Archives de catégorie : La vie de tous les jours

Biodiversité

Rana me fixant d’un air mauvais – comme si je lui avais vendu des pommes qui ne veulent pas cuire – je lui ai tenu ce bref discours :

À quoi servez-vous, vous les chats ? De même que nous humains ne servirons plus à rien dès lors qu’il n’y aura plus de chats, vous ne servirez plus à rien quand il ne restera plus de souris !

Comme elle s’est contentée alors de pencher la tête à gauche plutôt qu’à droite, je crains que ma froide lucidité n’ait échoué à la convaincre.

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Paul Jorion pense tout haut aux 3 derniers jours

Intelligence Artificielle

Terrestres : Disruption d’un forum de robotique toulousain, le 16 janvier 2019
Ted Kaczynski « Unabomber »
Blog de PJ : Les lobbies et nous, Le 14 février 2019


Trump et sa muraille

Blog de PJ : Trump : Les cowboys et les Indiens, le 12 Janvier 2019


Le revenu universel et la gratuité

Les Gilets jaunes

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les entrepreneurs et les entreprises sont-ils les ennemis de l’Humanité ? par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

Je défends une conception large de l’entrepreneur : Vivaldi était un entrepreneur (composer et monter un opéra), Pablo Servigne est un entrepreneur (rédiger un livre et en faire la promotion), les parents qui font des enfants, construisent une maison, sont des entrepreneurs, un Bourgmestre est un entrepreneur (initier un projet de quartier), le capitaine Kirk dans Star Trek est un entrepreneur (explorer l’univers avec son vaisseau Enterprise), ainsi que Martin Luther King (développer un mouvement pour les droits civiques) et bien d’autres profils « entrepreneuriaux ».

Continuer la lecture de Les entrepreneurs et les entreprises sont-ils les ennemis de l’Humanité ? par Cédric Chevalier
20Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mon activité de chroniqueur

Je rédige des chroniques mensuelles pour L’Écho et Trends-Tendances en Belgique, pour La nouvelle Quinzaine littéraire en France, provisoirement ou non rebaptisée Quinzaines, selon ce qu’en décidera la justice, et jusqu’à hier, pour le quotidien Le Monde toujours en France.

Le même texte était publié par Le Monde et L’Écho, la réalité pour les chroniques étant que les presses nationales sont de fait étanches étant à peine ou pas du tout lues en-dehors des frontières nationales. Et voici l’excellente nouvelle pour la presse française : je continuerai à rédiger mes « chroniques du Monde » à paraître dans L’Écho mais un autre organe de presse français (suisse, québécois…) pourra s’offrir de publier celles-ci.

Que cet organe de presse clairvoyant n’hésite pas à me contacter !

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Oui, je sais…

… j’ai l’air d’être aux abonnés absents, mais c’est parce que je fais beaucoup d’autres choses et que Trump mijote essentiellement dans son jus : un exposé à Lille mardi sur « les risques existentiels pour le genre humain », ainsi qu’une leçon de trois heures hier sur le transhumanisme. Un entretien ce matin – qui débouchera la semaine prochaine sur une publication de deux pages – avec La Voix du Nord. Cet après-midi une vidéo de dix minutes pour Place Publique (là aussi vous verrez cela la semaine prochaine) et demain un entretien avec ATTAC Lille.

Je ne chôme donc pas et – à moins que l’inspiration ne tombe d’ici-là – une vidéo demain matin pour faire le point.

Conclusion :

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« Mes vacances à Morro Bay » Mai 2019 Littérature française Récit Format 135*215 144 pages

Morro Bay, San Luis Obispo County, California

Le livre

« Il se passe déjà des choses tragiques mais palpitantes : mes vacances n’ont pas encore réellement débuté qu’elles s’annoncent déjà passionnantes. Je vais raconter mes vacances à Morro Bay, en direct, comme un reportage. Bien entendu, s’il devait m’arriver quelque chose d’aussi intéressant que de me faire bouffer par un requin, vous n’en saurez jamais rien – enfin si, par la presse locale, mais vous êtes à des milliers de kilomètres : ce sont des histoires de l’exil que je raconte, pas mes vacances à Palavas-les-Flots… »

Dans un passé pas si lointain, Paul Jorion vécut en Californie, pour des raisons professionnelles, et sa vie personnelle ne s’écoula pas telle un long fleuve tranquille. Un été, il décide de séjourner seul à Morro Bay, ancien port de pêche et petite station balnéaire sur la côte californienne, au sud de San Francisco. Rien ne se passerait comme prévu… Ce moment de retrait souhaité, loin des femmes, loin des soucis, est l’occasion d’un récit et d’un autoportrait qui fait la part belle à l’autodérision.

L’auteur

Paul Jorion est anthropologue, il est depuis de nombreuses années un observateur avisé de l’évolution du monde de la finance, de l’économie globalisée, mais aussi des systèmes politiques, notamment l’américain. Dès 2005 il annonçait ce qui allait devenir la crise des subprimes. Il est l’auteur d’essais remarqués, Mes vacances à Morro Bay est son premier récit littéraire.

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comment a-t-on pu réussir le lavage de cerveau des chiens et des chats ?

Ouvert aux commentaires.

Une autre de mes « interrogations de l’oncle Paul. »

J’ai eu des chiens et des chats essentiellement dans les années 60 et 70. Je les retrouve un demi-siècle plus tard, et ils sont méconnaissables.

Quand je les ai connus, on leur donnait à manger des choses qui ressemblaient de manière plus ou moins fidèle à ce qu’ils auraient trouvé livrés à eux-mêmes dans la nature. Maintenant on leur sert des granulés pompeusement qualifiés de « croquettes » sur l’emballage en couleurs.

Et ils aiment ça, les bougres ! au point de faire la gueule quand je leur donne ce que les chats et les chiens mangeaient de bon appétit de mon temps.

D’où ma question : comment a-t-on pu leur laver le cerveau à tel point qu’ils préfèrent aujourd’hui du gravier à de la barbaque ?

10Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Télégramme, Vannes. Politique : constitution d’un groupe Place publique Morbihan, le 31 janvier 2019

Vannes. Politique : constitution d’un groupe Place publique Morbihan
© Le Télégramme

Une trentaine de personnes se sont retrouvées ce jeudi soir pour travailler à la mise en place d’un groupe local de Place publique, le mouvement politique créé par un groupe de citoyens dont Raphaël Glucksmann, Thomas Porcher, Claire Nouvian. « À l’échelle du département, une cinquantaine de personnes ont déjà manifesté leur intérêt pour ce nouveau mouvement qui entend partir de la base pour faire émerger un programme, sans mettre en avant des têtes avant d’avoir réfléchi », indique François Riou, référent local de Place publique Morbihan. Un parti qui s’affiche à gauche, écologique et européen.

Continuer la lecture de Le Télégramme, Vannes. Politique : constitution d’un groupe Place publique Morbihan, le 31 janvier 2019
8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Arrestation de Roger Stone, my tuppence

Mes deux sous, ayant lu l’acte d’inculpation de Roger Stone. Avant d’aller voir ce que disent les autres commentateurs.

Roger Stone a commandité de Randy Credico qu’il aille rassembler autant d’info que possible sur les mails volés à Hillary Clinton et à son équipe de campagne [il n’est pas dit volés par qui mais 12 fonctionnaires russes ont été inculpés en rapport avec cela par la Commission Mueller le 14 juillet 2018] .

Quand Credico annonce à Stone qu’il répondra à l’invitation du Congrès de déposer à ce sujet comme on le lui demande, Stone menace de mort d’abord son chien, puis Credico lui-même.

Selon l’acte d’accusation, Stone a rapporté les informations qu’il a collectées à « de multiples individus impliqués dans la Campagne de Trump » (p. 17), à « des officiels importants (« senior ») de la Campagne de Trump » le 3 octobre 2016 (ibid.) et à « un officiel de haut rang de la Campagne de Trump » le 4 octobre 2016 (ibid.) – coïncidence ou non, la presse se pose la question ce matin, comment Jared Kushner, gendre du Président, à pu récupérer l’accréditation secret défense qui lui avait été retirée. Réponse : Trump a nommé un certain Carl Kline qui a décidé de 30 accréditations contre l’avis des experts du renseignement à la Maison-Blanche.

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le mystère de la « bière artisanale »

Ouvert aux commentaires.

Quand je suis au volant (comme de lundi à hier entre Vannes et Bordeaux, en passant par La Rochelle), je ne peux pas me consacrer à mes activités favorites de lire et d’écrire et suis obligé de m’abandonner à des pensées futiles qui peuvent vagabonder loin de celles qui me sont habituelles (comme la chute cataclysmique de Trump ou l’extinction de l’humanité), et je vous ai ainsi proposé récemment l’énigme des panneaux de signalisation indiquant « Toutes directions » et qu’il ne faut surtout pas croire au risque de se retrouver immanquablement à Paris.

Le mystère avait été résolu par vous : « Toutes directions a été inventé par des ingénieurs pour éloigner les automobilistes du centre des villes ».

Continuer la lecture de Le mystère de la « bière artisanale »
15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail