Archives par mot-clé : stalinisme

Éco-stalinisme, par Jacques Seignan

Ouvert aux commentaires.

Je voudrais clarifier d’une façon plus rationnelle ce que j’ai ressenti en voyant la vidéo « Anita ». Je me suis infligé une relecture de la vidéo et j’ai lu l’interview de Félicien Bogaerts et les choses se sont clarifiées pour moi…

Un premier point, pour ma part, je ne trouve pas que la qualité filmique de cette vidéo soit très bonne, en particulier les acteurs surjouent, mais ce qui compte est son message et la façon dont il est délivré. Malheureusement il est très clair dans son infamie et je m’explique.

Tout d’abord, la première partie. Que voit-on ? Exactement l’illustration des thèses d’une pseudo-intelligentsia française, chiens de garde du système, omniprésents sur les médias, ceux que dénonçait Stéphane Foucart dans son article du Monde que j’ai repris dans mon billet « Vive Greta » : Onfray, Bruckner, Enthoven… et avant-hier, sur France Inter, Finkielkraut. Sans oublier le comique Laurent Alexandre. Continuer la lecture de Éco-stalinisme, par Jacques Seignan

Partager :

« OÙ SONT PASSÉS LES INTELLECTUELS ? » (II) JEAN-PAUL SARTRE EST MORT EN 1980

Jean-Paul Sartre représentait en France mais également en-dehors des frontières de la France, la figure de l’intellectuel, et il n’est peut-être pas injustifié d’affirmer que les intellectuels ont disparu avec lui à sa mort en 1980.

Il y a sans doute là une exagération mais peut-être pas autant qu’il pourrait tout d’abord sembler. Sartre a représenté l’intellectuel « universel » du XXe siècle : acquis à une utopie, il s’est enthousiasmé un temps à sa mise en application, avant d’en découvrir les limites, à savoir les horreurs, pour élaborer ensuite une critique de cette utopie, de ses applications, et de son propre engagement vis-à-vis d’elle.

Voilà en effet le cycle évolutif de l’intellectuel du XXe siècle. Ils sont nombreux à être morts avant d’avoir couvert la séquence complète de ces étapes mais c’est là, je dirais, le schéma général.

Dans le rôle de l’utopie, le marxisme a bien entendu tenu la vedette. Et de ce point de vue là aussi Sartre a été archétypique : enthousiaste pour le stalinisme, puis le maoïsme, découvrant le goulag, puis le vrai visage de la révolution culturelle.

Continuer la lecture de « OÙ SONT PASSÉS LES INTELLECTUELS ? » (II) JEAN-PAUL SARTRE EST MORT EN 1980

Partager :