Archives de catégorie : La vie de tous les jours

FRANCE 2, « DES MOTS DE MINUIT », Judith Chemla, Thomas Piketty, Paul Jorion, Paolo Roversi, Rhoda Scott, Applause, LE 29 JUIN 2011

Ça ne date pas d’aujourd’hui mais voilà que la vidéo est soudain disponible. Vu l’heure à laquelle ça passait (entre 0h30 et 2h30), je ne suis pas sûr que beaucoup de monde l’ait vu à l’époque !

  • – La comédienne Judith Chemla  
  • – L’économiste Thomas Piketty
  • – L’anthropologue et sociologue Paul Jorion
  • – Le photographe Paolo Roversi
  • – La musicienne Rhoda Scott

Philippe Lefait lit durant l’émission un extrait de mon Le capitalisme à l’agonie :

Continuer la lecture de FRANCE 2, « DES MOTS DE MINUIT », Judith Chemla, Thomas Piketty, Paul Jorion, Paolo Roversi, Rhoda Scott, Applause, LE 29 JUIN 2011
18Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Nouvelle question de vie quotidienne : Pourquoi la SNCF me rackette-t-elle pour « départ de vacances scolaires » ?

Ouvert aux commentaires.

Ne pourrait-on pas empêcher la SNCF de vous racketter sous prétexte de « vacances scolaires » ?

Je me rends à Paris pour participer à une émission de France Culture. Le prix de mon billet de retour est doublé.

Le service que m’offre la SNCF est pourtant exactement le même que d’habitude. Pourquoi dois-je m’acquitter d’une surtaxe prohibitive parce qu’il y a des vacances scolaires ?

9Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Petite observation sur l’histoire des religions

Si vous avez lu le livre de Nietzsche appelé Ecce Homo, sous-titré « Comment on devient ce que l’on est », vous vous souvenez que le titre des chapitres est « Pourquoi je suis si sage », « Pourquoi je suis si avisé », « Pourquoi j’écris de si bons livres »… ce qui en fait le type d’ouvrage que chacun d’entre nous écrirait facilement.

Vous me demandez souvent comment j’arrive à faire tant de choses et la réponse à « Pourquoi j’arrive à faire tant de choses » est que je ne perds que très peu de temps en étant très bien organisé. Voici quelques conseils à ce sujet :

Continuer la lecture de Petite observation sur l’histoire des religions

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le miracle de l’écriture et de la lecture

Ouvert aux commentaires.

Tu vois, ça c’est un « t » et quand tu le prononces, ça fait « te ». Et la lettre suivante, c’est un « r », et ça se prononce « rre ». Et avec les deux ensemble, ça fait déjà « tre ». Et maintenant c’est un « e », mais avec un petit signe au-dessus qui va vers la gauche – une « crolle » comme on dit en bruxellois – un « accent aigu », et le « e », avec sa boucle, ça se prononce « é », et donc maintenant, on a « tré ».

Alors là, c’est un « s », qu’on prononce normalement « se », mais comme il y a un « o » après, ici on le prononce « ze », comme si c’était un « z ». Et donc on a « trézo ». Et il reste une dernière lettre, une qu’on connaît déjà, le « r », ce qui fait que l’ensemble ça fait « trézor ».

Et c’est bien là le miracle de l’écriture et de la lecture, qui fait surgir de pattes de mouches sur un fond blanc, non seulement des objets qu’on connaît déjà, mais parfois, parfois même, d’authentiques trésors !

À A. qui se souviendra de cette expérience miraculeuse, ce jour-là.      

47Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Où se situe l’usine d’eau pour carafe ?

Ouvert aux commentaires.

Vous savez que j’aime bien vous soumettre de petits mystères de la vie quotidienne comme « D’où vient la popularité des panneaux de signalisation ‘Toutes directions’ manifestement faux ? », ou « Pourquoi quasiment toutes les ‘bières artisanales locales’ en France ont-elles exactement le même goût ? ».

Un autre petit mystère que vous avez sûrement déjà rencontré et dont j’ai fait une fois de plus l’expérience ce soir. Au restaurant on me propose une carafe d’eau. Pouah ! le goût de Javel la rend imbuvable. À l’hôtel qui se situe à 50 m du restau je me verse un verre d’eau du robinet qui n’a absolument aucun goût.

Ma question : « Y a-t-il en France, comme pour les ‘bières artisanales locales’, une seule usine pour ‘l’eau de carafe’, et y a-t-il un accord entre son propriétaire et Evian, Vittel, Badoit, etc. pour qu’il y verse de la Javel ? »

Merci pour vos réponses !

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une conception très noire de la condition humaine

La publication de la pétition appelant à ce que je sois député européen apporte bien entendu son lot de commentaires amers. Je pourrais parler de « trolls » mais cela supposerait qu’il y ait là un jeu maîtrisé par celui qui le joue : des individus incarnant tel ou tel personnage. Hélas, le côté ludique me semble ici entièrement absent.

Quand quelqu’un m’écrit : « C’est un moyen pour vous de gagner beaucoup d’argent », ou bien « Vous cherchez à obtenir tel ou tel privilège », ou bien encore : « Vous détournerez le système de telle et telle manière », il ne s’agit pas pour lui d’un jeu de rôle, il s’agit de l’expression des seules raisons pour lesquelles il voudrait lui occuper cette fonction.

Et quand je reconnais dans mon interlocuteur une personne ayant fréquenté le blog pendant de nombreuses années et que j’attire son attention sur le fait que rien dans mon comportement ne suggère que j’agisse poussé par de telles motivations, la réponse me revient aussitôt : si vous avez l’air honnête c’est pour cacher votre jeu, c’est pour maximiser votre gain une fois que l’occasion vous en sera donnée. Autrement dit pour lui le genre humain se partage entre filous et hypocrites.

Nous sommes tous semblables j’imagine sous ce rapport : à penser que tout le monde raisonne exactement de la même manière que nous et, à la réflexion, je crois qu’il est bon qu’il en soit ainsi : c’est ce qui m’insuffle à moi mon enthousiasme et me fait considérer la conception très noire de la condition humaine de mon critique, comme purement anecdotique 😀 .

17Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

« M. Macron va recevoir une soixantaine d’intellectuels lundi à l’Élysée », soyons sérieux !

Découvrant sur le programme de France Culture que ce n’est pas pour déjeuner mais pour souper que 67 intellectuels sont invités à l’Élysée, j’avance la parution de mon compte-rendu, initialement planifié pour 18h. Ouvert aux commentaires.

Quand l’un d’entre vous m’a signalé samedi l’invitation de 60 intellectuels aujourd’hui lundi à l’Élysée, me demandant si j’irais, il n’a pas fallu très longtemps pour que l’esprit Thijl Uilenspiegel qui m’inspire de par ma naissance, fasse germer en moi le projet d’une petite farce : je vous annoncerais en grande fanfare que j’avais répondu favorablement à l’invitation en raison de « l’urgence des tâches qui sont aujourd’hui négligées ou, pire encore, dont la solution est subordonnée à une logique obscène de profit », parce qu’« il y a là une occasion de taper du poing sur la table, quitte à faire scandale, en sachant que la presse n’aura d’autre choix que de rendre compte de vos propos. »

Soyons sérieux : pensez-vous que l’on envisage en haut lieu – même un seul instant – à inviter un trublion dont il est parfaitement plausible qu’il utilise effectivement l’opportunité qui lui est offerte pour faire exploser l’« esprit de cour » qui rend certains – même parmi les meilleurs – corruptibles ?

Non, nous vivons dans le vrai monde où rien ne bouge : je ne faisais pas partie des « un peu plus d’une centaine » d’intellectuels invités. Mais libre à vous – vous êtes nombreux et une force qui s’ignore – de taper maintenant du poing sur la table. 

48Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

M. MACRON INVITE 60 INTELLECTUELS À L’ÉLYSÉE – le point à 11h

Le billet que j’ai écrit hier semble avoir été très mal compris. La preuve, ceci qui circule en ce moment sur l’Internet :

« Des mecs comme Jorion ou Dosse ventre à terre se précipitent à l’Elysée pseudo débattrent avec la brute. Ces laquais immondes témoignent de toute la bassesse dont ils sont capables pour fouler un tapis rouge tout taché du sang de nos camarades. Acte 19 »

Ah ! Lala ! C’est à désespérer de vouloir changer le monde 😀

Mon compte-rendu est planifié pour paraître à 18h.

« Acte 19 », ne le ratez pas : vous ne serez pas déçu !

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail