Archives par mot-clé : Christine Blasey Ford

Trump et Hitler : un parallèle saisissant, le 7 octobre 2018 – Retranscription

Retranscription de Trump et Hitler : un parallèle saisissant, le 7 octobre 2018. Merci à Eric Muller !

Bonjour, nous sommes le dimanche 7 octobre 2018, et un événement qu’on attendait aux États-Unis depuis plus d’une semaine vient d’avoir lieu : M. Brett Michael Kavanaugh, un juge américain, a été nommé juge à la Cour suprême des États-Unis.

Continuer la lecture de Trump et Hitler : un parallèle saisissant, le 7 octobre 2018 – Retranscription

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trump et Hitler : un parallèle saisissant

Christopher Browning : The Suffocation of Democracy, The New York Review of Books, le 25 octobre 2018

Mitch McConnell, chef de la majorité pour la 114e session du Congrès ; Elizabeth Warren, sénatrice démocrate

Roe v. Wade

Le Monde : Le traitement journalistique de la présidence d’Emmanuel Macron critiqué au Monde festival, le 7 octobre 2018

Devant le Capitole à Washington, le 6 octobre 2018. / AFP / ROBERTO SCHMIDT
Payton Sander portant une robe de la série The Handmaid’s Tale, le 6 octobre 2018. / AFP / Jose Luis Magana
4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

États-Unis – Europe : tout le monde rit ! le 27 septembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Europe, Etats-Unis : tout le monde rit !, le 27 septembre 2018. Merci à EM !

Bonjour. Nous sommes le jeudi 27 septembre 2018, et aujourd’hui ma petite causerie s’intitulera : « États-Unis – Europe : tout le monde rit ! »

Je vais commencer par vous rapporter un évènement de grande hilarité. Je vous l’ai déjà mentionné, vous avez dû voir ça dans vos journaux. Ça se passe, si j’ai bon souvenir, lundi dernier [non, mardi 25 septembre], devant l’assemblée des Nations Unies à New York. M. Trump, président des États-Unis, fait un discours où il manie avec enthousiasme l’auto-admiration comme d’habitude. Et il dit : « Pratiquement aucun autre gouvernement américain n’a obtenu autant de résultats que le mien en moins de deux ans. » Cela commence par une sorte de murmure [rires] dans la salle, et comme il est un peu interloqué, c’est un grand éclat de rire qui éclate parmi les représentants de toutes les nations rassemblées là. Et là, dans un geste qui lui est inhabituel, M. Trump sourit et dit : « Bon, je ne m’attendais pas à cette réaction-là ! » Cela, ça montre que M. Trump a changé, que M. Trump s’est réconcilié avec l’événement de sa disparition prochaine à la tête des États-Unis.

Continuer la lecture de États-Unis – Europe : tout le monde rit ! le 27 septembre 2018 – Retranscription

20Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Brett M. Kavanaugh se défend : « Un point le plus bas encore jamais atteint »

La seconde moitié de l’audition hier au sénat américain dans le processus de nomination de Brett M. Kavanaugh au poste de membre de la Cour suprême, celle où le juge fut lui-même interrogé, ne fut pas du même ordre que celle où fut entendue le Dr. Christine Blasey Ford, témoignage que je qualifiai d’étape marquante dans la libération de la femme au moment où j’y assistais en streaming.

Continuer la lecture de Brett M. Kavanaugh se défend : « Un point le plus bas encore jamais atteint »

33Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Audition de Christine Blasey Ford au Sénat américain

Vous pouvez regarder cela tout comme moi (je regarde depuis le début) :

Je vous commenterai cela ensuite.

Pendant l’audition, sur YouTube : un flot extrêmement rapide de duels entre partisans de Christine Blasey Ford et de trolls affichant : « Fake! Fake! Fake!… » (désinformation! désinformation! désinformation!).

Vous vous souvenez de ce que j’ai pu dire sur « Trump, dernier général sudiste » ? et que la Guerre de sécession n’est pas terminée ? Je suppose que je ne suis pas seul, et que cela doit frapper certains Américains en particulier, l’accent « nordiste » globalement des supporters du Dr. Christine Blasey Ford, et « sudiste » globalement de ceux de Brett M. Kavanaugh.

Les sénateurs démocrates interviennent avec une assurance qui suggère fortement qu’ils considèrent que le rapport de force est en leur faveur. C’est paradoxal bien entendu vu qu’ils sont en ce moment minoritaires aussi bien au Sénat qu’au Congrès (Assemblée nationale). Il y a là à mon sens deux raisons : 1° le fait que les sondages indiquent qu’un renversement de majorité aura lieu le 6 novembre, 2° le fait que Christine Blasey Ford, docteur en psychologie, est capable de présenter ses propres motivations sur un mode « analytique », consciente de toutes les ambiguïtés qui sont les nôtres, êtres humains, notre « volonté » étant le produit de nombreuses forces, éventuellement divergentes.

Le sénateur Richard Blumenthal (Démocrate) affirme que le refus du Président de demander que le FBI enquête sur les affirmations de Christine Blasey Ford s’assimile à une tentative de dissimulation (« cover-up »).

Il me semble que dans le mouvement de libération des femmes en Occident depuis les années 1950, nous n’avons pas toujours évalué (femmes et hommes ensemble) avec justesse quels sont les moments forts et les simples péripéties. J’ai eu le sentiment cet après-midi d’assister à un authentique moment fort. Les femmes ont affirmé leur totale adhésion aux propos du Dr. Christine Blasey Ford et leur soutien. Les hommes qui avaient quelque chose à dire ont exprimé leur admiration pour elle. Les autres ont eu la décence de fermer leur gueule.

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Europe, Etats-Unis : tout le monde rit !

Donald Trump aux Nations-Unies : Incroyable mais vrai : Trump fait preuve d’humour ! le 26 septembre 2018

Rod Rosenstein sera-t-il viré aujourd’hui ? Quelle mouche a piqué le New York Times ? le 22 septembre 2018

Audition aujourd’hui de Mme Christine Blasey Ford dans le cadre de la nomination de Brett M. Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis : Du rififi à la US Supreme Court, le 18 septembre 2018

France : Benalla, Zemour, Campion

0Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Du rififi à la US Supreme Court ! le 21 septembre 2018 – Retranscription

Retranscription de Du rififi à la US Supreme Court !, le 21 septembre 2018. Merci à Eric Muller et Olivier Brouwer !

Bonjour, nous sommes le vendredi 21 septembre 2018 et vous êtes chez Paul. Vous êtes « Chez Paul », l’article d’origine, méfiez-vous des contrefaçons !

Aujourd’hui, je vais vous parler de quelque chose qui se déroule aux États-Unis depuis pas mal de temps, mais dont je n’ai encore absolument pas parlé dans le cadre de cette affaire Trump. C’est une nomination qui se fait à la Cour Suprême des États-Unis.

Continuer la lecture de Du rififi à la US Supreme Court ! le 21 septembre 2018 – Retranscription

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Du rififi à la US Supreme court !

Christine Blasey Ford : le grain de sable dans la nomination de Brett M. Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis

* « Anita Faye Hill (née le 30 juillet 1956) est avocate et universitaire américaine. Elle est professeure de politique sociale, de droit et d’études féminines à l’Université Brandeis et membre du corps professoral de la Heller School for Social Policy and Management de Brandeis. Elle est devenue une personnalité nationale en 1991 lorsqu’elle a accusé Clarence Thomas [qui sera nommé juge à la Cour suprême], son superviseur au département américain de l’Éducation et à la Equal Employment Opportunity Commission, de harcèlement sexuel. »

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

* Le Monde Paul Jorion : « Le genre humain est bisexué, cela implique des comportements distincts », le 30 janvier 2018

Le même texte sur le blog, le 11 janvier 2018

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail