Archives par mot-clé : Alexander Vindman

« Comment éviter la prison », le 10 juillet 2020 – Retranscription

Retranscription de « Comment éviter la prison », le 10 juillet 2020 Bonjour, nous sommes le vendredi 10 juillet 2020…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

États-Unis : La rosée et l’écume

La tribune libre  ce soir de Marie « Masha » Yovanovitch, ancienne ambassadrice des États-Unis en Ukraine, évincée à la suite des manigances de l’extrême-droite US (fièrement entraînée par le président), nous rappelle que les immigrants se partagent en deux camps : celles et ceux qui rêvent à la pensée d’un nouvel idéal auquel elles ou ils s’identifient (Fiona Hill, le père d’Alexander Vindman, les parents de Yovanovitch), et ceux dont les yeux miroitent à la pensée d’une myriade de nouveaux pigeons à plumer (Friedrich Trump Sr., grand-père du président, taulier maquereau de son état).

Partager :

Auditions Commission impeachment – Commentaires en direct

Adam Schiff, président de la commission fait sa présentation : il rappelle les propos de Mick Mulvaney, chef de cabinet…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Impeachment : La démoralisation du camp Républicain

Lorsqu’il y a exactement une semaine, le 23 octobre, une trentaine de députés Républicains ont occupé le local dans lequel devait déposer à huis-clos Laura Cooper, responsable au Pentagone de la politique américaine vis-à-vis de l’Ukraine, ils ne protestaient pas contre le fait que les Républicains seraient dans l’impossibilité de savoir ce qui se dirait car il y aurait eu dans la salle d’audience, comme toujours, moitié de Républicains, moitié de Démocrates. Non, ils faisaient écho à la plainte de Trump que comme le public ignore ce qui se dit dans ces huis-clos, il ne peut pas se défendre.

La justification des Démocrates était qu’il était essentiel que chaque témoin ignore ce que les précédents avaient dit, pour qu’il ou elle n’ajuste pas ses propos à ceux des autres. On était au stade de l’enquête, soulignaient-ils, le temps viendrait où les mêmes témoins seraient rappelés à la barre lors d’auditions publiques, par opposition aux « dépositions » ayant lieu lors de cette phase préliminaire d’enquête.

Les Démocrates ont annoncé que la phase publique s’ouvrirait le 14 novembre, et ont appelé à un vote demain jeudi 31 octobre officialisant le processus d‘impeachment. Continuer la lecture de Impeachment : La démoralisation du camp Républicain

Partager :

États-Unis : sale temps pour les patriotes… immigrés !

Dépose aujourd’hui devant la commission du Congrès traitant de l’impeachment, un certain Lt. Col. Alexander Vindman, membre du National Security Council. Lequel explique dans un document de 6 pages qu’il est arrivé aux États-Unis à l’âge de 3 ans, ses parents fuyant l’Union soviétique. Il ne dit pas que la famille a crevé la dalle pas mal d’années mais ça se lit facilement entre les lignes.

Il est devenu militaire. Je n’ai pas besoin de vous expliquer pourquoi c’est souvent la seule stratégie pour s’en sortir quand les éléments sont vraiment ligués contre vous (je vous raconterai peut-être l’histoire de cet officier recruteur qui me convainc un jour à Milwaukee [Wisconsin] d’entrer dans sa boutique pour essayer de me tirer d’affaire parce que j’ai vraiment l’air d’un clodo).

Il explique aussi, dans sa profession de foi de 6 pages, qu’il faisait partie des quelques personnes écoutant en direct le 25 juillet la conversation de Trump avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky durant laquelle le président US conditionnait le versement d’une aide militaire à son pays à l’obtention non seulement d’informations compromettantes sur Joe Biden, son rival à la présidentielle, mais aussi sur un supposé complot ukrainien qui l’aurait visé lui durant l’élection présidentielle de 2016.

Continuer la lecture de États-Unis : sale temps pour les patriotes… immigrés !
Partager :