Archives par mot-clé : externalités

« Externalités négatives » ? Non : brutalisation ! par Vincent Burnand-Galpin

Ouvert aux commentaires.

« En sciences économiques, on n’a rien inventé depuis Marx » lancent les journalistes du Monde Diplomatique et coordinateurs du Manuel d’économie critique, Hélène Richard et Renaud Lambert lors d’une conférence à l’ENSAE ParisTech le 6 décembre 2018. Leur idée ? Les concepts de la science économique actuelle sont « pauvres », autrement dit, ce sont des rustines que l’on appose par-ci par-là pour que la théorie néoclassique reste valide : un remake du géocentrisme de Ptolémée faisant face à la théorie de Copernic ? La science économique actuelle manque d’un vrai travail sur les concepts, un concept devant être une notion qui tend, par sa simple définition, à coller au mieux à une réalité. Plus il rend compte et explique un spectre de phénomènes par lui-même, plus le concept est riche.

Continuer la lecture de « Externalités négatives » ? Non : brutalisation ! par Vincent Burnand-Galpin
13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ère fractale du capitalisme, un voile sur la finitude qu’il nous appartient de déjouer, par Timiota

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Rentes et profits des uns se font sur l’exploitation des autres, Marx a mis un cadre là-dessus. On attend alors des exploités qu’ils s’emparent de la fonction « production », eux qui sont les seuls vrais créateurs de richesse, lors d’un Grand Soir ou d’un bras de fer idoine. Ceux qui amenaient le capital nécessaire à la mise en place des outils n’ont alors qu’à bien se tenir.

Continuer la lecture de L’ère fractale du capitalisme, un voile sur la finitude qu’il nous appartient de déjouer, par Timiota

21Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 26 JUIN 2015 – (retranscription)

Retranscription de Le temps qu’il fait le 26 juin 2015. Merci à Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 26 juin 2015. Et vous avez vu, pour la Grèce, eh bien on essaye de vous tenir informés autant qu’on peut, et on n’est pas si nombreux, on n’est pas si nombreux à vous parler de la Grèce. Il y a plusieurs raisons d’en parler et je donne aussi la parole à ceux qui m’envoient des billets, vous avez vu. Je reçois pas mal de propositions de billets et je les affiche. Alors, il y a des gens qui me disent : « Oui mais c’est contradictoire, ce que dit l’un n’est pas compatible avec ce que dit l’autre ! » Mais ça n’a pas d’importance, j’aime bien qu’il y ait un débat qui s’installe comme cela. Alors, en gros, bien entendu, eh bien, nous sommes du côté de, nous sommes du côté de la raison, nous sommes du côté des êtres humains contre les machines qui broient, et donc, il n’y a pas beaucoup d’hésitation dans ce que nous disons. Je ne vais pas vous parler de ça aujourd’hui, on essaye de vous tenir au courant en direct.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 26 JUIN 2015 – (retranscription)

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail