Archives par mot-clé : désinflation

LA DÉSINFLATION SE POURSUIT ET S’INSTALLE, par François Leclerc

Billet invité

La désinflation se poursuit en Europe, selon l’Office fédéral des statistiques allemand. En Allemagne, le taux d’inflation diminue de mois en mois, passé de 1,4 % en décembre à 1,3 % en janvier, et désormais à 1,2 % en février. Pour la zone euro, il était selon Eurostat de 0,8 % en janvier en valeur annuelle, et en première estimation identique en février.

La Commission européenne table sur une inflation de 1 % en 2014 et de 1,3 % en 2015, et estime que le danger de déflation est marginal, en raison du « renforcement progressif de la reprise et du regain de la confiance ». Mais ses annonces s’inscrivent dans une longue tradition de prévisions erronées et biaisées pour le besoin de ses démonstrations. L’INSEE en France et l’Office fédéral des statistiques en Allemagne ont par contre annoncé de quoi s’interroger : l’inflation sous-jacente (excluant les prix volatiles de l’énergie et des produits agricoles) a été mesurée à 0,1 % en valeur annuelle en France, et les salaires diminuent en valeur réelle (hors inflation) en Allemagne.

Continuer la lecture de LA DÉSINFLATION SE POURSUIT ET S’INSTALLE, par François Leclerc

Partager :

À QUELS INDICES SE VOUER ? (SUITE), par François Leclerc

Billet invité.

La croissance du PIB de la zone euro a été selon Eutelsat de 0,3% au dernier trimestre 2013, déjouant les attentes des économistes qui prévoyaient 0,2% et provoquant des commentaires enjoués. À la recherche de clés rendant positivement compte du cours imprévisible des événements, les analystes et commentateurs sollicitent abusivement les indicateurs économiques et financiers. Au palmarès du moment figurent les variations du taux des titres souverains ou de la timide croissance du PIB, l’amélioration de la balance du commerce extérieur, ainsi que, pour les plus pointus, le remboursement des banques des crédits à trois ans de la BCE. Tout est en réalité à chaque fois affaire d’analyse. Car les taux obligataires restent malgré tout élevés, la croissance atone, l’amélioration de la balance du commerce extérieure résulte aussi d’une diminution des importations, et le toilettage des banques à plus à voir avec l’examen qui les attend qu’avec leur bonne santé retrouvée. À part cela, tout va mieux !

Continuer la lecture de À QUELS INDICES SE VOUER ? (SUITE), par François Leclerc

Partager :