La Grèce aux Antilles, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité

La crise “couleur du temps” incarne déjà cette autre réalité (ou peut-être fiction) décidément installée(s). Ces deux derniers jours, du reste sous la pluie, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Athènes comme ailleurs, contre l’énième plan d’austérité depuis 2010… rien que pour l’honneur. Le “gouvernement” Tsipras fera adopter les mesures de son mémorandum 4bis comme prévu. Devant le monument du Soldat inconnu, les gardes Evzones veillent toujours. Attraction touristique.

Continuer la lecture de La Grèce aux Antilles, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Remembrances, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité.

Pays aux souvenirs inusables. Stávros, mécanicien naval confirmé, rencontré à bord du ferry-bac vers Salamine est de bonne humeur. C’est rare en Grèce par les temps qui courent. Il raconte volontiers ses nombreux déplacements en France comme ailleurs, plus exactement à travers les grands ports commerciaux et industriels. Remembrances.

Continuer la lecture de Remembrances, par Panagiotis Grigoriou

Partager

BERLIN, L’OCCASION RATÉE DE MACRON, par François Leclerc

Billet invité.

Les commentaires fleurissent suite à la rencontre de Berlin entre Angela Merkel et Emmanuel Macron. Mais si l’on veut aller à l’essentiel et ne pas se laisser impressionner par leur cinéma, cette dernière n’a en réalité rien cédé. Le président français a donné des garanties de bonne conduite, contre lesquelles il a obtenu le principe d’une concertation bilatérale sur une longue liste de desiderata, et la chancelière a annoncé qu’il allait falloir en discuter « calmement » … Voilà le résumé fidèle qui peut en être donné, une fois les petites phrases de circonstance mises de côté…

Continuer la lecture de BERLIN, L’OCCASION RATÉE DE MACRON, par François Leclerc

Partager

Décor sculpté, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité.

 

L’été enfin ou presque, comme un avant-goût d’une destinée miraculeusement retrouvée. Les Grecs détestent l’hiver et abhorrent… la crise, sauf que dans les deux cas, c’est de la “météorologie” qu’il s’agit, d’après l’ambiance, les mentalités du moment.

Continuer la lecture de Décor sculpté, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Printemps des poulpes, par Panagiotis Grigoriou

Printemps des poulpes

Billet invité. Également sur son propre blog : greekcrisis.fr

Mois d’avril. Printemps ! Les terrasses des tavernes au centre-ville d’Athènes sont remplies. Des musiciens, plutôt tristes, amusent alors nos touristes comme ils le peuvent. Bouzouki indispensable, superbes chansons du rebétiko classique aux paroles poignantes, celles que nos touristes ne saisiront finalement pas. Entre deux bières et trois “brochettes à la grecque”… et à la viande de porc à 95% importée depuis les Pays-Bas, les médias de la colonie s’extasient déjà sur la… “seule grande victoire de l’unique… et grand Macron”. Printemps des poulpes !
Continuer la lecture de Printemps des poulpes, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Pliure anthropologique, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Également sur son propre blog greekcrisis.fr

Printemps plutôt mémorable. De nombreux Athéniens ont préféré (et décidément pu) enfin quitter la capitale pour la campagne… familiale, Pâques oblige. Procession du Vendredi saint massivement suivie, à l’image par exemple de la ville de Trikala en Thessalie. Puis, dimanche de Pâques et ses traditionnels agneaux sacrifiés par milliers. L’ouzo aura vite parachevé le reste, sans nécessairement y mettre trop de conviction à la fête, aux dires en tout cas des participants. Continuer la lecture de Pliure anthropologique, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Dimitri et Déméter, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Ouvert aux commentaires. Sur son propre site greekcrisis.fr

La Grèce entre dans son unique Semaine (dite) sainte de l’année. Bientôt Pâques, sans toutefois la moindre trace de grande… Résurrection collective. Cependant, les Grecs se préparent à la fête, la plus grande du calendrier comme du vécu orthodoxe. Et de toute manière, arrive un moment où l’on ne peut plus faire durer l’accablement éternellement, pour ainsi rompre avec le venin ambiant, même si ce n’est que brièvement. Semaine sainte.
Continuer la lecture de Dimitri et Déméter, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Aveugle et anonyme, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Également sur son blog Greek Crisis.

Le site de Keramikós à Athènes. Avril 2017

Printemps grec sournoisement délirant. Nos médias moribonds, s’efforcent de capter l’audience des mortels sur ces faits qui se prétendent politiques… mais qui ne le sont plus depuis longtemps. Les Grecs, non sans raison, n’accordent plus la moindre importance à ce que les politiciens ou les journalistes peuvent encore formuler, à l’instar de mon ami Yórgos de l’île de Chios.

Continuer la lecture de Aveugle et anonyme, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Hors cadre, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Sur le site greekcrisis.fr. Ouvert aux commentaires.

Histoires de notre humanité alors hors cadre. Quotidien répété, crise régurgitée, le tout sous un soleil que l’on perçoit encore heureusement comme radieux. “La Grèce ne se relèvera plus jamais. Son économie ne sortira nullement de sa tombe, et quant au pays déjà colonie de Schäuble, il finira… par être dépecé”. Continuer la lecture de Hors cadre, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Ni piéton ni phoque, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Publié également sur greekcrisis.fr.

L’assassinat de Théodosis, île d’Ios. Cyclades, mars 2017

Le beau temps revient au pays en case. Il faut bien dire que la pluie soutenue tombant sur Athènes devient rapidement gênante. C’est connu, les rues et les avenues se transforment aussitôt en ruisseaux et il ne fait pas bon d’être piéton dans pareils cas. De toute manière, les Grecs préfèrent le soleil. Lui seul, il atténue les souffrances de la crise, il amoindrit les esprits, comme il doit sans doute nous faire éviter… certains suicides. Alors soleil !

Continuer la lecture de Ni piéton ni phoque, par Panagiotis Grigoriou

Partager