Covid-19 : Le « mystère Macron », par Alexis Toulet

Je soupçonne que les historiens de l’avenir étudiant cette crise en France poseront la question d’un “mystère Macron”.

Même si le brillant de l’esprit n’est pas tout à fait la même chose que l’intelligence, il est difficile de prétendre qu’Emmanuel Macron serait stupide – il ne l’est certainement pas. Pourtant, à la différence de la quasi-totalité des autres dirigeants qui ont pu faire des erreurs, mais en ont ensuite le plus souvent tenu compte pour du moins essayer de faire mieux, lui s’est obstiné, répétant encore et encore la même erreur.

Le souci est psychologique, j’en ai peur. Difficile d’en dire davantage, sauf à spéculer complètement, mais qu’est-ce que cela pourrait être d’autre qu’une raison psychologique – incluant à l’évidence une composante de déni des réalités ?

Edouard Philippe fait la même erreur que Macron de retarder la décision de confinement de mars 2020 jusqu’au dernier moment. Mais à la sortie du confinement, il a “compris”, il parle d’émuler la stratégie de la Corée du Sud. Il perdra son poste suite à un désaccord persistant avec le président sur la stratégie à suivre, Macron préférant “il fait beau, tout va bien et on oublie tout ça”

Boris Johnson commence par dire pas mal de n’importe quoi, mais après voir été touché dans sa chair par le covid et face à un nouveau variant plus virulent apparu en Angleterre, il décide le confinement prolongé jusqu’à circulation très faible qui a permis la tranquillité relative de la Grande-Bretagne aujourd’hui.

Même Donald Trump, après en avoir fait des tonnes dans le n’importe quoi, finit par diriger la stratégie de vaccination accélérée qui, poursuivie par Joe Biden, arrive aujourd’hui à un avancement satisfaisant. Ou, au moins, même si ce n’est pas lui qui la dirige, il ne l’empêche pas.

Quand on en est à dire que Donald Trump n’est pas tout à fait aussi mauvais que vous… il commence à être temps de changer !

Mais Emmanuel Macron continue imperturbable sur sa lancée.

Partager :

131 réflexions sur « Covid-19 : Le « mystère Macron », par Alexis Toulet »

  1. Je ne sais si ce billet est encore bien suivi (et commenté) mais comme c’est le plus récent qui évoque le sujet…
    Macron se fiche du conseil scientifique comme de sa première Rolex.
    Le conseil scientifique ne se fiche pas de Macron. Il lui donne rendez-vous. Les chiffres sont durs mais ce sont les chiffres.
    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2021/05/08/covid-19-redoutant-une-quatrieme-vague-cet-ete-le-conseil-scientifique-appelle-a-la-prudence-de-tous-et-met-en-garde-lexecutif/

    1
    1. Dura lex sed lex contre Ro lex ?
      La position du conseil scientifique est une position qui s’explique par l’analyse du seul facteur sanitaire
      La position de Macron est multi-factorielle
      Il est illusoire de penser que l’un ait raison ou l’autre tort car ils examinent la même réalité sous des angles différents
      Penser que l’un ait raison ou tort résulte d’un biais cognitif , parfaitement compréhensible au demeurant

Les commentaires sont fermés.