Archives par mot-clé : djihadisme

Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

À soixante-trois ans d’intervalle, deux fêtes de la Toussaint auront marqué au fer rouge l’histoire de France : celle en 1954 de la « Toussaint sanglante » marquant le début de ce qui allait devenir la guerre d’Algérie, et aujourd’hui 1er novembre 2017, celle qui voit la banalisation de l’état d’urgence par son entrée dans la loi ordinaire.

Continuer la lecture de Néolibéralisme et djihadisme, la nouvelle Sainte-Alliance ?, par Roberto Boulant

Partager :
Email This Post Email This Post

Djihadistes : La quatrième génération, par Michel Leis

Billet invité.

J’ai été tétanisé après les attentats de Bruxelles. Pour des raisons professionnelles, j’ai beaucoup fréquenté l’aéroport de Zaventem entre 2007 et 2015, souvent à ces horaires matinaux d’où partent la plupart des vols pour l’Europe. Un collègue était à l’aéroport ce mardi matin, mais heureusement, il est indemne.

Continuer la lecture de Djihadistes : La quatrième génération, par Michel Leis

Partager :
Email This Post Email This Post

La collusion du capitalisme libertarien et du djihad contre la paix civile mondiale, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Les billets remarquables d’analyse, d’objectivité et de précision que Cédric Mas nous offre sur la Syrie, mettent en évidence que la guerre civile syrienne est un théâtre d’opération majeur de la troisième guerre mondiale. Cette troisième guerre mondiale est une guerre réelle d’un nouveau genre qui a commencé avec l’effondrement de l’empire communiste et l’avènement financier et cognitif du réseau mondial numérique individualiste. Une guerre parce que le résultat visé par ses protagonistes conscients et inconscients sera l’élimination physique ou spirituelle de la partie de l’humanité qui se retrouvera du coté des vaincus. La troisième guerre mondiale qui s’est engagée dès avant la fin de la guerre froide entre le capitalisme et le communisme a pour but de désigner les vaincus de la globalisation du capital libéral.

Continuer la lecture de La collusion du capitalisme libertarien et du djihad contre la paix civile mondiale, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager :
Email This Post Email This Post

L’ÉTAT ISLAMIQUE CIBLE DÉSORMAIS L’ÉCOLE PUBLIQUE ET LES SERVICES SOCIAUX, par Cédric Mas

Billet invité.

Sorti le 30 novembre 2015, soit deux semaines après les attentats du 13 novembre 2015, qui ont frappé Paris, le numéro 7 de la revue officielle francophone de l’État Islamique (numéro du mois de Safar 1437, soit le mois qui commence le 13/11/2015) est riche d’enseignements et doit donc être analysé en détail.

Continuer la lecture de L’ÉTAT ISLAMIQUE CIBLE DÉSORMAIS L’ÉCOLE PUBLIQUE ET LES SERVICES SOCIAUX, par Cédric Mas

Partager :
Email This Post Email This Post

Attentat Thalys – Le secrétaire d’État chargé des transports : « Je préfère qu’on discrimine… », par Cédric Mas

Billet invité.

Voici la déclaration faite ce matin de notre secrétaire d’État chargé des transports, A. Vidalies sur Europe 1 :

« Contrôler les bagages de manière aléatoire. Alain Vidalies a annoncé « des moyens humains, militaires et policiers » avec un « contrôle aléatoire des bagages avec du personnel spécialisé » qui existe déjà mais qui va être renforcé, annonce le secrétaire d’Etat. C’est « l’une des mesures les plus efficaces », ajoute-t-il. Et en ce qui concerne les discriminations que cela risque d’entraîner, « je préfère qu’on discrimine pour être efficace plutôt que rester spectateurs« , tranche le secrétaire d’Etat. »

Continuer la lecture de Attentat Thalys – Le secrétaire d’État chargé des transports : « Je préfère qu’on discrimine… », par Cédric Mas

Partager :
Email This Post Email This Post

Attentats en France : Les responsables sont politiques, par Cédric Mas

Billet invité.

Le succès du jihadisme auprès des jeunes Français a des raisons profondes liées à l’échec de notre modèle occidental : aussi prompt à renier les valeurs qu’il proclame, qu’incapable d’offrir un espoir de succès et de réalisation pour ceux que la nature ou la naissance n’a pas suffisamment gâtés. Comme cela a été encore rappelé hier : « ce qui fait le lit du djihadisme, c’est le déni de la démocratie ». Continuer la lecture de Attentats en France : Les responsables sont politiques, par Cédric Mas
Partager :
Email This Post Email This Post

ATTENTAT EN ISERE : CRIME ORDINAIRE ET JIHAD OPPORTUNISTE, par Cédric Mas

Billet invité. Sur son propre blog.

Les faits :

Il est environ 9h00 le 26 juin 2015 lorsqu’un salarié a tué et décapité le directeur commercial de la société de livraison qui l’emploie depuis mars 2015. Il a attaché avec une chaîne la tête au grillage extérieur du site d’une usine de gaz industriel (Air Products, filiale d’une entreprise américaine), au milieu de deux bannières noires et blanches portant des inscriptions en arabe (a priori la Shahada – profession de foi musulmane).
Continuer la lecture de ATTENTAT EN ISERE : CRIME ORDINAIRE ET JIHAD OPPORTUNISTE, par Cédric Mas

Partager :
Email This Post Email This Post

Pourquoi un attentat jihadiste en France en 2015 ?, par Cédric Mas

Billet invité

J’ai beaucoup apprécié le billet posté sur le blog de PJ en mai, Pourquoi ont-ils voulu tuer Charlie ?.

Cette analyse remarquable mérite d’approfondir la question, en extrapolant au-delà de l’évènement de janvier 2015, qui a servi de révélateur à un phénomène jihadiste dont la France est l’une des cibles prioritaires depuis les attaques de Merah.

Continuer la lecture de Pourquoi un attentat jihadiste en France en 2015 ?, par Cédric Mas

Partager :
Email This Post Email This Post

Pourquoi ont-ils voulu tuer Charlie ?, par Serge Boucher

Billet invité.

Posons une hypothèse originale : les jihadistes ne sont pas des imbéciles. Illuminés, fanatiques, porteurs de croyances assez improbables sur les volontés de Dieu et la vie après la mort, tout cela, peut-être, mais pas stupides. Interprétons leurs actions comme réfléchies, s’appuyant sur des choix tactiques et stratégiques cohérents au vu de leur vision du monde, et étudions-les pour tenter de discerner leurs véritables buts.

Si l’on se donne la peine de réfléchir en ces termes, la première chose qui saute aux yeux est que la lutte contre l’islamophobie (dans son sens consacré en occident, à savoir « racisme anti-musulmans ») ne fait pas partie des objectifs des jihadistes. Il était trivial de prédire que les attentats de janvier allaient augmenter l’hostilité envers les musulmans de France, comme cela a été le cas presque partout après des attentats similaires, et comme cela s’est effectivement passé. Les exécutants comme ceux qui les ont incités à agir de la sorte devaient s’y attendre.

Continuer la lecture de Pourquoi ont-ils voulu tuer Charlie ?, par Serge Boucher

Partager :
Email This Post Email This Post

Et si le moment Charlie était beaucoup plus qu’une marche d’un jour ?, par Jean-Paul Vignal

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les horribles assassinats de 17 personnes du 7 au 9 janvier ont suscité en France et dans le monde une émotion légitime dont la manifestation le plus emblématique a été la marche républicaine du 11 janvier à Paris. Ils relancent aussi tragiquement le débat sur l’origine du terrorisme islamiste et notamment l’intérêt pour la thèse de Samuel Huntington sur le choc des civilisations, qui, a priori, a l’avantage séduisant de fournir une explication  logique dans le contexte de l’irrésistible ascension des mouvements fondamentalistes musulmans telle qu’elle est présentée par les media occidentaux.  Elle a par contre l’inconvénient d’être plus descriptive qu’explicative, et d’être fondée sur un concept flou, qui a bien du mal par exemple à expliquer pourquoi la plupart des conflits armés dans le monde opposent des « semblables » à l’intérieur des civilisations telles que définies par Samuel Huntington.

Il est bien possible que ce soit une grille de lecture pertinente dans le temps très long, quand l’humanité se languira d’avoir enfin trouvé des solutions durables à ses problèmes  matériels de survie, au même titre que certains estiment que l’ultime conflit humain pourrait être la guerre des sexes, quand la procréation sera maitrisée au point de pouvoir être « same sex ». Mais en attendant ces jours lointains, les conflits humains s’expliquent plus par des conflits d’intérêt bassement matériels que par de hautes raisons religieuses, philosophiques ou morales, qui, quand elles sont invoquées, sont plus des alibis que des causes réelles.  En clair, le désespoir des laissé-pour-compte et des exclus de la globalisation heureuse explique sans doute beaucoup mieux que la lecture des textes religieux leur recours à la violence.

Continuer la lecture de Et si le moment Charlie était beaucoup plus qu’une marche d’un jour ?, par Jean-Paul Vignal

Partager :
Email This Post Email This Post