Archives par mot-clé : Droits de l’homme

Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Billet invité.

Deux longues négociations commandent l’avenir de l’Europe, dont les résultats sont incertains. Les péripéties du Brexit sont quotidiennes, ne garantissant pas sa bonne conclusion. Et il ne fait plus de doute que la grande reconfiguration de l’Europe ne verra pas le jour.

Continuer la lecture de Sommet européen : IRRESPONSABLES ET COUPABLES, par François Leclerc

Partager :

GRANDEUR D’HOMME, GRANDEUR D’ÂME, par François Leclerc

Billet invité.

Fermer la route des Balkans, c’était une chose, en faire autant de celle de la Méditerranée en est une toute autre, s’aperçoivent les plus hautes autorités. Les rencontres se succèdent, tout ou presque est essayé, mais il faut se rendre à l’évidence, l’exode des réfugiés vers l’Europe se poursuit et rien n’y fait obstacle. Que faire ?

Continuer la lecture de GRANDEUR D’HOMME, GRANDEUR D’ÂME, par François Leclerc

Partager :

CHINE – Droits de l’Homme. Prêcher en Chine (3) ? par DD & DH

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Nous avons vu combien la Chine a de difficultés à faire bon ménage avec le type de religion dont la chrétienne (surtout catholique) est le meilleur exemple : révélée, dogmatique, exclusive, prosélyte et importée de l’étranger. Or, cela ne nous apparaît pas clairement et sans doute avons-nous un peu de mal à l’imaginer, mais le « prêche » des Droits de l’Homme est perçu peu ou prou en Chine de la même façon. Continuer la lecture de CHINE – Droits de l’Homme. Prêcher en Chine (3) ? par DD & DH

Partager :

LA DÉMOCRATIE MENACÉE, par Cédric Mas

Billet invité.

Avant-hier un homme est mort, égorgé dans une banlieue de Londres par deux individus revendiquant le caractère terroriste de leur crime. Il aurait été choisi parce qu’il portait un tee-shirt du programme caritatif de soutien aux soldats britanniques vétérans « help for heroes », et qu’il marchait dans une rue à proximité du Royal Artillery Barracks de Woolwich.

Les deux suspects ayant sollicité d’être filmés pendant leur acte par tous les passants, se placent donc clairement dans l’acte terroriste, qui nécessite pour être efficace une médiatisation maximale.
Au même moment se prépare en France une confrontation entre les mouvances de l’extrême-droite dure et l’Etat républicain à l’occasion d’une manifestation dimanche 26 mai, les risques étant attisés par le suicide public au coeur de Notre-Dame d’un des fondateurs de la nouvelle extrême-droite. Nonobstant le contexte personnel dans lequel il intervient (maladie), ce suicide doit être vu comme une déclaration de guerre à l’Etat de droit et à la Démocratie.

Continuer la lecture de LA DÉMOCRATIE MENACÉE, par Cédric Mas

Partager :

Chant d’une alouette, par rienderien

Billet invité. Le billet sur le travail de Jean-Luce Morlie a suscité beaucoup de commentaires de votre part. Voici une variation sur le même thème

Chant d’une alouette

En ces temps de bouclier mental, pourquoi parler de politique alors que tous les dirigeants sont sous la nano-botte de la finance, et pourquoi parler d’économie alors que tout le monde s’accorde à dénoncer l’irresponsabilité des banques. Irresponsabilité que les banques reconnaissent cyniquement avoir provoquée, mais qui ne change pas pour autant l’essentiel du fonctionnement de la finance, ce qui permet encore toutes les spéculations et autres spoliations. Des richesses érigées sur les ressources de l’humanité, aux prix volés du sang, de la sueur et des larmes de nombreuses générations depuis de nombreux siècles, aujourd’hui rassemblées dans les paradis fiscaux. Tant que les ressources semblaient infinies, le capitalisme, après avoir usé de l’esclavagisme et du colonialisme pour s’affirmer, promettait un capitalisme juste et propre où chacun y trouverait une place. Dans cette illusion, nos démocraties aseptisées, menées par les « Droits de l’Homme », devaient immanquablement nous conduire dans un monde meilleur. A ce jour, les ressources bientôt épuisées affolent le capitalisme dont le but premier est de mettre la main sur tout ce qui est vital pour sauver sa peau. Le retour de tous les extrêmes du ciel et de la terre est en ordre de marche, ce qui occupe bien les peuples à se détester, pendant qu’une chape de plomb nous tombe dessus.

L’évolution technologique nous fascine, nous sidère, elle nous devance, nous suivons sans mot dire. Tu cliques ou tu claques ! Mais cette évolution technologique, à la recherche du degré zéro défaut pour un profit maximum, ne permet plus d’intégrer une large majorité de la population dans ses capacités et aspirations d’êtres humains. Dans ce monde, monde riche à la pointe de tous les savoirs, point de salut pour ces inadaptés, que les origines sociales, leurs natures, leurs vies, leurs choix, mettent à l’écart, ne correspondant pas aux normes imposées par le profit. Face à l’impossibilité de se fondre dans ce flux de technologie impitoyable réservé aux plus forts, aux plus riches, les inadaptés sont éliminés par la faim, les guerres, la pauvreté, les suicides, les maladies, la marginalité, le silence et l’oubli.

Continuer la lecture de Chant d’une alouette, par rienderien

Partager :