Archives par mot-clé : taxe carbone

Macron et les Gilets Jaunes – II. L’éveil, par Dominique Temple

Première partie : Macron et les Gilets Jaunes – I. L’Autre et le Tiers. Ouvert aux commentaires.

II. L’éveil

 Qui du capital ou du travail doit mettre l’autre à son service ? Le capital, répond l’idéologie libérale, parce qu’il est du travail accumulé sous forme de savoirs matérialisés dans les machines : le capital est donc capable de produire la richesse en réduisant la participation de l’ouvrier qui n’est ici considéré que comme de la main d’œuvre. Le capitalisme est même capable de substituer à l’homme la machine à moins de traiter l’ouvrier lui-même comme une part de la machine voire d’en faire un robot humain, mais pour cela la machine doit absorber par la technologie tous les savoir-faire, sauf, du moins pour le moment, l’intelligence qui décide des innovations ou des inventions qui mettent la machine au service de l’homme. C’est aux compétences qu’appartient la création de la valeur pourvu que la valeur soit elle-même soumise à la production de valeur d’échange, et que ces compétences soient ordonnées à l’organisation de la puissance industrielle du capital. Il suffit donc de maîtriser le capital pour être investi de la responsabilité de l’avenir humain. Quel avenir ? La croissance du capital en décidera… répondent les capitalistes.

Continuer la lecture de Macron et les Gilets Jaunes – II. L’éveil, par Dominique Temple

Partager :

Conférence sur le climat : un curieux leadership !, par Jean-Michel Naulot

Billet invité. Également sur son propre blog.

En vue de la Conférence de Paris sur le climat de décembre prochain, les participants doivent remettre dès maintenant leurs contributions aux Nations-Unies. Sans perdre de temps, l’Union européenne vient de remettre la sienne. Dans un entretien au Monde daté du 31 mars 2015, le commissaire européen au climat et à l’énergie, Miguel Canete, se félicite que l’Union européenne affirme ainsi son leadership. Il confirme que dans ce document l’Union européenne s’engage à réduire d’au moins 40% ses gaz à effet de serre d’ici 2030 par rapport à 1990. Comme des objectifs, aussi nobles soient-ils, n’ont qu’une valeur limitée s’ils ne sont pas immédiatement accompagnés de la définition des moyens, Miguel Canete précise que cet objectif pourra être atteint de deux manières : grâce à des « actions fortes de décarbonisation » et grâce au « développement des énergies renouvelables ».

A la question plus précise « Pourquoi l’Europe s’est-elle orientée vers un marché du carbone et non vers une taxe carbone ? », le commissaire européen répond : « Nous avons mis en place un marché du carbone pour lancer un signal aux entreprises. S’il est puissant, il sera plus facile d’avancer vers la décarbonisation. Des pays comme la Chine ou les Etats-Unis ont aussi leur marché carbone, mais notre modèle est le plus organisé au monde, avec son mécanisme de droits d’émission diminuant année après année ».

Continuer la lecture de Conférence sur le climat : un curieux leadership !, par Jean-Michel Naulot

Partager :

Le temps qu’il fait, le 26 mars 2010

USA, Europe, France

PAUL JORION, CHRONIQUEUR DU XXIe SIÈCLE

« Chaque semaine, le vendredi, l’auteur s’installe devant son ordinateur et se filme un petit clip vidéo (techniquement très amateur) intitulé Le temps qu’il fait, dans lequel il commente l’actualité économique. »

PJ : « techniquement très amateur », ce qu’il ne faut pas entendre !

« … dans un style apparemment improvisé… »

PJ : Oui : 100 %, garanti !

Partager :