Archives par mot-clé : Lénine

Un parallèle entre Keynes et Lénine à propos de la spéculation, par Nadir (Nadj Popi)

Billet invité. À propos de « Keynes et la spéculation » par Paul Jorion.

Conformément à la grille de lecture héritée de Lénine (en termes d’élites, sociologie des élites, sociologie des conventions ou des classes sociales), le rôle du spéculateur magnifiquement bien expliqué par Keynes ne peut pas faire l’économie d’une référence à Lénine.

Dans L’Impérialisme, stade suprême du capitalisme (1917) Lénine énonce l’idée que la putréfaction du capitalisme est imputable au parasitisme de la classe des rentiers (ceux que Keynes appelle les « spéculateurs ou les investisseurs professionnels ») avec toutes  les conséquences politiques et sociales que cette décomposition du capitalisme peut engendrer (Il faut noter ici la formidable remarque de Jorion sur la coïncidence temporelle de l’abolition de la spéculation par Jules Ferry et des guerres de pillage des colonies : l’impérialisme ou le colonialisme comme la poursuite de la spéculation par d’autres moyens).

Continuer la lecture de Un parallèle entre Keynes et Lénine à propos de la spéculation, par Nadir (Nadj Popi)

Partager :

Von Hayek est une figure léniniste, par Nadir (Nadj Popi)

Billet invité.

Les concepts de stabilité ou de concurrence pure et parfaite ou encore la théorie du capital humain correspondent au stade suprême du capitalisme et se réfèrent donc à ce que l’on pourrait appeler l’économie politique du rentier (cf. Nikolaï Boukharine [1888 – 1938]).

Lénine (1870 – 1924) proposa, dans le chapitre 2 de Que faire ? (1902) relatif a la conscience de classe et au spontanéisme, une véritable théorie marxiste de l’idéologie selon laquelle la conscience de classe ne peut se créer qu’à l’extérieur du prolétariat.

Une telle conception de l’idéologie (et du combat théorique) a des répercussions politiques et organisationnelles : mouvement social-démocrate contre trade-unionisme, nécessité d’une avant-garde intellectuelle chargée de mener la lutte théorique.

Friedrich Von Hayek (1899 – 1992) proposa une épistémologie des sciences sociales qui revêt une importance fondamentale en ceci qu’elle constitue la feuille de route de la stratégie politique d’une conquête du pouvoir.

Continuer la lecture de Von Hayek est une figure léniniste, par Nadir (Nadj Popi)

Partager :

UNE « NOUVELLE POLITIQUE ÉCONOMIQUE » À LA CHINOISE ? par François Leclerc

Billet invité

Les échos fragmentés et difficilement compréhensibles d’une lutte de pouvoir intense nous parviennent de Chine. Le renouvellement décennal des instances suprêmes du parti communiste en sont l’occasion, impliquant d’en chercher les raisons plus profondément que dans le simple choc des ambitions des factions concurrentes, difficilement identifiées, qui n’en constitue qu’une des dimensions.

La tradition de la kremlinologie du temps de l’URSS – qui consistait à rechercher dans les indices les plus ténus, faute de mieux, l’évolution des rapports de force au sein de la direction soviétique – a été reprise par les China watchers longtemps embusqués à Hong Kong. Mais elle ne dévoile au mieux que l’écume d’affrontements et de tensions qui se déroulent à l’échelle d’une gigantesque société.

Continuer la lecture de UNE « NOUVELLE POLITIQUE ÉCONOMIQUE » À LA CHINOISE ? par François Leclerc

Partager :