Primaires américaines – Wisconsin : les pronostiqueurs avaient vu juste

J’écrivais hier à l’aube de la primaire présidentielle américains dans le Wisconsin : Côté Démocrate, si Sanders l’emporte, il reste dans la course. Côté Républicain, si Cruz l’emporte, l’avance de Trump est freinée et le jeu devient plus serré. Eh bien voilà qui résume parfaitement la situation ce matin puisque Sanders l’emporte par 53,7% (sa … Continuer la lecture de Primaires américaines – Wisconsin : les pronostiqueurs avaient vu juste

Partager :

États-Unis : les primaires d’hier

Marco Rubio a tiré les conclusions qui s’imposaient en jetant l’éponge après avoir perdu devant Trump en Floride, l’état dont il était pourtant le sénateur. Dans l’Ohio, Trump a perdu devant John Kasich, le gouverneur de l’état. Le front anti-Trump des notables du Parti républicain le freine quelque peu mais insuffisamment jusqu’ici pour faire une … Continuer la lecture de États-Unis : les primaires d’hier

Partager :

Les Ultras, leurs outrances, leurs outrages, par Jacques Seignan

Billet invité. Plus un domaine n’échappe à l’emprise du système mortifère dont Paul Jorion et ses invités sur son blog ont exploré en détail les sources, les fondements, les stratégies et les conséquences. Ce système de pouvoir, il se serait mieux de le nommer ultralibéralisme plutôt que néolibéralisme. C’est bien sûr un détail et il … Continuer la lecture de Les Ultras, leurs outrances, leurs outrages, par Jacques Seignan

Partager :

Primaires présidentielles du New Hampshire : les sondages avaient vu juste !

Les sondages avaient vu juste, qui annonçaient que Trump du côté républicain et Sanders du côté démocrate l’emporteraient sur leurs adversaires dans le New Hampshire par une marge de plus de 10 points. La presse américaine parle d’ailleurs de « déroute » pour ceux ci : Donald Trump (35,1%) devance John Kasich (19,1%), gouverneur de l’Ohio, de … Continuer la lecture de Primaires présidentielles du New Hampshire : les sondages avaient vu juste !

Partager :

Les primaires dans le New Hampshire, c’est demain

On n’attend pas de grandes surprises – à moins que les sondages ne se trompent de plus de 10 points ! Donald Trump (pour ceux qui ne suivent pas ça de très près : l’équivalent de Marine Le Pen) est donné avec 17 points d’avance sur Rubio, 18,6 sur Cruz. 32% des électeurs républicains se déclarent … Continuer la lecture de Les primaires dans le New Hampshire, c’est demain

Partager :

Primaires – À droite, Juppé (27,7%) devance Le Pen (24,3%) ; à gauche, Macron (49,8%) et Piketty (49,6%) dans un mouchoir !

Bon, ce n’est qu’une analogie, mais j’ai pensé aux lecteurs français du blog qui ne suivent pas de très près la politique américaine. Il faut lire en réalité, pour les primaires qui viennent d’avoir lieu en Iowa : Primaires – À droite Cruz (27,7%) devance Trump (24,3%) ; à gauche, Clinton (49,8%) et Sanders (49,6%) … Continuer la lecture de Primaires – À droite, Juppé (27,7%) devance Le Pen (24,3%) ; à gauche, Macron (49,8%) et Piketty (49,6%) dans un mouchoir !

Partager :

IL SOUFFLE UN VENT DÉCIDÉMENT MAUVAIS, par François Leclerc

Billet invité. En fin d’année dernière, nous en étions restés au danger d’une crise simultanée de volatilité et de liquidité sur les marchés financiers. En identifiant ces symptômes sans aller jusqu’à clarifier leurs causes, le FMI était rejoint en début d’année par la Banque mondiale qui abaissait fortement ses prévisions de croissance. Puis, la crainte … Continuer la lecture de IL SOUFFLE UN VENT DÉCIDÉMENT MAUVAIS, par François Leclerc

Partager :

LES RÉFUGIES SONT DES PESTIFÉRÉS, par François Leclerc

Billet invité. La moitié des États fédérés américains refusent d’accueillir des réfugiés syriens, adoptant la position défendue par le parti républicain et le candidat Donald Trump. De quoi conforter de loin les pays européens qui ont adopté la même attitude, sans toujours le proclamer. Le renforcement des frontières de Schengen afin d’en réduire le flux … Continuer la lecture de LES RÉFUGIES SONT DES PESTIFÉRÉS, par François Leclerc

Partager :

L’irréaliste utopie, ou bien la très réaliste extinction de l’espèce ?, par Roberto Boulant

Billet invité. Sans doute est-il maintenant évident pour (presque) tout le monde, que la démocratie représentative est arrivée au terme de son évolution, qu’elle en est au stade de l’autodestruction à grands coups de Trump et de vagues marines.

Partager :