Archives de catégorie : La vie de tous les jours

La Covid, la bise et Éric Zemmour …, par Jean-Baptiste Auxiètre

Commençons par une maladie qui fait mourir plutôt les vieux, bien qu’en ce moment ce ne soit pas celle-là qui tue le plus car ceux qui sont en réanimation, ce sont les nourrissons à cause de la bronchiolite, au point que les réanimations pédiatriques soient sur le point de déborder.

Nous refaisons la bise… Nous voulons garder « nos valeurs », quitte à ce que les autres en crèvent d’une crève ou d’une autre avec nos habitudes Moyenâgeuses ! « On tiendra bon…(sic) ». Parce que pour ce qui est des vêtements, la majorité de ces gens attachés aux « valeurs » sont habillés à l’américaine : Jeans et T-shirt et pas chemise et pantalon. Comme quoi ce sont les « valeurs » qui les arrangent et souvent les pires qu’ils veulent conserver… Pour autant une grande partie de la population française veut absolument revenir dans le monde d’avant en contradiction avec la réalité économique, physique et biologique.

Continuer la lecture de La Covid, la bise et Éric Zemmour …, par Jean-Baptiste Auxiètre

Partager :

En attendant la téléportation… questions d’éco-logie politique, par rosebud1871

En 2000, j’avais voulu importer 1 Rickshaw à essence du fabriquant indien Bajaj, (appelé tuk tuk dans d’autres régions), la préfecture consultée m’avait, rigolarde, conseillée d’en importer 10 pour les crash test. Il coûtait moins de 1000 €. Ce petit engin 3 roues m’aurait suffi pour me déplacer dans un rayon de 30 km seul ou avec un passager, ou des courses. Dans une publicité indienne d’époque on voyait cet engin faire du ramassage scolaire avec une dizaine de bambins de petite communale ce qui n’était pas dans nos normes occidentales. Ces rickshaws sont devenus électriques mais font toujours défaut dans notre grandes et moyennes villes. C’est-à-dire là où de gros bus à moitié vides circulent en journée, où de gros taxi ou uber chargent majoritairement des solitaires ou des couples, ou des particuliers sont majoritairement seuls au volant. Bien sûr ces nouveaux rickshaws électriques ne disposent ni de chauffage, ni de climatisation, mais protègent de la pluie, et ne dépassent pas 50 km/h ce qui est devenu rare en ville !
Continuer la lecture de En attendant la téléportation… questions d’éco-logie politique, par rosebud1871

Partager :

Vidéo – Les États-Unis à la dérive, à paraître le 10 septembre

Je n’annonce jamais une vidéo, ce qui est normal parce que je décide en général de la faire cinq minutes avant de l’enregistrer. Alors pourquoi annoncer celle-ci ? Parce que je la rumine déjà depuis plusieurs jours, et puis le 10 ce sera la veille du vingtième anniversaire de 9/11, une date dans l’histoire des États-Unis. Je me souviens très bien où j’étais quand j’ai appris la nouvelle : je roulais pour me rendre au travail, sur la Ventura Freeway à la frontière entre Eagle Rock et Pasadena et il y a eu soudain à la radio un bulletin spécial. Tout hésitant, bourré de conditionnels : le journaliste avait peur de se faire engueuler dix minutes plus tard pour avoir sorti de telles énormités : un avion de ligne vient de s’écraser sur l’une des tours jumelles à Manhattan, on voit de la fumée. Et puis les nouvelles sont venues en flot continu : les États-Unis vacillaient sur leur socle.

Partager :

Les miracles de l’IA (intrusion artificielle)

Imaginons que j’aie du mal à me souvenir où j’ai fait pipi en route vers la Dordogne, l’autre jour, eh bien, pas de souci : un courriel reçu à l’instant me permet de constater que Google Maps veille au grain.

P.S. Je vous recommande Le Zinc à Vasles (vous voyez, son nom m’a opportunément été rappelé !), sur la place, sous les tilleuls : hors d’œuvre, plat, dessert pour 13,5 € ; le plat seul (excellent) à 7,5 € et, si vous vous plaignez qu’on ne voie plus le sourire des aimables serveuses de nos jours, si vous le déplorez aussi gentiment que moi, après s’être bien assurée que les autres mangeurs ont le nez consciencieusement plongé dans leur blanquette, il vous sera gracieusement montré !

Partager :

Sous la douche #4

Il n’y a pas que la simplicité de la mélodie qui vous fasse revenir une chanson sous la douche, ou son aimable prédisposition à dissimuler les fausses notes : il y a aussi bien entendu la pertinence du message qu’elle véhicule.

Te faire du mal était la dernière chose qui me serait venue à l’esprit … – chanson de Tom Paxton (avec Liam Clancy)

Jésus, si t’as rien d’autre à faire, sors-moi d’là stp … – Bobby Bare

Sans un rond à Pétaouchnok … – Jerry Lewis (chanson de Kris Kristofferson)

Partager :