Archives par mot-clé : Emmett Grogan

Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019 – Retranscription

Retranscription de Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le samedi 17 août 2019.

Quand j’étais gosse, il y avait des anciens combattants. C’étaient des gens, souvent, qui avaient une béquille parce qu’il leur manquait une jambe. Ils étaient dans des chaises roulantes. Ils avaient le visage plus ou moins abimé. Parfois, ils portaient leurs médailles, pour qu’on se souvienne. C’étaient les anciens combattants de la guerre de 1914. Les autres, les anciens combattants de la guerre de 1940, c’étaient nos parents : ceux qui nous poussaient dans nos poussettes.

Ils avaient accompli quelque chose. Ce n’était pas brillant. Ceux qu’on voyait avaient survécu. Ceux qui étaient là, ils s’étaient bien battus, la preuve. Est-ce que ça valait vraiment la peine ? Est-ce que c’était simplement une tentative de l’espèce de réduire le nombre de jeunes mâles par des moyens détournés ? C’est bien possible. Parce que plus personne ne sait exactement de quoi il s’agissait dans cette guerre de 1914 : quels étaient les véritables enjeux.

Continuer la lecture de Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019 – Retranscription

Partager :

Jours anciens de sérénité

Et puisque je suis captif de cette nostalgie qui me prend souvent les dimanches après-midi, voici une évocation de jours anciens de sérénité.

Ça m’arriverait peut-être moins si j’allais à l’église dans la matinée. Non, je plaisante : quelqu’un m’a envoyé il y a quelques jours la vidéo d’un théologien qui m’avait parue particulièrement intéressante mais quand j’ai posé une question à celui-ci, sa réponse m’a confirmé que son aéronef croisait à l’altitude X et la mienne à une altitude qui différait d’au moins 5.000 mètres (en plus ou en moins, les avis différeront, mais ça n’a pas d’importance).

P.S. À la mémoire d’Emmett Grogan.

Partager :

EMMETT GROGAN (1943 – 1978)

Je parlais des Hippies à une amie, c’était il y a quelques jours, et elle me disait : « Ils n’étaient pas un peu mous ? » Alors voilà, en réponse, un petit hommage à Emmett Grogan, dont on n’arrêtera heureusement pas de parler.

P. S. : Quand on cherche « Emmett Grogan » sur YouTube, mon Temps qu’il fait, le 17 août 2012 apparaît en troisième position. Cela me fait très plaisir.

Partager :