Archives par mot-clé : Chine

Ceci n’est pas un scoop : La Chine a sous-estimé le nombre de morts, par Fabrice de Rivet

Également sur son blog : Chroniques d’un virus. Ouvert aux commentaires.

La Chine : Coupable. Mais également bouc-émissaire ?

Préambule : il s’agit d’une analyse sur base factuelle qui n’a pas encore fait l’objet de relecture. L’ensemble des faits mentionnés dans cet article se retrouvent aisément sur Internet. Par souci d’efficacité [je tenais à ce que cet article soit mis en ligne dès le 2 avril], je ne cite pas in extenso l’ensemble des sources auxquelles je fais référence. J’ajouterai probablement des notes de bas de page dans un second temps. Par ailleurs, j’essayerai de tenir compte de vos commentaires.

Continuer la lecture de Ceci n’est pas un scoop : La Chine a sous-estimé le nombre de morts, par Fabrice de Rivet

Partager :

Coronavirus : un impact aux États-Unis de 30 à 60 fois supérieur à celui pour la Chine

J’écrivais vendredi dans Coronavirus : États-Unis vs Chine :

Interrogé tout à l’heure par un magazine, j’ai dit que le nombre de cas aux États-Unis serait au total entre 10 et 100 fois supérieur à celui pour la Chine.

Le Dr. Anthony Fauci, directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, qui dirige la force d’intervention Covid-19 de la Maison-Blanche, a produit pour la première fois aujourd’hui une estimation : de 100.000 à 200.000 décès aux États-Unis.

La Chine comptant à ce jour un chiffre stabilisé de 3.300 morts, l’estimation de Fauci est donc d’un nombre de morts aux États-Unis de 30 à 60 fois supérieur à celui de la Chine.

Partager :

Le Ciel et la terre, en Chine, par DD et DH

Cher Paul,

Vos interlocuteurs MM Ruffin et Taddeï vous interrogent sur la « dictature chinoise ». Vous répondez souvent en parlant de Confucius et/ou de l’harmonie Ciel/terre. Il faut aussi oser penser que le peuple chinois a appris depuis longtemps à se préserver des directives venue d’en haut.

Comme le dit le proverbe « Le ciel est haut, l’Empereur est loin », ce qui permet souvent de contourner les décrets de l’un comme de l’autre.

Un autre dicton le dit aussi « 上有政策,下有对策 » shàng you zhèng cè, xià you duì cè, « quand il y a des politiques en haut, il y a toujours des contre-mesure en bas », autrement dit « pour chaque réglementation du gouvernement, le peuple a dix réglementations contraires » cité par Qui Xiaolong dans son dernier livre édité en poche « Chine, retiens ton souffle ».

Partager :

Coronavirus : États-Unis vs Chine

© The Wall Street Journal

En nombre de cas de Covid-19 les États-Unis ont maintenant dépassé la Chine. Voyez la tendance pour les États-Unis (ligne bleue) : le mouvement n’est pas près de s’arrêter. Interrogé tout à l’heure par un magazine, j’ai dit que le nombre de cas aux États-Unis serait au total entre 10 et 100 fois supérieur à celui pour la Chine.

Partager :

« Comment sauver le genre humain » : J-2

Ouvert aux commentaires.

Bon, lancer un livre quand les librairies sont fermées, et les voyages en train pour se rendre dans les studios de radio et de télé, déconseillés, ce n’est pas idéal pour l’audience, je vous l’accorde. Mais, à quelque chose, malheur est bon !

À quoi le malheur est-il donc bon ? À ceci : que le message de notre livre à Vincent et à moi, est déplaisant. Du moins en temps ordinaire. Car de quoi parle-t-il ? De la nécessité de repenser, devant le risque d’extinction, à des choses désagréables comme la planification contraignante, les mobilisations, le rationnement, les économies de guerre.

Et nous le disons de manière explicite (nous avons écrit cela plusieurs mois avant qu’il ne soit question de coronavirus) : si nous ne nous préparons pas, à notre manière : avec le souci des libertés individuelles qui nous caractérise, nous serons un jour obligés – dans la panique – d’adopter les solutions qu’a inventées la Chine (le seul pays qui se soucie aujourd’hui sérieusement de la survie de l’espèce et y travaille activement) et de leur acheter clé-en-main, leur système.

Si notre livre avait paru avant la pandémie, qu’est-ce que nous n’aurions pas pris comme volée de bois vert pour avoir écrit une telle ânerie ? Mais là, ce soir – à quelque chose, malheur est bon – qui oserait encore dire qu’il s’agit d’une ânerie ?

Partager :

A beau mentir qui vient de loin…, par DD & DH

Ouvert aux commentaires.

La pandémie née à Wuhan a provoqué dans les media d’ici un unanime concert de commentaires hostiles à Pékin. Hormis un envoyé spécial qui séjournait là bas (mais, comme il était sur place, sans doute son témoignage n’était-il pas vraiment fiable), tous les journalistes et lecteurs de dépêches ont eu à cœur de nous infliger/affliger à des degrés divers un nouvel épisode du « péril jaune », qui, de surcroît, se dit aussi « communiste ». A grands coups de préjugés, de pseudo-évidences, d’assertions invérifiées/fiables, de sous-entendus fielleux et surtout d’ignorance crasse, il s’agissait de conforter la doxa d’ici : aucune nouvelle sur la Chine ne peut nous agréer puisque c’est une dictature ! Et tout le prouve abondamment !

Continuer la lecture de A beau mentir qui vient de loin…, par DD & DH

Partager :

Coronavirus : la déclaration du Prof. Dong Yuzhen

Ouvert aux commentaires.

Le Prof. Dong Yuzhen dans Le quotidien du Peuple :

Le combat de la Chine contre l’épidémie a montré que le Parti communiste chinois est de loin le parti politique ayant la plus forte capacité de gouvernance de l’histoire humaine.

Source : The Wall Street Journal, le 8 mars 2020

Dans le même article :

À l’époque où l’épidémie était essentiellement cantonnée à la Chine, un grand nombre de personnalités du monde politique occidental ont concentré le tir sur les erreurs commises initialement dans le Wuhan, insistant sur le fait que la libre circulation de l’information dans nos démocraties leur conférait un avantage indiscutable en cas de crise sanitaire d’envergure. Or ce qui apparaît cependant évident aujourd’hui, c’est qu’une telle connaissance des faits ne se traduit pas pour autant nécessairement en actes faisant une différence significative.

Oui, vous ne rêvez pas : il s’agit bien d’un article du Wall Street Journal. Dans Comment sauver le genre humain (à paraître dans 9 jours), vous lirez ceci : que notre choix sera un jour d’acheter le système chinois clé en main, ou de crever. À moins du sursaut d’ici-là que nous cherchons à créer Vincent Burnand-Galpin et moi avec ce livre…
Continuer la lecture de Coronavirus : la déclaration du Prof. Dong Yuzhen

Partager :

France : La solution chinoise pas encore tout à fait prête, par Alexis Toulet

C’est la première fois que j’entends un message véritablement rassurant de la part d’autorités françaises.

La lutte par des moyens radicaux contre Covid-19 que la Chine a réussie doit être reproduite chez nous, c’est ma conviction et celle d’un certain nombre d’autres personnes qui commentent sur le blog.

Eh bien les intervenants dans l’émission C dans l’air d’hier 7 mars – tous professionnels de la santé – même avec des mots moins brutaux que ceux que nous pouvons utiliser ici, ne disaient pas autre chose ! Voir (1) à partir de 48’15 ».

Continuer la lecture de France : La solution chinoise pas encore tout à fait prête, par Alexis Toulet

Partager :

Le monde en décomposition que nous transmettons à nos enfants, le 16 février 2020 – Retranscription

Retranscription de Le monde en décomposition que nous transmettons à nos enfants, le 16 février 2020. Bonjour, nous sommes le…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :