Archives par mot-clé : NYSE

La Bourse : carnet d’ordre, cotation, liquidité et stupidité, par Frédéric 2

Faisant suite au précédent billet, nous allons aujourd’hui déterminer comment pour une action donnée les ordres de vente et d’achat sont rapprochés afin d’établir les transactions puis le cours. Nous serons alors armés pour revenir au sujet initial, à savoir parler des nouvelles places de marché puis au final commencer à commenter les événements évoqués dans mon premier billet.

La description détaillée qui est faite ici est valable pour le système NSC (Nouveau Système de Cotation) d’Euronext qui a remplacé le système CAC (Cotation Assistée en Continu) en 1995 dont le nom est à l’origine du célèbre indice français CAC40. Néanmoins, si on peut laisser de côté les points de détail, les grandes lignes restent valables pour l’ensemble des places dirigées par les ordres. Nous avons vu qu’aujourd’hui plus aucune place ne peut se targuer d’être uniquement dirigée par les ordres, elles sont toutes mixtes à des degrés divers.

Continuer la lecture de La Bourse : carnet d’ordre, cotation, liquidité et stupidité, par Frédéric 2

Partager :

La Bourse : le krach du 6 mai 2010, par Frédéric 2

Billet invité

L’actualité récente de la bourse a rappelé que les cours boursiers pouvaient varier fortement d’une séance à une autre et au sein d’une même séance. Rappelons-nous les faits.

Tout d’abord le jeudi 6 mai, au cours d’une séance nettement baissière (environ 2,7% de baisse) le Dow Jones Industrial Average (appelé également Dow Industrials et souvent appelé le Dow Jones), un des indices boursiers majeurs du NYSE, le principal marché boursier américain (et du monde) a chuté brusquement à partir de 14h38 heure locale, (20 h38 heure de Paris) de 10553 points à 9883.6 points soit une baisse de 6,3% en relatif par rapport au dernier cours avant chute (plus de 9% par rapport au cours d’introduction). Le cours plancher de la séance a été atteint à 14h46 heure locale soit en 8 minutes. Une fois le cours plancher atteint, le cours est remonté tout aussi brusquement jusqu’à un cours de 10489 points atteint à 14h57, soit en 9 minutes une hausse de 6.1% en relatif par rapport au plancher. Le cours a ensuite fortement oscillé autour de cette valeur jusqu’à la clôture à 16h00 (22h00 heure de Paris). Cette brutale chute constatée durant la journée du 6 Mai constitue de loin la plus grande chute intraday (c’est-à-dire au cours d’une même séance) de l’histoire de cet indice créé en 1884. La remontée qui a suivi cette chute tient également le record.

Continuer la lecture de La Bourse : le krach du 6 mai 2010, par Frédéric 2

Partager :