s’appelait « Brexit » au départ, c’est pour ça que j’ai un peu hésité.

Continuer la lecture de « Place Publique » et autres choses, le 23 novembre 2018 – Retranscription

Partager :

Place Publique vue du Blog de Paul Jorion, par Vincent Burnand-Galpin

Ouvert aux commentaires.

Paul, votre idée de rejoindre Place Publique est très bonne : c’est l’équilibre idéal pour passer à l’action.

La dynamique semble très bonne. Ce mouvement a à peine quelques semaines et il remplit déjà des salles. Les personnes qui le composent sont motivées et ouvertes : à peine rencontrez-vous Claire Nouvian que vous voyez les fondateurs lundi prochain ! Face à ce dynamisme, aucune structure préexistante (think tank, ONG, association…) ne fait le poids quand cela prend des mois pour espérer rencontrer untel ou untel… Face à cette ouverture, les partis politiques de gauche sont, eux, complètement morts : leur silence face à vos propositions révèle leur entre-soi monstrueux qui les achèvera définitivement aux élections européennes en mai prochain.

Continuer la lecture de Place Publique vue du Blog de Paul Jorion, par Vincent Burnand-Galpin

Partager :

« Place Publique » : l’annonce de mon ralliement au mouvement le 23 novembre 2018

Ouvert aux commentaires.

Une longue discussion déjà entre Claire Nouvian et moi, qui participions donc au même débat aux Tribunes de la Presse à Bordeaux hier 23 novembre.

Nous nous revoyons déjà lundi elle et d’autres fondateurs de Place Publique, et moi. Je vous tiens bien entendu au courant. Quoi qu’il en soit, une affaire qui roule (et à belle allure) !

Partager :