« Maintenant les gens sont prêts »

Dans mon rêve, il y a vingt minutes, une fille disait : « Je vais en ville ! » et, alors que les autres types autour de nous, trop impressionnés par elle, n’osaient rien dire, j’avais dit : « Je viens avec toi ! »

Continuer la lecture de « Maintenant les gens sont prêts »

Partager

LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE VA-T-ELLE BOULEVERSER LE SYSTÈME FINANCIER ? par François Leclerc

Billet invité.

En passe d’acquérir le statut de tarte à la crème dans les médias, la révolution digitale n’en est pourtant qu’à ses débuts. Le monde financier fait toutefois exception en s’y impliquant avec un dynamisme tout particulier, les projets et premières réalisations utilisant la technologie blockchain ne se comptant plus. Beaucoup de têtes sont également penchées sur les voies qu’ouvrent les crypto-monnaies.

Continuer la lecture de LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE VA-T-ELLE BOULEVERSER LE SYSTÈME FINANCIER ? par François Leclerc

Partager

Un aimable visiteur à la tombée de la nuit

Une fois, sur le minuit lugubre, pendant que je méditais, faible et fatigué, sur maint précieux et curieux volume d’une doctrine oubliée, pendant que je donnais de la tête, presque assoupi, soudain il se fit un tapotement, comme de quelqu’un frappant doucement, frappant à la porte de ma chambre. « C’est quelque visiteur, — murmurai-je, — qui frappe à la porte de ma chambre ; ce n’est que cela, et rien de plus.

Sauf que dans mon cas il n’était que 18h30 et que ce fut un abominable vacarme qui m’attira dans la salle à manger. J’allumai la lumière. La fenêtre était ouverte, forcée de l’extérieur et je cherchai un moment des yeux où se trouvait mon visiteur.

Tu n’étais pas corbeau, Ami ailé, tu n’en étais pas moins venu, à la tombée de la nuit, partager aimablement avec moi un peu de ta sagesse. Merci.

Partager

LA JUSTICE MADRILÈNE NE FAIT PAS DANS LE DÉTAIL, par François Leclerc

Billet invité.

Huit membres du gouvernement catalan destitué ont été placés en détention provisoire par une juge de l’Audience nationale, inculpés de sédition et de rébellion. Un neuvième ministre, qui avait démissionné avant la proclamation de l’indépendance, l’a également été mais sera libéré dès versement d’une importante caution.

Continuer la lecture de LA JUSTICE MADRILÈNE NE FAIT PAS DANS LE DÉTAIL, par François Leclerc

Partager

L’instruction publique va à vau-l’eau !

Je participais il y a quelques jours à une discussion sur l’instruction publique et la question était celle-ci : a-t-on de fait institué le nivellement par le bas pour que tout le monde soit bon à l’école, et que du coup, parents et élèves soient unanimement satisfaits. À l’appui de la thèse, l’histoire d’un jeune homme de seize ans, bien noté par ses maîtres, mais incapable de faire un raisonnement élémentaire – j’ai oublié lequel.

J’ai repensé à cette conversation au cours du weekend en entendant à de multiples reprises – et cela a dû vous arriver aussi – un refrain bien plus ancien bien sûr que le récent trépas de l’instruction publique : « L’heure d’hiver ? Je n’ai jamais su si on gagnait ou si on perdait une heure ! »

Partager

Pourquoi je retranscris de temps en temps les vidéos « Le temps qu’il fait » ? par Alf

Poème invité.

À Elly

Mettre ses pas dans les pas de l’alpiniste de tête en traversant un névé pentu : et la cordée avance.

Je m’amuse une fois le texte écrit à voir si ça coïncide en me relisant à voix haute avec le son de la vidéo : c’est le moment que je préfère : j’assiste à l’éclosion de quelque chose : c’est pour ce moment là que je retranscris.

Peut-être un jour je ferai ça : j’apprendrai le texte par cœur, je choisirai un petit décor et je me lancerai : j’ai mon piolet.

Partager

Réforme du code pénal ou … de la civilité ? par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Être acteur ou actrice, ce n’est pas seulement mettre son physique au service d’un rôle ou d’un texte, c’est aussi mettre en jeu son potentiel de sensibilité, de manière souvent inconditionnelle et généreuse. L’affaire Harvey Weinstein suscite beaucoup de réactions et de témoignages associés à ce milieu professionnel, et c’est à juste titre, car il s’agit autant d’une insulte aux personnes, au métier – un des plus vulnérables – qu’un abus concernant l’accès à la profession, au sens le plus neutre du terme.

Continuer la lecture de Réforme du code pénal ou … de la civilité ? par Madeleine Théodore

Partager