Archives par mot-clé : Elijah Cummings

Dernières remarques de Michael Cohen lors de sa déposition devant le Congrès le 27 février

Mercredi, lors de la déposition de Michael Cohen, ancien avocat personnel de Donald Trump, devant la Commission de surveillance du Congrès, je vous avais promis de vous communiquer la traduction de ses dernières remarques. La voici.

« J’ai reconnu avoir commis des erreurs et j’en ai assumé la responsabilité, publiquement et sous serment. Mais le silence et la complicité face à la destruction quotidienne de nos principes fondamentaux, et de la civilité entre nous, n’en feront pas partie.

Continuer la lecture de Dernières remarques de Michael Cohen lors de sa déposition devant le Congrès le 27 février
Partager :
Email This Post Email This Post

La conclusion de l’audition de Michael Cohen par Elijah Cummings, Président de la Commission de Surveillance du Congrès

J’y ai fait allusion aujourd’hui, et je vous avais promis hier de vous la traduire. En voici un extrait :

« J’ai écouté tout cela et c’est très douloureux. Vous avez fait beaucoup d’erreurs, M. Cohen, et vous l’avez admis. Vous savez que l’un des aspects les plus tristes de tout cela, c’est que certaines personnes innocentes souffrent aussi, et c’est votre famille… Je ne sais pas ce que vous ferez à partir de là… Nous sommes meilleurs que tout cela. Et en tant que pays, nous sommes tellement meilleurs que tout cela… On a l’impression que vous réclamez à grands cris une nouvelle normalité, un retour à la normale. Il me semble que vous voulez vous assurer que notre démocratie demeure intacte. J’espère que ce que vous avez dit aujourd’hui nous aidera à y revenir.

Continuer la lecture de La conclusion de l’audition de Michael Cohen par Elijah Cummings, Président de la Commission de Surveillance du Congrès

Partager :
Email This Post Email This Post

Michael Cohen, ancien avocat de Donald Trump. Supputons…

Une chose qui a frappé l’ensemble des commentateurs durant l’audition hier de Michael Cohen devant le Comité de surveillance du Congrès, c’est la référence qu’il a faite à d’autres enquêtes encore en cours sur Trump. Il a dû signaler qu’il en était informé pour justifier son refus de répondre à une question qui lui était posée. Il avait là une carte d’atout dont ne disposaient pas les députés Républicains qui sans répit ont cherché à le prendre en flagrant délit de mensonge. Une chose était claire : il y avait des sujets sur lesquels il en savait davantage qu’eux.

Continuer la lecture de Michael Cohen, ancien avocat de Donald Trump. Supputons…

Partager :
Email This Post Email This Post