Archives de catégorie : Pétrole

Trends-Tendances – Matières premières : après l’euthanasie du rentier, celle de l’investisseur ?, le 30 avril 2020

Après l’euthanasie du rentier, celle de l’investisseur ? Le mardi 16 septembre 2008 eut lieu un événement inédit dans l’histoire :…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Pétrole : Pour ceux qui imaginaient qu’il n’y aurait pas de contagion du « Crude » vers le « Brent »

Il n’y aurait pas de contagion sur le marché à terme du « Crude » (US) vers le « Brent », parce qu’au contraire du « Crude » qui se stocke à terre, le « Brent » est stocké sur des tankers.

Le problème en ce moment est qu’on ne parvient pas à réduire la production aussi vite que baisse la demande.

Partager :

2008 : cataclysme financier – 2020 : cataclysme économique

Comme je le signale dans des billets depuis le début de la dégringolade tout à l’heure (17h38), les stockeurs ont jeté l’éponge et sont prêts à payer un bon prix à quiconque les débarrassera d’une partie de leur stock excédentaire. Ne nous y trompons pas : le prix négatif (je dis bien négatif) du baril de pétrole « crude » (US) * ce soir sur le marché à terme (-37,63$ en clôture), est le signe d’un cataclysme économique : un prix négatif pour le pétrole, c’est du jamais vu. Ce n’est pas de récession possible qu’on vous parlera demain, ce sera de dépression probable.

* Il existe aussi un pétrole « brent » à 25$ (-9%)

N.B. Ce n’est pas le pétrole US « à jamais » qui est tombé ce soir à -37,63$ le baril, c’est le pétrole livrable en mai. Pour les mois suivants, le prix est toujours positif.

Mais si la demande est insuffisante, le problème de stockage continuera de se poser. On parle déjà cette nuit de petits malins à la recherche de nouvelles surfaces de stockage. Si vous avez plusieurs baignoires chez vous, pensez-y !

Partager :

Notre camp dans la IIIe Guerre mondiale

Ouvert aux commentaires.

Le Monde, Après l’attaque de deux sites pétroliers, la puissance saoudienne frappée en plein cœur, le 16 septembre 2019

Prix du pétrole : +10%

Avant de nous engager d’enthousiasme dans la IIIe Guerre mondiale aux côtés de l’Arabie saoudite contre l’Iran, posons-nous la question : « Pourquoi dans la guerre fratricide du schisme musulman, avons-nous choisi le camp des Sunnites contre celui des Chiites ? ». À ma connaissance, les Ottomans s’étaient prudemment abstenus d’intervenir dans un camp ou dans l’autre lors de la Saint-Barthélémy (si je me trompe, soyez gentil de me le signaler, je rectifierai).

Les cyniques me répondront : « Vous savez bien que c’est juste une histoire de pétrole ! » Je réponds cyniquement aux cyniques : « Vous savez bien que les Chiites en ont comme les Sunnites ! »

Partager :