Archives par mot-clé : Solvabilité

L’INSOLVABILITÉ M’A TUÉ, par Michel Leis

Billet invité

Dans la nouvelle réunion qui vient de s’ouvrir à Bruxelles, l’attention des participants va une fois de plus osciller entre la situation des banques et celle des États, dans ce mouvement de pendule si bien décrit par le maître des lieux dans une de ses dernières chroniques du « temps qu’il fait ». Comme beaucoup l’ont souligné ici, les déclarations d’intention sont nombreuses pour solutionner les problèmes structurels. Le surcroît d’intégration européenne à la cote, mais les délais de mise en œuvre sont longs. Dans l’intervalle, le conjoncturel va dominer les travaux pratiques.

L’Espagne aurait souhaité que l’on traite l’insolvabilité des banques sans mouiller les États (déjà refusé), l’Allemagne voudrait que l’on s’occupe de celle des États, et la France voudrait que l’on saupoudre un peu de croissance en espérant résorber une partie des déficits par la relance de l’activité. Les maux structurels ne sont finalement pris en compte qu’à la marge, sauf peut-être dans l’approche allemande qui a pourtant deux inconvénients majeurs. Tout d’abord, le volet économique n’est pas transposable tel quel, comme je l’évoquais dans un précédent billet ; ensuite, la réduction des déficits de l’État passe par de nouvelles contraintes qui pèsent sur le budget des ménages.

Continuer la lecture de L’INSOLVABILITÉ M’A TUÉ, par Michel Leis

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail

SCHEMA DE DEMANTELEMENT DE LA CIVILISATION, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité

Déséquilibre irréversible de l’économie mondiale par la crise des produits dérivés subprimes

Enchainement des causes depuis 1945 :

Fonctionnement asymétrique du dollar dans le système monétaire international de Bretton Woods

Accumulation de créances internationales sur l’économie étatsunienne afin d’alimenter l’économie mondiale en liquidités

Concentration des risques de crédit mondiaux sur les emprunteurs étatsuniens ayant accès au refinancement de la Fed

Réexportation, par la titrisation, des risques de nationalité étatsunienne sans compensation de capital

Crise générale de solvabilité du système financier occidental par destruction de sa capitalisation réelle

Mise en œuvre des garanties publiques partiellement libérées par la relance budgétaire et monétaire

Crise de solvabilité publique, maintien de la liquidité nominale du système par le quantitative easing

Déconnexion de politique monétaire et financière de l’économie réelle

Enchainement des causes financières :

Accumulation de pertes financières latentes non comptabilisés dans les bilans bancaires adossées aux déficits et dette publiques

Stimulation de la liquidité financière par les dettes publiques et refinancement illimité des banques centrales aux États et banques « too big to fail »

Fuite de la liquidité hors des économies occidentales, croissance mondiale réelle inférieure à la croissance de la masse monétaire

Inflation dans les pays émergents, augmentation des prix nominaux à terme des actifs durables dans les pays développés

Chômage et déflation par insuffisance de la demande dans les pays développés, trappe fiscale de liquidité

Impossibilité de dévaluer les monnaies occidentales par rapport aux monnaies en excédent de balance des paiements, valeur des monnaies déconnectée de la réalité visible

Pas de régulation des déséquilibres financiers par ajustement rationnel et négocié des parités de change.

Déstructuration des équilibres politiques internationaux et domestiques

–      Énonciation des résultats probables ou avérés :

–      Tension entre les États débiteurs pour la captation de l’épargne mondiale

–      Instabilité des changes par transferts financiers internationaux non négociés des pertes de crédit non calculées

–      Baisse du niveau de vie des classes moyennes et inférieures, accroissement des écarts de revenu

–      Démantèlement des solidarités sociales publiques de répartition des revenus vitaux

–      Divergence des économies de la zone euro, éclatement à terme par impossibilité de dévaluation dans les pays insolvables

–      Menace d’effondrement général économique et politique par illiquidité des monnaies et des échanges monétisés, avènement de la sauvagerie financière universelle

Partager :
Recommandez par mail Recommandez par mail