Archives par mot-clé : anticapitalisme

“Quelle est la priorité des priorités pour la gauche ?” L’anticapitalisme radical !, par Jean-René Ludd

J’ai commencé à lire ce dossier (Papiers : Quelle est la priorité des priorités pour la gauche ?) normalement puis, très rapidement, je me suis surpris à le parcourir en diagonale, à la recherche fébrile d’un peu d’audace mêlée à un minimum de radicalité – partant du principe que la gauche française n’a plus grand chose à perdre dans le contexte de son devenir minoritaire. J’ai été étonné de trouver ce cocktail chez Pierre Carles. Il y a longtemps que je n’avais pas entendu parler de lui et j’en étais resté à des docus un peu lourdingues, voire chiants, et une sorte de positionnement “Monde Diplo / Là-bas si j’y suis” alter-capitaliste passé de mode après la mort de Bourdieu. Agréable surprise !

Continuer la lecture de “Quelle est la priorité des priorités pour la gauche ?” L’anticapitalisme radical !, par Jean-René Ludd

Partager :

Il fait très chaud. À qui la faute ? – Retranscription

Retranscription de Il fait très chaud. À qui la faute ? Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le jeudi 26 juillet 2018. Et aujourd’hui, je vais faire une chose que je n’ai jamais faite : je vais faire deux vidéos à la suite, je vais les enchaîner. Elles sont toutes les deux sur le même thème. La première va s’appeler « Il fait très chaud » et la seconde, c’est « M. Trump a de plus en plus chaud ». Dans ma tête, au départ, je voulais faire les deux en même temps, et puis, non, c’était trop compliqué. Alors, je fais d’abord dans l’ordre : « Il fait très chaud ».

Il fait très chaud. C’est la canicule sur une partie de la France. Ici, à Vannes, heureusement, il fait très chaud mais ce n’est pas la canicule, c’est supportable, mais il fait très chaud. Et c’est un savant que je voyais l’autre jour – je ne sais plus s’il était américain ou s’il était anglais – qui disait : « On appelle ça “canicule”, et vous verrez dans dix ans, on appellera ça l'”été”, et ce sera extrêmement dangereux parce qu’on se sera habitués à l’idée qu’il fasse extrêmement chaud. »

Continuer la lecture de Il fait très chaud. À qui la faute ? – Retranscription

Partager :

La décroissance au tournant ? par Thierry Brulavoine et Michel Lepesant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Quand toutes les puissances du monde sont unies pour se revendiquer du dogme de la croissance et que nulle part la décroissance n’est reconnue comme une puissance par toutes les puissances économiques et politiques du monde, il est grand temps que les décroissants exposent leurs conceptions, leurs objectifs et qu’ils opposent à l’illusion de la croissance un manifeste (1)  de la décroissance.

Continuer la lecture de La décroissance au tournant ? par Thierry Brulavoine et Michel Lepesant

Partager :

Le nazisme était-il un anticapitalisme ? LE TEMPS QU’IL FAIT LE 6 MAI 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 5 mai 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 5 mai 2017 et la semaine dernière, en pensant à la vidéo que je ferais aujourd’hui je vous ai dit que je ne manquerais pas de parler de l’actualité. Et en fait, je ne vais pas le faire. Je disais que je vous parlerais de l’actualité parce que nous sommes à deux jours du second tour de la présidentielle, en France. Je vais vous dire deux petits mots sur l’actualité et puis, je passerai à autre chose.

Continuer la lecture de Le nazisme était-il un anticapitalisme ? LE TEMPS QU’IL FAIT LE 6 MAI 2017 – Retranscription

Partager :