Archives par mot-clé : Guerre de 14-18

Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019 – Retranscription

Retranscription de Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019. Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le samedi 17 août 2019.

Quand j’étais gosse, il y avait des anciens combattants. C’étaient des gens, souvent, qui avaient une béquille parce qu’il leur manquait une jambe. Ils étaient dans des chaises roulantes. Ils avaient le visage plus ou moins abimé. Parfois, ils portaient leurs médailles, pour qu’on se souvienne. C’étaient les anciens combattants de la guerre de 1914. Les autres, les anciens combattants de la guerre de 1940, c’étaient nos parents : ceux qui nous poussaient dans nos poussettes.

Ils avaient accompli quelque chose. Ce n’était pas brillant. Ceux qu’on voyait avaient survécu. Ceux qui étaient là, ils s’étaient bien battus, la preuve. Est-ce que ça valait vraiment la peine ? Est-ce que c’était simplement une tentative de l’espèce de réduire le nombre de jeunes mâles par des moyens détournés ? C’est bien possible. Parce que plus personne ne sait exactement de quoi il s’agissait dans cette guerre de 1914 : quels étaient les véritables enjeux.

Continuer la lecture de Ma génération, et ce qu’elle peut encore faire, le 17 août 2019 – Retranscription

Partager :

Chemins de mémoire 14-18, par Omar Yagoubi

Billet invité

Bonjour, je suis heureux de vous présenter les Chemins de Mémoire 14-18 de la région Nord-Pas de Calais. C’est court, beau et émouvant je crois…

Je pense à mon grand-père, Djelloul Yagoubi, tirailleur algérien en 1914.

Thierry Lesplulier, Virginie Coquant et Sylvain Berthe ont enregistré ma valse pour ce site. Fernand Iaciu, Jean-Michel Moulin et Anne Le Chevalier, membres de l’Orchestre National de Lille, en ont assuré la 1ère audition en public au Conseil Régional.

A ce sujet, je tenais à vous dire que c’est un compositeur arabo-polonais accompagné par un grand violoniste roumain qui assurèrent cette tâche musicale symbolique. Je souhaitais vous le préciser pour mieux banaliser la diversité et la richesse des origines en France. La politique actuelle sur les Musulmans, les Roms et l’immigration en général me pousse à rappeler cette évidence.

Partager :