Archives par mot-clé : François Boulo

La démocratie en petite forme, le 5 octobre 2019 – Retranscription

Retranscription de La démocratie en petite forme, le 5 octobre 2019

Bonjour, on est le samedi 5 octobre 2019 et ma vidéo s’intitulera « La démocratie en petite forme ».

Je vais parler essentiellement de 3 pays. Je vais parler de la France. Je vais parler de la Grande-Bretagne et je vais parler des États-Unis. Ça ne veut pas dire qu’il ne faudrait pas parler des autres. Je pourrais parler de la Belgique où on a encore essayé de constituer des gouvernements, en tous cas un gouvernement fédéral. Les autres, on a trouvé la solution. Je veux dire les régionaux.

Continuer la lecture de La démocratie en petite forme, le 5 octobre 2019 – Retranscription

Partager :

François Boulo à Sud Radio

Ouvert aux commentaires.

Vous me direz : « Mais M. Jorion, vous n’auriez pas appelé – même de manière très indirecte – à voter pour Asselineau ! » Bien entendu, mais pour tout le reste, je ne dirai pas : « Je n’aurais pas pu faire mieux ! », je dirai plus honnêtement : « Je n’aurais pas pu faire aussi bien ! »

P.S. Si vous jugez que vous ne disposez pas des 50 minutes que dure l’entretien pour écouter François Boulo, ravisez-vous, consacrez-les à écouter la dame qui lui apporte la contradiction, pour voir à qui on a affaire en face.

Partager :

Gilets jaunes : si j’étais historien de l’an 2319…

Si j’étais historien de l’an 2319, de la variété dite « fifty/fifty » (cyborg moitié Homo sapiens, moitié prothèses augmentées IA) et que je tombe dans les archives sur l’exemplaire du Journal du dimanche en date du 3 février 2019 où un article en une s’intitule François Boulo, avocat et porte-voix des Gilets jaunes, et où il est dit que ce monsieur appelle en France à la grève générale illimitée le 5 février 2019, j’irais consulter aussitôt l’exemplaire du 12 février 2019 du même hebdomadaire, pour voir s’il a paru, et s’il n’a pas paru, pas plus que celui du 19 février 2019, ni celui du 26 février 2019, etc. pour faits de grève générale illimitée, mon regard serait attiré par le paragraphe de ce même entretien où ce François Boulo déclarait ceci :

… j’ai dérivé sur plein de choses et j’ai découvert Emmanuel Todd, Jacques Sapir, Frédéric Lordon, Olivier Berruyer, Paul Jorion, Les économistes atterrés… »

et je me replongerais illico presto dans les archives pour tenter de savoir qui étaient ces gars-là.

Partager :