Archives par mot-clé : Édouard Philippe

Covid-19 : Le “mystère Macron”, par Alexis Toulet

Je soupçonne que les historiens de l’avenir étudiant cette crise en France poseront la question d’un “mystère Macron”.

Même si le brillant de l’esprit n’est pas tout à fait la même chose que l’intelligence, il est difficile de prétendre qu’Emmanuel Macron serait stupide – il ne l’est certainement pas. Pourtant, à la différence de la quasi-totalité des autres dirigeants qui ont pu faire des erreurs, mais en ont ensuite le plus souvent tenu compte pour du moins essayer de faire mieux, lui s’est obstiné, répétant encore et encore la même erreur.

Le souci est psychologique, j’en ai peur. Difficile d’en dire davantage, sauf à spéculer complètement, mais qu’est-ce que cela pourrait être d’autre qu’une raison psychologique – incluant à l’évidence une composante de déni des réalités ?
Continuer la lecture de Covid-19 : Le “mystère Macron”, par Alexis Toulet

Partager :

Gestion de pandémie ou “Le 11 mai est encore loin…”

Ouvert aux commentaires.

M. Édouard Philippe, Premier ministre français, dit : “Voici ce que nous ferons le 11 mai, dans treize jours : les jours heureux seront revenus…”. Et l’espoir renaît. Et il ajoute prudemment “si les circonstances le permettent…”. Et l’espoir retient son souffle. Avant de conclure “mais les nouvelles récentes ne sont pas entièrement rassurantes sur ce front là…” Et l’espoir rentre dans sa coquille.

Peut-on reprocher à un Premier ministre de gérer une crise inédite comme une affaire de “relations publiques”, ou comme l’on dit aujourd’hui, de “com'” ?

S’il faut quelqu’un pour lui jeter la pierre, ne comptez pas trop sur moi : j’ai lu Sophocle, Eschyle et Euripide…

Partager :

MACRON ET LES RÉFUGIÉS : ENCORE DE LA POUDRE AUX YEUX, par François Leclerc

Billet invité.

Il y a de la duplicité dans l’air ! Avec son discours fondateur sur la politique à mener en direction des migrants, Emmanuel Macron a tenté de se donner le beau rôle jeudi dernier. Comme s’il avait endossé le rôle du bon flic, par opposition au méchant joué par son ministre de l’intérieur Gérard Collomb dont il ne réfrène cependant aucunement les ardeurs policières.

Continuer la lecture de MACRON ET LES RÉFUGIÉS : ENCORE DE LA POUDRE AUX YEUX, par François Leclerc

Partager :

Nous sommes tous, ou nous serons tous, des réfugiés économiques, par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La manière dont un pays envisage l’accueil de l’autre est certes un des critères permettant d’évaluer à juste titre son degré de civilisation, cet accueil étant la priorité des traditions chrétiennes mais aussi des cultures qui ont magnifié l’esprit des Lumières.

Continuer la lecture de Nous sommes tous, ou nous serons tous, des réfugiés économiques, par Madeleine Théodore

Partager :