Archives par mot-clé : Référendum

La démocratie directe en Californie au temps du Coronavirus

Vous vous souvenez du RIC (Référendum d’initiative citoyenne) proposé par les Gilets jaunes ? Je vous avais signalé à l’époque que cela existait depuis longtemps en Californie, et quand je dis « longtemps », je veux dire vraiment longtemps.

Wikipédia :

Il y a trois formes de démocratie directe dans le système électoral californien : l’initiative, le référendum obligatoire et le référendum optionnel. Les référendums obligatoires ont été introduits dans la Constitution californienne en 1856. L’initiative et le référendum optionnel (ou facultatif) furent introduits en 1911.

Les pouvoirs locaux ont par ailleurs une grande autonomie, au niveau des villes, des comtés, et même des unincorporated areas : des communautés sans direction, si ce n’est celle du comté.

La Californie constitue-t-elle donc un exemple sur le plan de la démocratie directe et de la délocalisation des pouvoirs (séparons un instant la question de la concentration de la richesse) ? Je dirais oui personnellement : en ce qui me concerne j’ai vécu d’ailleurs très agréablement douze ans en Californie et très désagréablement quelques semaines seulement au Texas.

Mais n’y a-t-il aucun inconvénient ?

Voyez la capture d’écran faite ce matin. À gauche : la Californie reconfine en raison de la deuxième vague. À droite,  le comté d’Orange vote la réouverture des écoles sans masque. Orange est sur la carte, le comté immédiatement au Sud de celui de Los Angeles, le plus atteint par la pandémie.

Partager :

QUEL LIEU D’ÉLECTION POUR L’EXERCICE DE LA DÉMOCRATIE ? par François Leclerc

Billet invité.

Si « la démocratie, ce n’est pas la rue », comme a cru pouvoir l’affirmer péremptoire Emmanuel Macron, se trouve-t-elle dans les urnes ? Dans des contextes très différents, deux épisodes d’application du droit à l’autodétermination des peuples par referendum, en Catalogne et en Irak, permettent d’en douter. La démocratie n’en sort pas renforcée, confirmant que son exercice pourrait devenir un enjeu grandissant.

Continuer la lecture de QUEL LIEU D’ÉLECTION POUR L’EXERCICE DE LA DÉMOCRATIE ? par François Leclerc

Partager :

DE LA DÉMOCRATIE EN WALLONIE, par Jonathan Dehoust

Billet invité.

À la question de savoir si l’année 2015 sera une année de prospérité économique, les Belges seraient parmi les plus pessimistes sur une liste de 65 pays. C’est ce que rapporte une étude annuelle Gallup. Seuls l’Italie, la Bosnie, la Serbie et le Liban seraient aussi cafardeux quant aux promesses de cette nouvelle année.

Quelle noirceur dans notre plat pays ! Et force est de constater que le climat social post-nouvel an ne fait pas office d’anxiolytique : les medias sont inondés de témoignages de chômeurs exclus et de craintes de Centres Public d’Action Sociale (*) débordés et l’on attend toujours ce qu’il adviendra du fameux « saut d’index » et autres mesures du Gouvernement Michel contestées par les organisations syndicales. De nouvelles actions ne sont pas impossibles. La Belgique n’est plus seulement divisée entre francophones et néerlandophones : le clivage s’est élargi vers une opposition grévistes/non-grévistes – quelle que soit la langue parlée.

Continuer la lecture de DE LA DÉMOCRATIE EN WALLONIE, par Jonathan Dehoust

Partager :

L’actualité de demain : UN SOMMET « UN PEU ENNUYEUX », par François Leclerc

Billet invité.

Le sommet européen s’ouvre précédé de deux annonces symboliques : l’objectif de l’équilibre budgétaire allemand en 2015, avec un an d’avance, et l’adoption par la Bundesbank de très confortables provisions pour pertes destinées à mettre en évidence qu’un énorme effort a été consenti par l’Allemagne et qu’elle est désormais aux taquets. Comme le titre le Financial Times : « L’Allemagne défie l’appel à la relance ». Reste aux dirigeants européens à en trouver les moyens dans le cadre d’un sommet que le président de l’Union européen, Herman Van Rompuy, a annoncé comme allant être « un peu ennuyeux », avec comme commentaire supplémentaire que « ce n’est pas une mauvaise chose »…

Continuer la lecture de L’actualité de demain : UN SOMMET « UN PEU ENNUYEUX », par François Leclerc

Partager :