Archives de catégorie : Philosophie des sciences

L’importance du temps en recherche fondamentale – Retranscription

Retranscription de L’importance du temps en recherche fondamentale, le 29 mai 2021.

Bonjour, nous sommes le samedi 29 mai 2021 et vous avez peut-être remarqué que je fais souvent des vidéos en fin d’après-midi du samedi et ce pour une raison que je vous ai déjà signalée : c’est que depuis le mois de janvier, le samedi après-midi, de 16h à 17 – 18 h, je discute mathématiques avec une mathématicienne-informaticienne chinoise qui travaille à l’Université de Picardie à Amiens. Et, je vous l’ai déjà dit, c’est parce qu’elle m’a abordé il y a un peu plus d’un an en me disant : « Ecoutez, je crois qu’on pourrait faire des choses ensemble ». Je n’avais pas le temps à l’époque et on le fait maintenant, et donc, on avance très bien. 

Continuer la lecture de L’importance du temps en recherche fondamentale – Retranscription

Partager :

Qu’aurai-je accompli ?, le 16 mai 2021 – Retranscription

Retranscription de Qu’aurai-je accompli ?, le 16 mai 2021.

Bonjour, nous sommes le dimanche 16 mai 2021 et aujourd’hui, ça s’appellera : « Qu’aurai-je accompli ? ». 

Il faut entendre « Qu’aurai-je accompli sur le plan scientifique ? ». Je ferai peut-être un jour « Qu’aurai-je accompli sur le plan politique ? » mais c’est prématuré [sourire]. 

Qu’aurai-je accompli sur le plan scientifique ? Pourquoi ça ? Parce que demain, je fais un exposé à l’Université Catholique de Lille. Ça devait se faire au départ sur un thème assez restreint qui était un commentaire que je ferais sur les trois premiers chapitres de « Principes des systèmes intelligents » (Masson 1989) mais j’ai décidé d’étendre ça. Pourquoi est-ce que j’ai décidé d’étendre ça ? 

Continuer la lecture de Qu’aurai-je accompli ?, le 16 mai 2021 – Retranscription

Partager :

Vidéo – Chine / Occident : deux manières d’appréhender le monde

“Comment la vérité et la réalité furent inventées” (Gallimard 2009)

Partager :

Que font les mathématiciens ? le 18 avril 2021 – Retranscription

Retranscription de Que font les mathématiciens ? le 18 avril 2021. Bonjour, nous sommes le dimanche 18 avril 2021 et je…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Si vous ne lisez pas le français mais uniquement le chinois…

… vous apprécierez cette présentation de Comment la vérité et la réalité furent inventées (Gallimard 2009), en chinois, par Yu Li.

Si vous ne lisez que l’allemand, réjouissez-vous : l’édition en allemand a paru il y a quelque semaines.

简介“’真理’和’现实’是怎么被创造的?”- 保罗·乔里昂(Paul Jorion)
已有 1202 次阅读 2021-2-8 06:15 |个人分类:在中法文化之间流连|系统分类:海外观察

简介“’真理’和’现实’是怎么被创造的?”- 保罗·乔里昂(Paul Jorion)

这本雄心勃勃的书旨在为知识人类学做出贡献。保罗·乔里昂(Paul Jorion)提出一个彻底走出我们习惯思维的练习,指出“真相(vérité)”和“现实(réalité)”的概念是如何在西方文化历史的特定时刻出现的,而不是不言而喻的。

“真理”出现在公元前4世纪的希腊,“现实”(客观)出现在16世纪的欧洲,彼此相连:在柏拉图和亚里士多德的影响下,从“真理”观念强加于人的那一刻起,说出真理就等于描述了现实。根据保罗·乔里昂的说法,后者是现代形成的,是在文艺复兴推动下,由新生的现代天文学的年轻土耳其人发动的一场政变的结果。这个政变假设两个世界的同化:世界本身和数学对象世界。其结果是将二者混淆,由当代科学继承下来。

跟随作者,我们已经进入了一个这些曾经卓有成效的“发明”收益递减的时代,因此有必要摆脱数学神秘主义知识的束缚,恢复推理的严谨性。这要求重新考虑模型,尤其是数学模型表达人的思维的地位。因此,这本书构成“回归亚里士多德”的恳求,作者处于一种哲学传统中,我们与黑格尔,科耶夫以及维特根斯坦同行。

目录

Partager :

Vidéo – P vs NP – Deuxième épisode

Et si le programme de Hilbert tenait toujours ?
(Et si Gödel, Church, Turing, Kleene avaient été de mauvaise foi ?)

Partager :

P vs. NP, le 27 février 2021 – Retranscription

Retranscription de P vs. NP, le 27 février 2021. Bonjour, nous sommes le samedi 27 février 2021 et aujourd’hui, je…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Les masses et les publics, par CG

Cher Monsieur Jorion,

Je n’ai pas acheté l’émission où vous interveniez (« arrêt sur images »), mais j’ai regardé la vidéo de lancement de 10 min, où un résumé de l’affaire GameStop a été réalisé par un chroniqueur et où Monsieur Schneidermann vous a présenté ainsi que votre répondant. Je reste donc sur le seuil, ne sais ce qui est dit, mais j’ai vu sur votre blog cette autre vidéo qui a sans doute joué le rôle de carte de visite (« Wall street : le petit gars a perdu »).

J’avais, comme monsieur Daniel Schneidermann sans doute, été très intéressé par ce que vous y disiez. Suite à cela, je m’étais remis à la lecture de votre ouvrage sur Keynes. J’ai relu le chapitre XV qui réactive un certain nombre de souvenirs sur ce que j’avais appris autrefois grâce notamment à vos explications patientes sur les produits dérivés, et autre inventions de la finance. 

Continuer la lecture de Les masses et les publics, par CG

Partager :

Journée d’étude « Science-fiction, religion, théologie », « Prédestination et futurs contingents chez Philip K. Dick », le 21 avril 2021

Le 21 avril aura lieu à l’Université catholique de Lille, une journée d’étude « Science-fiction, religion, théologie ». Vous trouverez ici l’appel à communications.

Voici un résumé de ce que j’y dirai.

« Prédestination et futurs contingents chez Philip K. Dick »

Parmi les auteurs classiques de science-fiction, l’Américain Philip K. Dick (1928-1982) est l’un des très rares à mentionner expressément la théologie parmi les thèmes qu’il entend couvrir, et le seul à ma connaissance à avoir consacré un roman exclusivement à des thèmes théologiques : La transmigration de Timothy Archer (1982), même si, exceptionnellement dans son œuvre, ce texte ne relève pas à proprement parler du genre science-fiction puisqu’il s’agit d’une transposition à peine voilée de la vie de l’évêque épiscopalien James Pike [1913-1969], accusé d’hérésie de son vivant, et qui fut à une époque le propre beau-père du romancier. Le fait cependant que ce roman ait été écrit alors que Dick se savait en fin de vie a conduit la plupart des commentateurs à le considérer comme son testament spirituel. La transmigration de Timothy Archer ne fait par ailleurs que rassembler en un texte unique des thèmes que l’on retrouve en de nombreux endroits de l’œuvre de Dick, tels que 

Continuer la lecture de Journée d’étude « Science-fiction, religion, théologie », « Prédestination et futurs contingents chez Philip K. Dick », le 21 avril 2021

Partager :

Cambridge University IV. Glissements progressifs de la curiosité intellectuelle

Je me suis toujours laissé guider par le fil de ma pensée. J’avais dans un premier temps lu les anthropologues contemporains, puis leurs maîtres, pour remonter ensuite, par étapes successives, aux « ancêtres » : les « philosophes des voyages » du XVIIIe siècle. Durant les années où j’ai enseigné l’anthropologie sociale à Cambridge, j’ai ouvert encore davantage mon horizon en me passionnant pour l’histoire des mathématiques et de la physique. Durant cette période, je participais avec un enthousiasme égal à nos séminaires et à ceux du département d’histoire et de philosophie des sciences, qui jouxtait le nôtre dans Free School Lane, une simple allée comme son nom l’indique, à l’arrière de la chapelle de Corpus Christi college, avec à un bout, faisant face au fameux pub The Eagle où plus d’une théorie physique révolutionnaire fut mise au point, la boutique de tissus précieux asiatiques qu’avait ouverte Deirdre Evans-Pritchard, fille du fameux anthropologue du même nom (1902-1973) et sœur du tonitruant journaliste Ambrose Evans-Pritchard, et à l’autre bout, le boucher qui découpait la viande « à l’anglaise », c’est-à-dire à la tronçonneuse, mais qui me révéla les secrets du crackling et m’initia à la cuisson céleste de l’épaule d’agneau. 

Continuer la lecture de Cambridge University IV. Glissements progressifs de la curiosité intellectuelle
Partager :