Pays inondé, par Panagiotis Grigoriou

Billet Invité. Également sur son blog greekcrisis.fr.

Septembre grec à la météorologie fort clémente. Penchants voyageurs familiers, vestiges chauffés au soleil, on déambule alors volontiers à travers les apparences. Un petit pétrolier trop vieux, rempli de fioul lourd ayant fait naufrage par temps paisible près de Salamine laisse déjà échapper les traces de son chargement sur les plages du Pirée et sur une partie de la Riviera d’Athènes. La presse s’enflamme, les “gouvernants” déclarent que “sur le papier tout était en règle”, la mer… à boire !

Continuer la lecture de Pays inondé, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Irma et la multiplication des pluies extrêmes et dévastatrices, par David Leonhardt

Billet invité. Merci à Arnaud Castex pour la traduction.

Irma, and the Rise of Extreme Rain, par David Leonhardt
© New York Times, le 12 septembre 2017

L’air chaud se charge de plus d’eau que l’air froid. Ceci se comprend sans même devoir y refléchir. L’humidité plus importante de l’air chaud empêche le desséchement de la peau en été et explique pourquoi les forêts de l’étouffante Amazonie reçoivent bien plus de précipitations que celles du nord du Canada.

Continuer la lecture de Irma et la multiplication des pluies extrêmes et dévastatrices, par David Leonhardt

Partager

Voici comment votre monde pourrait prendre fin, par Peter Brannen

Billet invité. Ouvert aux commentaires. Merci à Alexis Toulet pour la traduction.

Dans cet extrait de son livre Fins du Monde (Ends of the World), le journaliste scientifique Peter Brannen étudie les extinctions massives et l’issue catastrophique de l’augmentation des températures pour l’ensemble de la population mondiale.

Les conséquences sur les sociétés humaines d’un réchauffement même en apparence modéré sont souvent gravement sous-estimées.

Original en anglais – Peter Brannen, © The Guardian, 9 septembre 2017

Continuer la lecture de Voici comment votre monde pourrait prendre fin, par Peter Brannen

Partager

Il faudra veiller à bien éradiquer la nature…, par Cédric Chevalier

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La forêt de Bialowieza, à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie, est la plus ancienne forêt primaire d’Europe, et une des dernières forêts primaires d’une surface significative sur notre continent (125 000 ha). Une forêt primaire est une forêt épargnée de la plupart des influences humaines depuis toujours, non défrichée, à peine exploitée par les forestiers. Continuer la lecture de Il faudra veiller à bien éradiquer la nature…, par Cédric Chevalier

Partager

St Pete Beach (Florida) : plus de peur que de mal !

J’avais écrit samedi dans « Du paradis à l’enfer » à propos de la dévastation de l’île de Saint-Martin : « Je suis curieux de savoir ce qui restera de St Pete Beach lundi matin. »

Voici les nouvelles. Heureusement pour les gens du lieu, plus de peur que de mal !

Partager

Du paradis à l’enfer

La scène se passe il y a vingt-cinq ans. Mon interlocuteur est un jeune trader. Très doué et très ambitieux. Il connaît bien Saint-Martin : il s’y rend souvent. Mais ce n’est là pour lui qu’un hors-d’oeuvre : dans quelques années, fortune faite, il s’y installera. Il s’installera au paradis, pour le quitter le moins possible. Si, il se rendra parfois dans la partie sud de l’île : la partie hollandaise.

Continuer la lecture de Du paradis à l’enfer

Partager

Les ouragans contre Trump, tout le monde s’y met !


© The Washington Post

Pauvre Donald Trump, tout le monde s’y met pour le tourner en bourrique ! Lui qui ne croit pas au réchauffement climatique, voilà deux ouragans, Harvey et maintenant Irma, de taille jamais vue, et en un seul mois ! C’est dur d’être président des États-Unis à la solde des « marchands de doute » aux tirelires profondes sans doute mais au cerveau de la taille d’un petit pois !

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 1er SEPTEMBRE 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 1er septembre 2017. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 1er septembre 2017 et aujourd’hui, je ferai un petit tour de l’actualité : France, États-Unis, Belgique. Et puis, un peu de mon actualité personnelle, en particulier là où je vais me rendre bientôt.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 1er SEPTEMBRE 2017 – Retranscription

Partager

« Vers un nouveau monde » : Remettre en question la composante abusus du droit de propriété

Vers un nouveau monde

Ouvert aux commentaires. Deux chapitres complémentaires de mon nouveau livre-manifeste.

LE MONDE TEL QU’IL EST

14. L’environnement

Il est un constat très amer que nous devons faire quant à la détérioration de notre milieu de vie. Chaque jour, une nouvelle accablante nous parvient, au point que le sentiment d’une triste banalité l’emporte parfois sur celui de l’urgence, alors que celui-ci nous permettrait, pareil à la grenouille, de nous éjecter de la casserole d’eau bouillante plutôt que de périr à petit feu.

Continuer la lecture de « Vers un nouveau monde » : Remettre en question la composante abusus du droit de propriété

Partager

CHINE – La santé de la planète entre ses mains ? par DD & DH

Billet invité.

La Chine a très mauvaise presse (carrément exécrable !) dès qu’il s’agit d’évoquer les problèmes environnementaux à l’échelle de la planète. Nous sommes personnellement habitués à l’immédiate posture d’opprobre qu’elle suscite de façon mécanique si la conversation frôle ce domaine devenu sensible. Continuer la lecture de CHINE – La santé de la planète entre ses mains ? par DD & DH

Partager

« Vers un nouveau monde » (à paraître le 23 août) : Remettre en question la composante abusus du droit de propriété

Vers un nouveau monde

Ouvert aux commentaires. Deux chapitres complémentaires de mon nouveau livre-manifeste.

LE MONDE TEL QU’IL EST

14. L’environnement

Il est un constat très amer que nous devons faire quant à la détérioration de notre milieu de vie. Chaque jour, une nouvelle accablante nous parvient, au point que le sentiment d’une triste banalité l’emporte parfois sur celui de l’urgence, alors que celui-ci nous permettrait, pareil à la grenouille, de nous éjecter de la casserole d’eau bouillante plutôt que de périr à petit feu.

Continuer la lecture de « Vers un nouveau monde » (à paraître le 23 août) : Remettre en question la composante abusus du droit de propriété

Partager

Retranscription – « Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi », le 18 août 2014

« Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi », le 18 août 2014. Merci à Marianne Oppitz !

Mais il faut bien voir que si on veut passer d’un monde où nous consommons 1,6 planète par an et, si nous continuons dans la direction où nous sommes sans changer de cap, eh bien, ça va devenir 1,8, ça va devenir 2 etc. Il faut revenir au moins à une. Continuer la lecture de Retranscription – « Reconstituer la planète, c’est du travail… et de l’emploi », le 18 août 2014

Partager

OUBLIER LA VERTU ÉCOLOGIQUE, OSER SAUTER DANS L’INCONNU, par Vincent Rey

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les appels à la vertu écologique individuelle se multiplient, et pourtant, elle semble sans cesse s’éloigner un peu plus. La vertu écologique, c’est un peu le « bout du tunnel » que voyait Raymond Barre en 1980, un point blanc à l’horizon, et qui ne cesse de reculer depuis.

Continuer la lecture de OUBLIER LA VERTU ÉCOLOGIQUE, OSER SAUTER DANS L’INCONNU, par Vincent Rey

Partager

DU PASSÉ ILS FONT TABLE RASE, par François Leclerc

Billet invité.

La jungle de Calais est l’objet de toutes les sollicitudes, maintenant que les 7.000 réfugiés qui à la fin y survivaient en ont été évacués manu militari. Les travaux de réhabilitation de cette zone d’une vingtaine d’hectares y ont débuté. Et, pour plus de précaution, un déboisage est prévu, tout étant mis en œuvre pour effacer les traces de ses occupants à titre très précaire et rendre le lieu impraticable s’ils s’avisaient de revenir.

Continuer la lecture de DU PASSÉ ILS FONT TABLE RASE, par François Leclerc

Partager

Mais quand même, la voiture électrique a besoin d’électricité ! par Romain Vitorge

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La question première avant celle des batteries n’est-elle pas le mode de production de cette électricité ? Aujourd’hui les renouvelables c’est trois fois rien à l’échelle de la planète. Par ailleurs la question des batteries au lithium pose un problème insoluble : il n’y a pas sur la planète la quantité nécessaire pour généraliser cette technique vu le parc automobile existant, en progression constante … Une source parmi d’autres : La production mondiale de lithium.

Continuer la lecture de Mais quand même, la voiture électrique a besoin d’électricité ! par Romain Vitorge

Partager