Archives de catégorie : Philosophie des sciences

Les masses et les publics, par CG

Cher Monsieur Jorion,

Je n’ai pas acheté l’émission où vous interveniez (« arrêt sur images »), mais j’ai regardé la vidéo de lancement de 10 min, où un résumé de l’affaire GameStop a été réalisé par un chroniqueur et où Monsieur Schneidermann vous a présenté ainsi que votre répondant. Je reste donc sur le seuil, ne sais ce qui est dit, mais j’ai vu sur votre blog cette autre vidéo qui a sans doute joué le rôle de carte de visite (« Wall street : le petit gars a perdu »).

J’avais, comme monsieur Daniel Schneidermann sans doute, été très intéressé par ce que vous y disiez. Suite à cela, je m’étais remis à la lecture de votre ouvrage sur Keynes. J’ai relu le chapitre XV qui réactive un certain nombre de souvenirs sur ce que j’avais appris autrefois grâce notamment à vos explications patientes sur les produits dérivés, et autre inventions de la finance. 

Continuer la lecture de Les masses et les publics, par CG

Partager :

Journée d’étude « Science-fiction, religion, théologie », « Prédestination et futurs contingents chez Philip K. Dick », le 21 avril 2021

Le 21 avril aura lieu à l’Université catholique de Lille, une journée d’étude « Science-fiction, religion, théologie ». Vous trouverez ici l’appel à communications.

Voici un résumé de ce que j’y dirai.

« Prédestination et futurs contingents chez Philip K. Dick »

Parmi les auteurs classiques de science-fiction, l’Américain Philip K. Dick (1928-1982) est l’un des très rares à mentionner expressément la théologie parmi les thèmes qu’il entend couvrir, et le seul à ma connaissance à avoir consacré un roman exclusivement à des thèmes théologiques : La transmigration de Timothy Archer (1982), même si, exceptionnellement dans son œuvre, ce texte ne relève pas à proprement parler du genre science-fiction puisqu’il s’agit d’une transposition à peine voilée de la vie de l’évêque épiscopalien James Pike [1913-1969], accusé d’hérésie de son vivant, et qui fut à une époque le propre beau-père du romancier. Le fait cependant que ce roman ait été écrit alors que Dick se savait en fin de vie a conduit la plupart des commentateurs à le considérer comme son testament spirituel. La transmigration de Timothy Archer ne fait par ailleurs que rassembler en un texte unique des thèmes que l’on retrouve en de nombreux endroits de l’œuvre de Dick, tels que 

Continuer la lecture de Journée d’étude « Science-fiction, religion, théologie », « Prédestination et futurs contingents chez Philip K. Dick », le 21 avril 2021

Partager :

Cambridge University IV. Glissements progressifs de la curiosité intellectuelle

Je me suis toujours laissé guider par le fil de ma pensée. J’avais dans un premier temps lu les anthropologues contemporains, puis leurs maîtres, pour remonter ensuite, par étapes successives, aux « ancêtres » : les « philosophes des voyages » du XVIIIe siècle. Durant les années où j’ai enseigné l’anthropologie sociale à Cambridge, j’ai ouvert encore davantage mon horizon en me passionnant pour l’histoire des mathématiques et de la physique. Durant cette période, je participais avec un enthousiasme égal à nos séminaires et à ceux du département d’histoire et de philosophie des sciences, qui jouxtait le nôtre dans Free School Lane, une simple allée comme son nom l’indique, à l’arrière de la chapelle de Corpus Christi college, avec à un bout, faisant face au fameux pub The Eagle où plus d’une théorie physique révolutionnaire fut mise au point, la boutique de tissus précieux asiatiques qu’avait ouverte Deirdre Evans-Pritchard, fille du fameux anthropologue du même nom (1902-1973) et sœur du tonitruant journaliste Ambrose Evans-Pritchard, et à l’autre bout, le boucher qui découpait la viande « à l’anglaise », c’est-à-dire à la tronçonneuse, mais qui me révéla les secrets du crackling et m’initia à la cuisson céleste de l’épaule d’agneau. 

Continuer la lecture de Cambridge University IV. Glissements progressifs de la curiosité intellectuelle
Partager :

Le temps qu’il fait le 14 août 2020 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 14 août 2020. Bonjour, nous sommes le vendredi 14 août 2020. Comme je…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Bernard Stiegler – Mémorial

J’ai été tout particulièrement touché que durant les journées d’avant-hier et hier vous soyez venus, nombreux, et dont le nom m’était le plus souvent inconnu, déposer ici une pensée à la mémoire de Bernard Stiegler. Je rassemblerai tout cela d’ici une semaine ou deux (j’ai fait ça pour Georges Miedzianagora à une époque).

Continuer la lecture de Bernard Stiegler – Mémorial

Partager :

Bernard Stiegler (1952-2020) – Retranscription de la vidéo

Retranscription de Bernard Stiegler (1952-2020). Merci à la personne qui fait mes retranscriptions : pour sa célérité, et pour l’expression de sa sympathie.

Bonjour, le 7 août 2020 : Bernard Stiegler (1952 – 2020). Il est mort hier. Je m’y attendais un peu. Je faisais partie des gens qui étaient dans le secret, des gens qui savaient que ça n’allait pas bien. Il avait eu une occlusion intestinale et ça s’était très mal passé et que, s’il y avait de nouveau quelque chose du même genre, à ce moment-là, le pronostic était extrêmement, extrêmement mauvais. Voilà. Je savais ça depuis plusieurs mois. Je fais partie effectivement des gens qui… je ne sais pas à combien de gens il a expliqué ce qui se passait, sa famille sans doute, moi, peut-être quelques autres. Et quand j’ai fait PJ TV, je l’ai interviewé lui un peu comme une urgence. On avait parlé et je me suis dit : « Il y a peut-être encore des choses qu’il a envie de dire, qu’il a envie de faire savoir au monde ». Mais voilà, j’ai été un peu surpris d’ailleurs, il a dit des tas de choses très intéressantes comme d’habitude mais rien de nouveau. C’était, je dirais, un peu sa présentation rodée sur les thèmes qui lui étaient chers.

Continuer la lecture de Bernard Stiegler (1952-2020) – Retranscription de la vidéo

Partager :

Petite annonce : Maître de conférences (IA, big data, interfaces homme/machine, prothèses bioniques, connectées…)

Université catholique de Lille : Maître de conférences – Philosophie – Poste à pourvoir à compter du mois d’octobre 2020

Un intérêt particulier est attaché aux questions philosophiques et éthiques que soulèvent l’apparition de nouvelles formes de normativité, de conceptions de l’humain et de spéculations sur les futurs possibles en lien avec les évolutions technologiques contemporaines (IA, big data, interfaces homme/machine, prothèses bioniques, connectées…).

Texte complet de l’annonce.

Partager :

Lille : École Psychanalytique des Hauts-de-France, “Les robots appellent ‘capteurs’ leur inconscient”, le 23 novembre 2019 – Retranscription

Retranscription de“Les robots appellent ‘capteurs’ leur inconscient”, le 23 novembre 2019. Ouvert aux commentaires. Paul JORION : C’est moi qui commence ?…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :