Archives par mot-clé : Iran

Grand entretien avec Thibault Fajal (II) L’Intelligence Artificielle : amie ou ennemie ?

Ouvert aux commentaires. TF : Selon vous l’Intelligence Artificielle peut-elle être un danger pour l’humanité ? PJ : Je pense…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

L’implosion des États-Unis, le 7 janvier 2020 – Retranscription

Retranscription de L’implosion des États-Unis, le 7 janvier 2020. Ouvert aux commentaires. Bonjour, nous sommes le mardi 7 janvier 2020…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Je suis furieux après certains d’entre vous, le 3 janvier 2020 – Retranscription

Retranscription de Je suis furieux après certains d’entre vous, le 3 janvier 2020

Bonjour, nous sommes le vendredi 3 janvier 2020 et, ça ne m’arrive pas souvent mais, aujourd’hui, je suis furieux envers certains d’entre vous et je vais dire tout de suite de qui il s’agit.

Depuis que Trump est apparu à l’horizon des primaires américaines présidentielles pour l’élection de 2016, je me suis beaucoup intéressé à son cas. J’ai considéré que c’était un danger abominable et j’ai voulu y consacrer beaucoup d’énergie et un premier tome que je lui consacre a paru et il y en a déjà 3 autres en réserve. Et les personnes auxquelles je m’adresse, ce sont les personnes qui m’ont envoyé des messages en me disant : « Oui, mais vous attachez trop d’importance à ça. Ne vous énervez pas ! On a déjà vu des gens comme ça ! » et l’argument massue en général, c’est de dire « OUI, MAIS Hillary Rodham Clinton… ». La plupart d’entre vous – et c’est pour ça que je suis furieux ! – au lieu de vous intéresser au cas Trump, vous, tout de suite, me jetez dans les jambes Hillary Clinton.

Continuer la lecture de Je suis furieux après certains d’entre vous, le 3 janvier 2020 – Retranscription

Partager :

Piqûre de rappel : Ce n’est pas seulement le monde des affaires qui a lâché Trump hier, ce sont également les généraux, le 17 août 2017

Il y a un peu plus de deux ans. Préfiguration d’événements à venir ? Espérons-le en tout cas !

Continuer la lecture de Piqûre de rappel : Ce n’est pas seulement le monde des affaires qui a lâché Trump hier, ce sont également les généraux, le 17 août 2017

Partager :

À propos de votre « coup de gueule », par Alexis Toulet

Pour faire suite à votre « coup de gueule » contre les personnes qui font une comparaison favorable de Trump avec Clinton, je dirais qu’une différence essentielle entre eux est la compétence. Non que Clinton soit nécessairement spécialement compétente, c’est plutôt Trump qui est tout spécialement incompétent.

D’où sans doute son bilan de politique étrangère après trois ans de mandat, où il n’a réussi ni à mettre fin à l’engagement militaire américain en Irak, ni même en Afghanistan, alors même qu’il avait assuré pendant sa campagne qu’il « ramènerait à la maison » les troupes.

Continuer la lecture de À propos de votre « coup de gueule », par Alexis Toulet

Partager :

Je vous avais dit que Trump était très dangereux

Ouvert aux commentaires.

Un début de l’année sur les chapeaux de roue !

Quand je vous dis que

Nos semblables qui se sont achetés des îles au milieu de l’Océan pacifique pour y vivre en autarcie avec leur famille et quelques-uns de leurs amis, ne survivront au reste d’entre nous qu’une cinquantaine d’années tout au plus. Cinquante ans, à condition qu’aucune des neuf nations à la tête d’un arsenal nucléaire ne perde son sang-froid durant l’effondrement généralisé qui se prépare et ne désigne comme responsable « évident » de la catastrophe en cours son « ennemi héréditaire ». Or, selon une étude publiée en 2014 *, il suffirait qu’explosent 100 bombes thermonucléaires (0,7 % de notre stock global) pour provoquer un « hiver nucléaire » débouchant sur une « famine nucléaire globale »

… je ne dis pas ça juste pour faire rigoler !

* Michael J. Mills  Owen B. Toon Julia Lee‐Taylor  Alan Robock, « Multidecadal global cooling and unprecedented ozone loss following a regional nuclear conflict », le 7 février 2014

Partager :

Trump : « Un avertissement », le 8 novembre 2019 – Retranscription

Retranscription de Trump : « Un avertissement », le 8 novembre 2019.  Bonjour,  8 novembre 2019. Deuxième vidéo de la journée, cette…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Notre camp dans la IIIe Guerre mondiale

Ouvert aux commentaires.

Le Monde, Après l’attaque de deux sites pétroliers, la puissance saoudienne frappée en plein cœur, le 16 septembre 2019

Prix du pétrole : +10%

Avant de nous engager d’enthousiasme dans la IIIe Guerre mondiale aux côtés de l’Arabie saoudite contre l’Iran, posons-nous la question : « Pourquoi dans la guerre fratricide du schisme musulman, avons-nous choisi le camp des Sunnites contre celui des Chiites ? ». À ma connaissance, les Ottomans s’étaient prudemment abstenus d’intervenir dans un camp ou dans l’autre lors de la Saint-Barthélémy (si je me trompe, soyez gentil de me le signaler, je rectifierai).

Les cyniques me répondront : « Vous savez bien que c’est juste une histoire de pétrole ! » Je réponds cyniquement aux cyniques : « Vous savez bien que les Chiites en ont comme les Sunnites ! »

Partager :

États-Unis, Royaume-Uni : dernières nouvelles, le 11 septembre 2019 – Retranscription

Retranscription de États-Unis, Royaume-Uni : dernières nouvelles, le 11 septembre 2019

Bonjour, nous sommes le mercredi 11 septembre 2019. Aujourd’hui, je vais vous parler de deux évènements : la démission/limogeage de M. John Bolton aux États-Unis et les aventures de M. Boris Johnson, où on en est.

Les États-Unis. Quand la nouvelle est tombée, c’était dans la soirée, pour nous, hier, de la démission, disparition en tous cas, de M. John Bolton comme conseiller à la défense de M. Trump, j’ai immédiatement réagi par l’ironie. J’ai dit « M. Trump a choisi entre ses deux conseillers en matière de défense, entre M. John Bolton et M. Vladimir Poutine, et il a choisi M. Vladimir Poutine ». C’était de l’ironie mais je n’étais pas loin de bien décrire quand même la situation.

Continuer la lecture de États-Unis, Royaume-Uni : dernières nouvelles, le 11 septembre 2019 – Retranscription

Partager :