Étiquette : marché efficient

  • Bruno Iksil : « Un régulateur, une banque, une VaR et une seule » (texte complet)

    Billet invité.

    Bruno Iksil est l’auteur de « Bruno Iksil, surnommé « La baleine de Londres », nous dit ce qui s’est vraiment passé », déjà publié ici en feuilleton, et sur support papier dans le N° 15 de (P)ièces (J)ointes, le magazine du blog (toujours disponible – voir colonne de gauche).… Lire la suite…

  • FACEBOOK ET L’HYPOTHÈSE D’EFFICIENCE DES MARCHÉS, par Julien Alexandre

    Billet invité

    Le monde des investisseurs « High tech » a entamé la semaine avec la gueule de bois, et elle ne semble pas être près de passer. La raison ? L’introduction en bourse du géant des réseaux sociaux, aux 900 millions d’utilisateurs affichés, tourne au fiasco. Mardi 22 mai, le titre dévissait pour le 3ème jour consécutif, clôturant à 31 dollars, alors que l’introduction s’était faite vendredi à 38 dollars. Une chute d’autant plus spectaculaire que le mode d’introduction retenu, à savoir ne proposer qu’un petit nombre d’actions représentant un pourcentage faible du capital, est une technique habituellement utilisée pour générer une croissance rapide à court terme de la valorisation des titres.… Lire la suite…

  • Pourquoi – comme aujourd’hui à New York – les mauvaises nouvelles peuvent enthousiasmer les Bourses

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Les réactions enthousiastes des Bourses aux résultats économiques « moins mauvais que prévus » – comme ce fut le cas aujourd’hui à propos des chiffres de l’emploi américain légèrement moins médiocres que prévu (54 000 emplois perdus dans le secteur privé au lieu des 110 000 attendus) ont toujours le don de provoquer votre hilarité.

    Je voudrais cependant signaler à l’intention de ceux qui l’ignoreraient, que cette réaction est en réalité logique dans le cadre d’une croyance très répandue dans les milieux économiques. Cette croyance, popularisée dans les années 1960 par l’économiste américain Eugene Fama, suppose qu’un prix de marché reflète à tout moment la totalité de l’information relative au produit, partagée par l’ensemble des agents économiques présents sur ce marché (les vendeurs et les acheteurs) – pour autant que ce marché soit « efficient » (c’est-à-dire que l’information soit uniformément distribuée entre acheteurs et vendeurs – qu’il n’y ait pas de « poches » de connaissance privilégiée).… Lire la suite…

  • « Le marché », qui êtes-vous ?

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Claire Gatinois m’a interrogé tout à l’heure sur le thème : « De quoi parle-t-on quand on dit Le marché ? ». Son article, qui rapportera les opinions des personnes qu’elle a interrogées, paraîtra dans l’édition du Monde publiée demain à Paris en début d’après-midi et datée de samedi.

    Voici, un peu en vrac, les idées qui me sont venues pendant que je lui parlais, et ensuite.

    Les marchés ont existé longtemps avant qu’on ne parle de Le marché, ce qu’on veut dire par lui c’est, dans l’optique de la « science » économique, un mécanisme efficace (« efficient »), qui résulte de la mise en commun des décisions « rationnelles » d’une multitude d’agents humains.… Lire la suite…

  • BFM Radio, le 3 mai 2010 à 10h46 – Une inquiétante clinique

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Le colloque inaugural de l’Institut pour la Nouvelle Pensée Économique, patronné par George Soros, a eu lieu à King’s College, à Cambridge en Angleterre, du 8 au 11 avril. On commence à trouver sur le site toile de l’Institut les vidéos de certaines interventions : trois jusqu’ici. Les orateurs parlent tous d’une voix éteinte, trahissant chez eux une estime de soi très ébranlée, et il est clair à qui les observe que leur problème le plus pressant est de traiter la dépression nerveuse qui les affecte en ce moment. « Dieu est mort », disent-ils à l’unisson, mais tout dans leur comportement révèle que la découverte est récente pour eux et qu’en ce qui les concerne, le travail du deuil – comme s’expriment les psychanalystes – est encore très loin d’être achevé.… Lire la suite…