Archives de catégorie : Environnement

France Culture, Signes des temps, « La fin du monde » : Castel, Fressoz et Jorion, dimanche 21 octobre de 12h45 à 13h30

L’émission est en différé et je sors en fait du studio. J’afficherai bien entendu ici le podcast lorsqu’il sera disponible. En attendant, je vous encourage vivement à écouter l’émission en direct dimanche. Il est rare me semble-t-il que trois personnes dont l’opinion publique juge certainement qu’elles défendent des positions très semblables : Pierre-Henri Castel, Jean-Baptiste Fressoz et moi-même, expriment en réalité des opinions et révèlent des motivations (des points de départ de la réflexion) aussi divergentes. À ce point qu’une « convergences des luttes » dans une rébellion de l’extinction, à laquelle appelle George Monbiot, est sans doute malheureusement loin d’aller de soi. Vous jugerez vous-même, j’ouvrirai la mise en ligne du podcast aux commentaires et vous me direz (dans votre franc-parler habituel) ce que vous en pensez.

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Comme la protestation contre le fracking le prouve, une rébellion du peuple est la seule manière de combattre l’effondrement climatique », par George Monbiot

Ouvert aux commentaires.

Traduction du dernier article de George Monbiot, naissance d’un mouvement « Extinction Rebellion », à rapprocher de la déclaration d’état d’urgence pour l’humanité :

« Le 31 octobre, je prendrai la parole à l’occasion du lancement de la « Extinction Rebellion » sur la place du Parlement. »

As the fracking protesters show, a people’s rebellion is the only way to fight climate breakdown

© The Guardian, le 18 octobre 2018

Continuer la lecture de « Comme la protestation contre le fracking le prouve, une rébellion du peuple est la seule manière de combattre l’effondrement climatique », par George Monbiot

13Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

On sait, on peut, mais on ne veut pas ? Diagnostics de l’inertie face à la destruction de la Biosphère, par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

« Les quatre grands maux », comme ils sont appelés, sont dans le viseur des scientifiques depuis 40 ans. Il s’agit de la trop forte exploitation des ressources (surchasse, surpêche…), de la fragmentation des habitats, de l’introduction d’espèces invasives capables de prendre le dessus sur les espèces endémiques et enfin, des extinctions en chaîne d’espèces qui découlent des trois premiers facteurs. S’ajoute à cela le bouleversement climatique qui fragilise les écosystèmes. « De nouvelles voies pour la conservation ne sont ni nécessaires, ni suffisantes pour stopper la perte de la biodiversité », souligne une étude. L’avantage donné aux activités humaines doit juste cesser et laisser place aux mesures de conservation.

Continuer la lecture de On sait, on peut, mais on ne veut pas ? Diagnostics de l’inertie face à la destruction de la Biosphère, par Cédric Chevalier

22Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

Un cycle de 6 conférences par Paul Jorion. Une annonce officielle aura lieu ultérieurement, qui précisera le lieu exact des conférences sur le campus. Je vous tiendrai au courant.

  1. Quel scénario pour les années qui viennent ?

Quatre films significatifs :

         Le dernier rivage (1959) : l’humanité finit par s’autodétruire du fait de son surarmement

         Elysium (2013) : tandis que les pauvres s’entre-déchirent sur une Terre dégradée, les riches, devenus immortels, vivent une vie idyllique dans une station spatiale

         Interstellar (2014) : la Terre ayant été rendue par nous inhabitable, le salut du genre humain est dans la colonisation d’autres mondes

         Terminator (1984) : les machines désormais autonomes se débarrassent des hommes devenus un fardeau pour elles

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » le 6 novembre 2018 à 17h30

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trends-Tendances, Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain, le 27 septembre 2018

Ouvert aux commentaires.

Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain

Nous continuons de traiter les défis du monde contemporain au jour le jour et essentiellement dans un cadre national et régional. Nous les traitons selon leur importance, mais en ignorant leur ordre de grandeur : Nicolas Hulot, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire dans son pays, la France, a dû constater récemment son impuissance à faire prévaloir le risque d’extinction de l’humanité sur les desiderata du lobby des chasseurs et de celui du nucléaire.

Continuer la lecture de Trends-Tendances, Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain, le 27 septembre 2018

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Survie de l’espèce : Quelque chose me gêne, par Romain His

Ouvert aux commentaires.

Bonjour Mr Jorion,

Je vous suis depuis quelques années, depuis 2008 en fait, ainsi que votre compère Mr Leclerc.

Depuis peu, quelque chose me gêne dans la manière dont le débat général tourne un peu en rond – pas le vôtre – je parle du grand débat dans nos sociétés. La démission de M. Hulot, la production record de pétrole, la fuite en avant nucléariste en France, mais aussi la révélation (dans Libé) de certains éléments de langage de tel lobby patronal afin de « minimiser » les mesures contre le réchauffement climatique, dessinent de plus en plus clairement une réalité, de nous, êtres humains. Je ne crois pas à cet optimisme béat dont vous parlez. Ce que je crois, c’est que nous continuons sur cette voie qui se révèle suicidaire par instinct d’espèce, cela inclut un optimisme de type religieux, mais ne s’y résume pas. Et ce que tout d’un coup, je « trouve », c’est que cette espèce, avec ses caractéristiques bizarres, individualiste et sociale, égoïste et altruiste, joueuse, féroce, brutale, puérile, libre, hiérarchisée, adaptative et rétive, n’est pas prise en compte en tant que telle par les sciences de la vie, à l’instar des autres animaux, en tant qu’animal.

Continuer la lecture de Survie de l’espèce : Quelque chose me gêne, par Romain His

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

À propos de « Le suicide de Stefan Zweig… et le nôtre ! », par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

Synchronicité à nouveau confondante. Je viens de voir ta vidéo sur le suicide de Stefan Zweig. C’est un écrivain que j’apprécie particulièrement, notamment pour son amitié franco-germanique avec Romain Rolland, leur pacifisme et leur capacité à maintenir intacte la dignité de l’intellectuel en 14-18, alors que tous les autres se sont corrompus dans le bellicisme et la nationalisme idiots (même de grands scientifiques français, allemands, autrichiens, etc.).

Continuer la lecture de À propos de « Le suicide de Stefan Zweig… et le nôtre ! », par Cédric Chevalier

3Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain, 12 septembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le mercredi 12 septembre 2018, je suis à Strasbourg. Et si vous êtes à Strasbourg ou dans les environs, vous pouvez venir m’écouter tout à l’heure, à 20 heures, aux Bibliothèques idéales. Je serai interrogé par Thierry Jobard, de la librairie Kléber. Et je ne suis pas seul, c’est un événement important chaque année où il y a beaucoup de monde qui est invité. Dans le train qui m’a mené de Paris à Strasbourg, hier, il y avait à quelques mètres de moi, Étienne Klein. Et au moment de descendre du wagon, nous nous sommes dit exactement la même chose : « Je t’avais reconnu, mais je ne voulais pas te déranger ! » Voilà, on a quand même pu discuter un petit peu, en particulier du temps… et du vide ! auquel il va consacrer son prochain bouquin. Il m’a d’ailleurs fait une petite plaisanterie quand je lui ai dit que moi je travaillais sur Trump, il m’a dit : « Je travaille sur la même chose : j’écris un livre sur le vide. »

Continuer la lecture de Le nouveau « réalisme » : sauver le genre humain, 12 septembre 2018 – Retranscription

20Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mises au point en post scriptum, par DD & DH

Ouvert aux commentaires.

Au cas où subsisterait un malentendu quant à nos deux papiers précédents, nous prenons ici la précaution de réaffirmer que nous n’avons développé aucun « syndrome de Stockholm » vis à vis du régime de Pékin au cours de nos voyages. Qu’il soit bien clair qu’à nos yeux la Chine ne peut incarner un idéal à atteindre ou un modèle à suivre pour nous, Européens. « Suivre » ne pourrait d’ailleurs se résumer qu’à « singer » et nous manquons de la souplesse nécessaire pour cette acrobatie ! Il peut être utile en revanche de modifier notre regard sur elle dans la mesure où une urgence extrême nous contraint à intégrer sa pratique aux petites chances qu’a l’humanité de mettre sur pied un chantier à l’échelle planétaire, histoire de sauver quelques meubles, s’il se peut encore. Continuer la lecture de Mises au point en post scriptum, par DD & DH

25Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

C’est l’histoire d’un mec… par DD & DH

Ouvert aux commentaires.

Un mec qu’on croyait sérieux, du genre qu’on appelle « éclairé », bardé de diplômes d’anthropologie, ayant tété Aristote au biberon, matheux de première bourre, nourri aux développements les plus pointus de la pensée contemporaine, lanceur d’alerte sur les égarements de l’espèce humaine jouant avec les allumettes du chambardement climatique, balèze en méandres de la finance mondiale au point d’avoir exactement décrit par anticipation dès 2005 le désastre dit « des subprimes » et ses répercussions planétaires et, en qualité d’ « honnête homme » sous tous rapports, invariablement soucieux de mesure dans l’expression de ses opinions philosophiques et politiques, eh bien, croyez-le si vous pouvez, ce mec-là a, dans les ultimes pages de son dernier opus*, osé placer l’actuel président chinois Xi Jinping dans la short list des très grandes figures propres à « illustrer le genre humain » et à prétendre à une reconnaissance universelle !

Continuer la lecture de C’est l’histoire d’un mec… par DD & DH

18Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Deux questions à Paul Jorion sur « Nous sommes cuits. Que faire ? » et « Deux grands classiques du complotisme ou conspirationnisme », par Matthieu Galey

Ouvert aux commentaires.

Cher Monsieur,

Je vous adresse deux questions que m’ont inspiré vos posts.

1) La première concerne votre post « Nous sommes cuits que faire ? » (j’ai un peu l’esprit d’escalier), où vous évoquiez pour finir les tentations individualistes du survivalisme, comme quelque chose à venir.

Continuer la lecture de Deux questions à Paul Jorion sur « Nous sommes cuits. Que faire ? » et « Deux grands classiques du complotisme ou conspirationnisme », par Matthieu Galey

7Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La grande leçon de Nicolas Hulot, le 29 août 2018 – Retranscription

Retranscription de La grande leçon de Nicolas Hulot, le 29 août 2018. Merci à Olivier Brouwer et à Éric Muller !

Bonjour, nous sommes le mercredi 29 aout 2018, et hier, quand j’ai appris la démission de Nicolas Hulot, ministre de l’environnement et d’autres choses dans le gouvernement de M. Philippe, j’aurais voulu pouvoir réagir immédiatement avec un long texte ou avec une vidéo. Malheureusement, comme vous l’avez vu, j’étais à quelques heures de me rendre à France Culture, où, eh bien, je crois avoir fait quelque chose d’assez utile en donnant une longue explication de la crise des subprimes, comme on me le demandait, pour le dixième anniversaire de la chute de la banque d’investissement Lehman Brothers. J’étais à Paris également pour discuter de la publication du livre que je consacre à Donald Trump et à toute la signification de l’événement que sera la chute de la météorite Trump.

Continuer la lecture de La grande leçon de Nicolas Hulot, le 29 août 2018 – Retranscription

99Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La vita è bella, par Roberto Boulant

Vous je ne sais pas, mais moi je trouve notre espèce absolument formidable ! Prenez par exemple le cas de cette étrange peuplade, les Hexagons. Ils organisent à grand renfort de réclame de grands raouts mondiaux sur le thème « Make Our Planet Great Again », nous tirent des larmes des yeux avec des slogans chocs « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs », ou bien encore hurlent à l’inconséquence des masses le Jour du dépassement (mais uniquement celui-là, ce qui nous donne un ratio de 1/365 les années non bissextiles).

Continuer la lecture de La vita è bella, par Roberto Boulant

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail