Archives de catégorie : Environnement

Veille effondrement #139 – Les temps difficiles

Dans une fameuse allocution de 1933, Franklin D. Roosevelt déclarait : « We have nothing to fear but fear itself », « Nous ne devons avoir peur que de la peur elle-même ».

Conversation au coin du feu 2022 « Nous ne devons avoir peur que … des canicules, des feux incontrôlés, de la sécheresse, de la fonte des calottes polaires, de la montée du niveau des eaux des océans, des inondations, des ouragans, de l’extinction des espèces ».

Partager :

Dire la vérité aux gens sur les risques existentiels qui pèsent sur l’humanité, par Cédric Chevalier

Climate Endgame: Exploring catastrophic climate change scenarios | PNAS

Nous voudrions vous relayer cet article paru dans PNAS, une prestigieuse revue scientifique américaine, ce 1er août 2022.

Sa liste de coauteurs ne laissera pas indifférents ceux qui suivent l’actualité climatique.

Aperçu : Une gestion prudente des risques exige la prise en compte de scénarios allant du moins bon au pire. Or, dans le cas du changement climatique, ces futurs potentiels sont mal connus. Le changement climatique anthropique pourrait-il entraîner l’effondrement de la société mondiale, voire l’extinction de l’humanité ? Continuer la lecture de Dire la vérité aux gens sur les risques existentiels qui pèsent sur l’humanité, par Cédric Chevalier

Partager :

Écologie et socialisme… ou barbarie, par Cédric Chevalier

Un article très intéressant du Guardian documente la hausse de la violence politique aux USA :

US faces new era of political violence as threats against lawmakers rise | House of Representatives | The Guardian

On évoque :
– des menaces de l’extrême droite contre les élues de couleur de gauche
– des menaces des Républicains extrémistes contre leurs confrères modérés
– des leaders politiques Républicains qui couvrent leurs collègues agressifs et n’utilisent pas leur aura pour inviter leurs électeurs à la modération- etc.
Continuer la lecture de Écologie et socialisme… ou barbarie, par Cédric Chevalier

Partager :

La BBC : « Canicule : les météorologues harcelés »

BBC : UK heatwave: Weather forecasters report unprecedented trolling

Les météorologues britanniques harcelés : accusés de mentir quand ils disent qu’il fait 40°, « complices du gouvernement » s’ils mentionnent un lien entre les records de température et le réchauffement climatique, complices même du complot « Deep State » du gouvernement d’augmenter artificiellement la température par des épandages « pour faire croire au réchauffement climatique » (voir l’image).

C’est de l’alarmisme absolu. La canicule a été créée dimanche soir par des avions qui ont dispersé des substances qui ont bloqué le soleil et créé un dôme thermique pour y piéger la chaleur afin de produire un effet de serre. Le gouvernement peut donc utiliser ces statistiques pour justifier son programme de changement climatique.

On n’en a pas fini d’analyser le ou les mécanismes du complotisme mais l’une des composantes s’apparente manifestement au lapin paralysé par les phares : la peur conduit à nier les signaux que nous envoie le monde et qu’enregistre l’évidence des sens (que le Covid rend malade, que le bitcoin est une arnaque, qu’il fait de plus en plus chaud, etc.).

Quant aux raisonnements farfelus, ils sont souvent suffisamment sophistiqués pour suggérer qu’ils n’ont pas été concoctés par ceux qui les colportent ensuite avec enthousiasme. Voyez ici : celui qui a rédigé ce bobard invoque l’effet de serre et les dômes thermiques mais il rejetterait le réchauffement climatique ? Il y a là manifestement quelque chose de trop subtil pour un vrai complotiste 😉 . Soyons donc complotiste nous aussi – mais à bon escient – qui est l’auteur de ce canard ? Le lobby pétrolier ? Une certaine agence bien connue à Saint-Pétersbourg ? Un syndicat patronal pas loin de chez vous ? Autre ? Cf. Les marchands de doute (2010), par Naomi Oreskes et Erik M. Conway (Le Pommier 2012).

Partager :

James Lovelock, le père de l’hypothèse « Gaïa », meurt le jour de son 103e anniversaire

The Guardian :

Lovelock a passé sa vie à plaider en faveur de mesures climatiques, des décennies avant que beaucoup d’autres ne commencent à prendre conscience de la crise. Au moment de sa mort, il ne croyait pas qu’il existait encore un espoir d’éviter certains des pires impacts de la crise climatique.

Partager :

Les fausses excuses, par Cédric Chevalier

– « Il nous faut plus de science ». Non : science is settled = nous savons tout ce que nous devons savoir d’un point de vue scientifique, du moins l’information est largement disponible et diffusée, régulièrement, depuis longtemps (GIEC, IPBES, IRP, presse, etc.). Les décideurs ne peuvent prétendre à l’ignorance, ni la majorité de la population, sur l’écocide mondial en cours. Certains climatologues proposent même de supprimer le GIEC et de se consacrer entièrement à l’activisme. Nous n’avons pas besoin de plus de science stricto sensu.

– « Il nous faut plus de technologie ». Non : technology is settled = nous avons toutes les technologies nécessaires pour effectuer une métamorphose écologique complète, depuis longtemps. Il n’y a pas besoin d’attendre les technologies du futur pour la transition. Les technologies ne suffiront pas. Il est nécessaire de modifier les modes de vie et de production (décroissance ou post-croissance). Nous n’avons donc pas besoin de plus de technologie stricto sensu.

Continuer la lecture de Les fausses excuses, par Cédric Chevalier

Partager :

Les Gilets verts ? Ils sont prêts…

Courrier reçu :

Roulez à l’électrique, triez vos déchets, mettez un pull et chauffez à 19°, marchez pour le climat !

– Les Jeux olympiques d’hiver se sont déroulés à Pékin sur de la neige artificielle.

– En France, des stations de ski éclairent des pistes jusqu’à minuit pour que « les lève-tard » puissent skier en nocturne.

Continuer la lecture de Les Gilets verts ? Ils sont prêts…

Partager :

Remarquables. #9 Paul Jorion (I) : Effondrement, pandémie, soliton – Retranscription

Première partie du podcast Remarquables. #9 Paul Jorion

Thomas Gauthier : 

Bonjour, je suis Thomas Gauthier, Professeur à EM Lyon Business School. Vous écoutez « Remarquables », le podcast qui va à la rencontre de celles et de ceux qui explorent les futurs et se remémorent l’histoire pour bâtir dès à présent un futur durable. Bonne écoute ! 

Paul Jorion est un anthropologue / expert financier / essayiste / chroniqueur et professeur associé à l’Université Catholique de Lille. Tour à tour fonctionnaire des Nations-Unies, chercheur en Intelligence Artificielle, acteur du développement du trading à haute fréquence, il a également participé aux travaux du Groupe de réflexion pour une économie positive présidé par Jacques Attali. Dans son ouvrage « Comment sauver le genre humain » [avec Vincent Burnand-Galpin] publié en 2020, Paul Jorion a envisagé l’extinction éventuelle de notre espèce et il a passé en revue les moyens à mobiliser pour un indispensable sursaut. 

Bonjour Paul ! 

Continuer la lecture de Remarquables. #9 Paul Jorion (I) : Effondrement, pandémie, soliton – Retranscription

Partager :

Survie de l’humanité : on touche à la vraie question : la pulsion de vie et la responsabilité, par Cédric Chevalier

François Gemenne produit une densité impressionnante de pensées politiquement incorrectes en ce moment. Après avoir subi une lourde frustration, à cause de la défaite des écologistes français, malgré l’expertise qu’il a prêtée au candidat Jadot, et en plein questionnement existentiel sur le rôle des scientifiques et des intellectuels face à l’Ecocide mondial, il ne mâche plus ses mots.

Dernier exemple en date ici : 

Continuer la lecture de Survie de l’humanité : on touche à la vraie question : la pulsion de vie et la responsabilité, par Cédric Chevalier
Partager :