Archives par mot-clé : Christiane Taubira

« L’amalgame est hétérogène et solide ». Nouvelles extrêmes droites amalgamées, par Sophie Wahnich

Billet invité.

Symptômes

  1. Un ministre de la République française, femme, noire, d’origine guyanaise ayant porté, dans un gouvernement socialiste, le projet de mariage pour tous permettant à un couple de même sexe de pouvoir se marier, a reçu des insultes racistes répétées : le 20 octobre 2013, le prêtre de Saint-Nicolas-du-Chardonnet a entonné dans une manifestation Civitas « y’a bon Banania, y’a pas bon Taubira ». Le 25 octobre à Angers, supposée douce ville, une enfant de 12 ans interpelle la ministre, elle brandit une peau de banane et crie « la guenon mange ta banane ». Dans la même séquence temporelle, une ardennaise frontiste, compare publiquement Taubira à un singe.

Continuer la lecture de « L’amalgame est hétérogène et solide ». Nouvelles extrêmes droites amalgamées, par Sophie Wahnich

Partager :

« Corruption ça suffit ! », c’était hier soir au Théâtre de la Ville

Quand je suis arrivé au Théâtre de la Ville à Paris hier soir, il y avait quelques centaines de personnes devant la porte. Je me suis dit : « C’est bien : cet événement mérite une telle attention ! »

Une fois m’être présenté, j’ai été conduit à l’intérieur par l’entrée des artistes. Et là, j’ai découvert que la salle de 1500 sièges était comble : les personnes que j’avais vues devant le théatre n’étaient que le trop-plein à qui l’on refusait hélas l’entrée.

Je parlerai tout à l’heure des intervenants et de la réaction de cette immense salle à leurs propos et je ne mentionnerai ici que l’arrivée, après quelques minutes, de Christiane Taubira et l’étonnant mélange d’ovation et de huées qui l’a accueillie.

Edwy Plenel n’en revenait pas. J’ai eu l’occasion de le croiser à deux reprises dans les coulisses et à chaque fois il a tenu à m’en parler : « C’est inattendu : on ne l’attendait pas ! » Mais il jubilait !

L’ovation et les huées se comprenaient l’une et les autres : d’une part, caution offerte par la ministre de la justice à l’expression d’un ras-le-bol par la société civile, d’autre part, exaspération vis-à-vis d’un gouvernement cautionnant jour après jour les dérives intolérables dénoncées par les intervenants.

Atmosphère exaltante de grand-messe et de nuit du 4 août combinées dont j’ai dit que j’y reviendrais tout à l’heure (quand j’aurai, une fois revenu chez moi, davantage à ma disposition pour rédiger mon billet qu’un smartphone !)

Partager :

« Tout seuls, tout seuls, ouais ! ouais ! », par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

« Tout seuls, tout seuls, ouais ! ouais ! [1] »

Connaissez-vous la raison qui fait que le PS est au pouvoir, et pas (encore) le FN ?

Elle tient, entre autres, dans la structure même de la détestation des partis politiques par les Français.

Ainsi, si 85% des Français pensent que les partis politiques ne sont pas proches des réalités quotidiennes, ou 82% d’entre eux qu’ils ne sont pas adaptés à la situation du pays, 75% des Français jugent avoir une mauvaise opinion du PS, quasiment à jeu égal concernant le FN (74%).

La différence provient surtout quant à l’opinion entre les deux partis politiques, de la structuration de leurs mauvaises opinions : pour le PS, les ‘très mauvaises’ représentent 27% des réponses quand pour le FN cette catégorie en représente 48%, et les ‘assez mauvaises’ 48% pour le PS et 26% pour le FN [2].

Continuer la lecture de « Tout seuls, tout seuls, ouais ! ouais ! », par Zébu

Partager :

ASSEZ EN TOUT CAS POUR MÉRITER LE BÉNÉFICE DU DOUTE

Pas grand-chose à ajouter à ce que Julien Alexandre nous avait annoncé hier avec une prescience digne d’éloge quant à la nouvelle équipe gouvernementale. 😀

Montée en puissance donc de MM. Montebourg et Hamon, à l’Économie et à l’Éducation nationale respectivement, dont les lecteurs du blog savent que – espèce rare au gouvernement – ils n’ont pas eu à souffrir ici des critiques acerbes des auteurs de billets et ont même eu droit, à l’occasion, à des compliments et des encouragements (sauf sur le nucléaire civil bien entendu !). Espérons qu’ils sauront tenir tête aux grands-prêtres de la religion féroce qui préside désormais à nos destinées, et qui prétend nous mater et nous faire taire. Tous nos vœux les accompagnent en tout cas dans une épreuve qui s’annonce décisive sur le moyen et sur le long terme.

Mme Taubira se maintient, Dieu merci, à la Justice. S’il en avait été autrement, l’extrême-droite farfelue ne se sentirait plus de joie ce midi.

Écœurés d’un menu trop riche en couleuvres, les ministres EELV ont décidé de passer dans la partie qui débute aujourd’hui. Il serait paradoxal – et inespéré – que Mme Royal marque davantage de points dans le domaine environnemental que les ministres EELV, bien courageux pourtant dans la partie qui elle se clôt. Une victoire de la raison à Notre-Dame-des-Landes aurait bien entendu dans ce domaine, valeur de symbole.

Partager :