ADRESSE AUX CAMARADES ET AMIS DE NUIT DEBOUT TARBES, par Zéphyr Armaguédon

Billet invité.

 UN MOUVEMENT « INTERCLASSISTE »

Avant d’entrer dans le vif du sujet de l’actualité, il parait nécessaire, comme à chaque assemblée, de faire un petit bilan, voire une synthèse de ce qui s’est passé précédemment à Nuit Debout ici et ailleurs.

Continuer la lecture de ADRESSE AUX CAMARADES ET AMIS DE NUIT DEBOUT TARBES, par Zéphyr Armaguédon

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 AVRIL 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 avril 2016. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le jeudi 28 avril 2016, et, comme vous le voyez, une fois de plus dans une chambre d’hôtel. J’espère que dans les semaines qui viennent j’aurai l’occasion à nouveau de faire une vidéo de chez moi. En soi, évidemment, le fait que je ne sois pas chez moi est une bonne nouvelle, ça veut dire qu’on veut me faire parler, en particulier de ce nouveau livre : Le dernier qui s’en va éteint la lumière.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 AVRIL 2016 – Retranscription

Partager

Paul Jorion à TvDebout #53Mars Nuit Debout (remix) + stand-alone

Les doigts de fée de Julia sont allés interpoler (c’est le mot) dans la vidéo de TvDebout #53Mars, la première partie de mon speech filmé par ses soins le #52Mars, Marjorie ayant commencé à filmer en catastrophe quand Mehdi lui avait dit : « Vite ! Vite ! » et du coup, il manquait le début.

On dira ce qu’on voudra, c’est quand même essentiel les fées, merci Julia ! Et merci à Stéphane pour le téléchargement et le road management !

Continuer la lecture de Paul Jorion à TvDebout #53Mars Nuit Debout (remix) + stand-alone

Partager

Les Nuits Debout comme fluctuations critiques, par Timiota

Les injonctions contradictoires (style : « Sois spontané ! ») sont les signes visibles qui accompagnent les Nuits Debout, à la fois à l’extérieur et à l’intérieur.

Continuer la lecture de Les Nuits Debout comme fluctuations critiques, par Timiota

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 AVRIL 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 22 avril 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 22 avril 2016. Un tout petit mot de l’actualité, c’est la question des réfugiés, des migrants. Un problème qui, au niveau de l’Europe, semble être du domaine de l’insoluble. Des mesures sont prises qui n’ont ni queue, ni tête. À la fois, on prend conscience de la taille du problème, et en même temps, on révèle comment des états, bien organisés, qui devraient, en fait, avoir une organisation dans le cadre de l’Union européenne, et à l’intérieur de l’Union européenne, dans la zone euro, sont incapables non seulement de résoudre des problèmes économiques et financiers, mais quand il y a un problème d’un autre ordre qui se présente, problème de taille importante, je veux bien, révèle une pagaille absolue. Signe de l’effondrement généralisé ? je ne vais pas dire ça, mais on pourrait le lire de cette façon là. Il y a là, une crise importante, un problème.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 AVRIL 2016 – Retranscription

Partager

Le texte préparé de mon intervention à la Nuit debout à Paris le 21 avril 2016

Ouvert aux commentaires.

Bonsoir Nuit debout de Paris, bonsoir Nuit debout de France, bonsoir Nuit debout de partout ! « Légitime est votre colère ! », comme dit la chanson. [Gloire au 17ème]

ND 21 avril
© Pierre-Yves Dambrine

Continuer la lecture de Le texte préparé de mon intervention à la Nuit debout à Paris le 21 avril 2016

Partager

Les « Nuits Debout » : des chrysalides pour solder l’ère de la gouvernance, par Timiota

Billet invité.

Quelques mots de plus sont forgés et les fissures béantes se révèlent. Pas besoin de logique : notre pensée « primitive », associative, coopérative, retrouve une prise. Dites « Eurozone » puis « Varoufakis », et vous réalisez que la première n’a pas d’autre règle qu’une religion féroce, pas même de règle légale, le ministre grec étant celui qui a demandé l’habit du roi nu : la pensée est associée, elle n’a pas besoin d’être logique.

Continuer la lecture de Les « Nuits Debout » : des chrysalides pour solder l’ère de la gouvernance, par Timiota

Partager