Archives de catégorie : La vie de tous les jours

Propaganda (1928) d’Edward Bernays

Naissance de la pub, de la com, et de l’ultralibéralisme (trois noms pour une même chose).

Extraits de « The Century of the Self » de Adam Curtis, réalisé en 2002 pour la BBC

Voir aussi « Propaganda » (1928) de Edward Bernays

L’ensemble de la série :
Continuer la lecture de Propaganda (1928) d’Edward Bernays

24Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

La catastrophe de Gênes

Ce n’est pas dans les habitudes du Blog de PJ de faire dans le fait divers. Ce qui me conduit à partager avec vous les images de la catastrophe (11 morts annoncés à l’heure qu’il est), c’est ce « No views » incongru (en bas à gauche de la saisie d’écran) qui m’a accueilli et qui m’a donné le sentiment poignant et vertigineux d’être parmi les premiers sur les lieux, accompagnant cet homme que l’on entend, qui se signe de nombreuses fois, tout en courant et en filmant.

16Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Montrer parfois à notre mère que nous sommes ses dignes enfants

Ouvert aux commentaires.

Je ne sais pas si ça vous parle de voir cela : ce sont deux gars qui sont restés chez eux dans la fournaise du Carr Fire en Californie, à sauver leur maison.

Je ne suis pas fana de risquer de se sacrifier pour des objets, mais moi ça me parle : je retrouve des regards que j’ai connus lors de mes jours à la pêche, quand la mer autour de nous était mauvaise.

La Nature n’est pas notre ennemie, mais il y a des jours où c’est une sale vache, et où il faut lui montrer que nous sommes ses dignes enfants.

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

FAKE NEWS ! N’EN CROYEZ RIEN !

Météo-France 26/07/2018 – Chaleur : Une nuit caniculaire

[…] Pour respirer, mieux vaut aller en montagne ou près de l’Atlantique et notamment en Bretagne. Le petit 12,6 °C dans la nuit de Vannes fait des envieux dans un grande partie de la France.

Non, non : fake news ! N’en croyez rien ! restez chez vous : c’est de la pure médisance !

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Désobéissance civile : une Suédoise fait du grabuge pour empêcher la déportation d’un Afghan

Ouvert aux commentaires.

Deportation from Gothenburg to Afghanistan

Publiée par Elin Ersson sur Lundi 23 juillet 2018

Elin Ersson a acheté un billet dans le même avion qu’un Afghan qui allait être déporté, risquant la mort, affirme-t-elle, s’il rentre au pays. Elle a refusé de s’asseoir, l’Afghan a été débarqué, elle est descendue de son plein gré.

Pour en savoir plus : A Swedish student stopped an Afghan man’s deportation by refusing to sit down on a plane, The Washington Post, le 25 juillet 2018

19Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comment faire comprendre à cet animal qu’il me nargue ?

Comment faire comprendre à Rana qu’en s’installant chaque jour sous mon nez pour m’offrir le spectacle de ses siestes interminables, elle me nargue ?

Comment lui faire comprendre qu’une vie de chat est une insulte au genre humain ? (Le monde sans argent est encore hélas bien lointain…)

Bien sûr elle vient m’offrir au milieu de la nuit (en poussant des cris affreux), une ou deux souris moribondes. Je lui explique alors patiemment que je n’en ai aucun usage. Mais elle ignore avec dédain mes protestations.

P.S. Merci à Pierre !

87Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Discuter élections européennes à Vannes le samedi 21 juillet 2018 à 18h

Comme je ne bougerai pas (ouf !) de Vannes d’ici au 5 septembre, je vais renouer avec mes bonnes habitudes de réunir régulièrement les lecteurs du blog. Si cela vous intéresse de discuter spécifiquement de l’idée de ma candidature aux européennes et que vous êtes dans la région de Vannes le samedi 21 juillet à 18h, signalez-le moi en me contactant ici.

Nous nous réunirons comme les fois précédentes à la Guinguette de Conleau, 3 allée des Frères Cadoret dans l’île de Conleau (à Vannes dans le Morbihan).

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Inculpation de 12 fonctionnaires russes par la justice américaine

Ouvert aux commentaires.

Je suis en train de lire les documents et en particulier bien entendu le texte de l’inculpation qui fait que cette affaire est en train de changer de nature du tout au tout. L’image qui est en train de se dessiner est en effet absolument inédite : l’élection de Trump en tant qu’acte de guerre de la Russie contre les États-Unis, dans ce nouveau type de guerre qu’est la guerre numérique.

Point remarquable : si les opérations de déstabilisation de l’élection présidentielle de 2016 sont le fait de fonctionnaires russes – comme l’affirme l’inculpation, il s’agit bien d’un acte de guerre entre deux nations, et la question d’une collusion ou non de Trump et/ou de son équipe devient subsidiaire (de l’ordre de la collaboration ou non d’une cinquième colonne).

Ce nouveau développement est tout particulièrement intéressant alors que les deux présidents, américain et russe, se rencontrent lundi : tout mot aimable de Trump envers Poutine apparaîtrait alors comme collusion de Trump et son équipe, non pas simplement avec une puissance étrangère mais avec une puissance étrangère ayant posé un véritable acte de guerre contre les États-Unis.

1° L’inculpation de vendredi soir pour nous vient parfaitement s’articuler avec ce que j’écrivais ici dans la matinée :

Aujourd’hui nous avons à la tête des États-Unis, un président porte-parole servile mais déterminé de Moscou. Rien qu’il ne dise ou décrète qui ne corresponde à la ligne définie au Kremlin en vue d’affaiblir l’influence de l’Europe, en plus de celle de son propre pays bien entendu.

Et aussi avec ce qu’affirmait hier The Guardian dans son éditorial :

Mais M. Trump […] n’est pas notre allié. Il est hostile à nos intérêts et à nos valeurs. Il peut même, si cela continue, devenir une sérieuse menace.

2° Le recours au bitcoin

La direction générale des renseignements (GRU) de l’État-Major des Forces Armées de la Fédération de Russie, à laquelle appartiennent les douze inculpés, aurait utilisé le jeton numérique bitcoin pour le paiement de ses opérations en raison de sa quasi non-traçabilité ; d’autres jetons numériques auraient été utilisés pour des transferts de fonds. Les opérations auraient été financées par l’extraction (« mining ») de bitcoins ; elles se seraient faites par l’intermédiaire de compagnies américaines.

3° Le rôle joué par WikiLeaks

Si WikiLeaks est bien l’organisme auquel renvoie l’étiquette « Organization 1 » de l’inculpation, comme tout semble le suggérer, et si l’échange suivant est avéré (WikiLeaks affirmant au truchement russe Guccifer 2.0 : « envoyez-nous tout matériau pour que nous l’évaluions et cela aura bien plus d’impact que ce que vous faites ») : « Nous pensons que trump a seulement 25% de chances de l’emporter contre hillary … du coup un conflit entre hillary et bernie est intéressant », il est alors clair que WikiLeaks ne diffusait pas les documents hackés dommageables à Hillary Clinton en vue de favoriser Bernie Sanders, mais en vue de favoriser Donald Trump.

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’illusion gagne du terrain

Ouvert aux commentaires.

P.S. Pourquoi ma mauvaise humeur ? Parce que vouloir régler les comportements par l’illusion, c’est se fonder sur une théorie psychologique de bazar : « La conscience réalise l’intention par la volonté », alors que nous conduisons en pilote automatique, avec la conscience en inspecteur des travaux finis.

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

The Circle : « La vie privée a existé pendant un temps… », par Rosebud1871

Ouvert aux commentaires.

Tombé par hasard sur le Film « The Circle » annoncé comme de science-fiction, je dirais qu’il s’agit plutôt d’une allégorie de notre réalité, si on veut bien entendre par ce terme de « réalité » un consensus social de perceptions analysées.

Le film de James Ponsoldt, visible sur Canal Sat, sorti en 2017 et massacré par la critique insatisfaite du produit quand les ingrédients y sont de qualité, a le mérite de montrer quelques apories d’actualité : la subjectivité, la démocratie, l’I.A., en nouant ces 3 là de façon interpellante.

Continuer la lecture de The Circle : « La vie privée a existé pendant un temps… », par Rosebud1871

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Steve Ditko (1927 – 2018)

Steve Ditko, le premier dessinateur de Spider-Man, est décédé à l’âge de 90 ans.

Son dessin était toujours à la limite du grimaçant, du simpliste, du maladroit.

Mais tout le monde s’en fiche : quel enfant n’a pas rêvé d’être le super-héros né sous la plume de Stan Lee (toujours en vie) et le crayon de Ditko ? Quelques adultes ont même su l’égaler.

Continuer la lecture de Steve Ditko (1927 – 2018)

12Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Les gogos n’imaginent pas à quel point ils sont manipulés », le 3 juillet 2018 – Retranscription

Retranscription de « Les gogos n’imaginent pas à quel point ils sont manipulés », le 3 juillet 2018. Merci à Nicolas Bole et Marianne Oppitz !

Bonjour nous sommes le mardi 3 juillet 2018 et là, je vais commencer par vous faire un peu de la vidéo expérimentale.

D’abord je vous montre : là, derrière moi, vous voyez c’est un tableau. C’est un tableau de « Kukula », de son vrai nom – j’oublie son prénom [Nataly] mais son nom c’est Abramovitch – et ça, c’est de l’art qui ne se prend pas au sérieux. C’est de l’art qui sait qu’il est une blague, qui sait qu’il est une farce et si je vous en parle, c’est parce que j’ai fait un billet hier à propos d’un documentaire qu’on voit sur Arte sur des collectionneurs d’art. Je ne sais pas si Arte est sérieux ou non quand il nous montre ça. Je ne sais pas : je n’ai pas pu me faire une [opinion], je n’ai pas pu déterminer ça.

Continuer la lecture de « Les gogos n’imaginent pas à quel point ils sont manipulés », le 3 juillet 2018 – Retranscription

11Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail