Archives par mot-clé : élites

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 NOVEMBRE 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 4 novembre 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 4 novembre 2016 et dans quatre jours, le 8 novembre, le mardi 8 novembre, il y a des élections aux États-Unis. Alors, il y a des choses que je ne dois pas vous rappeler : je ne dois pas vous rappeler que c’est une grande nation, qu’elle pèse énormément sur le poids des affaires. Que le monde, dit occidental, repose essentiellement sur cette puissance pour son pouvoir militaire, pour pouvoir se défendre vis-à-vis d’attaques qui viendraient de l’extérieur.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 4 NOVEMBRE 2016 – Retranscription

29Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Nos élites : escroquerie, ou coup d’État larvé ?, par Michel Leis

Billet invité.

Dans la veine du précédent billet, on ne saurait trop conseiller aux dirigeants des grandes sociétés ou au personnel politique de se pencher sur la vie des escrocs célèbres, c’est extrêmement instructif. Que ce soit Bernard Madoff, Thérèse Humbert, Marte Hanau ou Carlo Ponzi, tous partagent ce trait de caractère : une fois franchi le Rubicon, ils continuent jusqu’à la chute finale. Même fortune faite, quand l’étau se resserre, que les premiers craquements se font entendre, ils persévèrent dans leurs acrobaties, espérant trouver la martingale miracle qui leur permettrait de passer le cap. Tous finiront par se faire rattraper par la réalité de leurs malversations et feront un séjour en prison. Comment faut-il appeler cette attitude, ce mélange d’appât du gain, de folie du jeu, cette perte de conscience de la réalité et cette impression d’invulnérabilité qui finissent par les perdre ?

Beaucoup de dirigeants d’entreprise, de grandes fortunes sont en train de rétablir en ce début de 21e siècle des rapports de forces entre le capital et le reste de la société que l’on n’avait pas vus depuis la fin du 19e siècle, créant des écarts de revenus et de patrimoine d’une violence extrême. Mais plus encore, un certain nombre d’entre eux ont franchi le Rubicon, ce qui nous renvoie aux escrocs évoqués au début de ce billet.

Continuer la lecture de Nos élites : escroquerie, ou coup d’État larvé ?, par Michel Leis

172Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

SOMMES-NOUS VRAIMENT PROCHES D’UNE NOUVELLE REVOLUTION FRANCAISE ?, par Cédric Mas

Billet invité

La période actuelle se révèle riche de dangers et de perspectives inquiétantes. Entre le nécessaire effondrement écologique et énergétique inhérent à la finitude de notre monde et l’abîme économique et social auquel nous destinent nos élites aveuglées, les temps ne sont guère à l’optimisme, en tout cas pour les citoyens éclairés et avertis qui consultent ce blog.

Il est difficile de contester le lent effondrement d’un système, qui est en train d’imploser sous nos yeux impuissants. Le seul problème, c’est que bien que spectateurs de cette autodestruction, nous faisons corps avec elle, et nous nous retrouvons au cœur des conséquences dramatiques que cet effondrement ne manquera pas de causer. En effet, nous vivons (ou survivons) grâce à ce système auquel nous avons abandonné toutes nos capacités d’autosubsistance, en nous soumettant volontairement à une répartition hyperspécialisée des tâches.

Malgré cela, l’examen attentif des faits, et surtout de leurs enchaînements et de leur dynamique propre est passionnant, et les billets réguliers des principaux intervenants de ce blog fournissent une matière extraordinaire à la réflexion de chacun, que l’on ne s’étonne plus de voir suivie et reprise jusque dans les médias « mainstream » (malheureusement encore trop souvent en « off », avec ce qu’il faut de distanciation critique dans la voix ou le sourire, que l’on aimerait voire appliquée aux actions ou déclarations de nos décideurs économiques et financiers, et de leurs alter ego qui nous servent de ministres ou d’élus).

Continuer la lecture de SOMMES-NOUS VRAIMENT PROCHES D’UNE NOUVELLE REVOLUTION FRANCAISE ?, par Cédric Mas

1Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail