Archives par mot-clé : Néron

Trump acquitté

Ouvert aux commentaires.

Les Sénateurs américains ont acquitté Trump dans son procès de destitution, d’impeachment. Une parodie de procès puisqu’ils avaient dans un premier temps refusé l’audition de témoins.

Les contrepouvoirs ont cessé de jouer leur rôle aux États-Unis : les sénateurs attachés au Parti Républicain ont fait prévaloir leur désir d’être réélus sur le serment qu’ils ont prêté de défendre la constitution de leur nation. Avec ce qui constituera un précédent, la faillite est consommée d’un certain type de démocratie à dérive oligarchique.

Le pouvoir russe qui n’espérait sans doute guère plus en interférant avec l’élection présidentielle de 2016 que de provoquer la zizanie aux États-Unis a remporté une victoire d’une ampleur inédite dans l’histoire : il s’exerce maintenant conjointement directement à Moscou et par personne interposée à Washington.

Un ennemi mortel de l’environnement reste au pouvoir.

Ne me dites pas : « Ça n’a aucune importance ! » ou alors ajoutez « … pas plus qu’à leur époque, Néron ou Caligula ! »

Partager :

Trump : phase Caligula ou Néron ?

Au cours des deux dernières heures, le Président Trump a appelé dans un tweet le gouverneur de la Federal Reserve, la banque centrale américaine, un officiel nommé par ses soins, Jerome Powell, un ennemi des États-Unis aussi pernicieux que la Chine : « Qui est notre plus grand ennemi, Jay Powell ou le Président Xi ? ».

Quant aux firmes qui font précisément commerce avec la Chine, dans un autre tweet du Président, « il leur est ordonné par la présente de rechercher immédiatement une alternative à la Chine … ». Cet extraordinaire « ordonné par la présente », a provoqué une avalanche de tweets moqueurs où des chiens « ordonnent par la présente » à leur maître de leur donner des friandises, où des supporters « ordonnent par la présente » à leur club favori de gagner ses 20 prochains matchs, etc.

Le Président des États-Unis est-il entré dans une phase Caligula (12 – 41) ou Néron (37 – 68), de son abominable règne  ? Un.e historien.ne de la Rome antique peut-i.e.l.le. nous éclairer ?

Partager :

LE SPECTRE DE NÉRON, par Un Belge

Billet invité.

ELUCIDER me semble un verbe indiqué pour décrire l’une des fonctions de ce blog. Ce beau mot signifie au départ « éclairer », puis au sens figuré « rendre clair », c’est-à-dire « expliquer ». Nous l’utilisons volontiers au sens de « tirer au clair », « résoudre » une énigme, un mystère, un crime. Je lui prête pour ma part une signification supplémentaire, psychanalytique ou sacrée, qui serait « porter à la lumière (de la conscience) ».

Je veux dire par là que, sans doute, ce blog contribue à nous éclairer quant aux horreurs de la finance, aux erreurs des économistes et aux errements des politiques… mais qu’il remplit un autre rôle beaucoup plus essentiel : mettre en lumière certains des secrets les mieux gardés d’une civilisation ayant élevé le déni du réel au rang de grand art.

Continuer la lecture de LE SPECTRE DE NÉRON, par Un Belge

Partager :