LE MONDE CUL PAR DESSUS TÊTE, par François Leclerc

Billet invité.

Le monde est cul par dessus tête ! A la veille d’une intense activité de rencontres internationales, Angela Merkel et Xi Jinping ont hier jeudi convenu par téléphone de « promouvoir le libre-échange », alors que l’on apprend que l’administration américaine se refuse à mentionner le rejet du protectionnisme dans le communiqué du G20 finances de Baden-Baden de cette fin de semaine. Une tradition d’une vingtaine d’années fout le camp, avec laquelle il est incertain que le sommet de juillet du G20 de Hambourg puisse renouer ! Pierre Moscovici réclame « une affirmation positive en faveur du libre-échange pour marquer que c’est bien là le cadre dans lequel doit s’organiser la vie économique de la planète » à cette occasion, on verra bien !

Continuer la lecture de LE MONDE CUL PAR DESSUS TÊTE, par François Leclerc

Partager

PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Billet invité.

Décrire le démantèlement multiforme de l’Europe est fastidieux. Devant ce désastre consommé, les plus hautes autorités vont tenter à Rome de refixer un cap avec la formule passe-partout d’une Europe à plusieurs vitesses. Continuer la lecture de PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Partager

Ἀπορίες – Apories, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité.

Bonjour Paul,

Même si nos analyses ainsi que nos visions respectives des affaires grecques peuvent parfois être distinctes, nous partageons toutefois cette même attitude, je dirais aporétique, devant les a-pories (au sens propre également… ayant glissé du grec ancien au grec moderne et bien au-delà : impasse, difficulté, embarras, et autant en grec moderne, dénuement économique) de notre temps présent si prolongé. Continuer la lecture de Ἀπορίες – Apories, par Panagiotis Grigoriou

Partager

ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Une paire de sondages électoraux en Allemagne ont suffi pour laisser entrevoir une nouvelle perspective politique européenne : le candidat du SPD Martin Schulz pourrait l’emporter sur Angela Merkel à l’automne et prendre sa place. Ce n’est pas fait, bien entendu, mais l’impressionnante progression du score du SPD montre qu’il ne s’agit pas d’un accident de parcours. Ses effets potentiels créeraient une ouverture dans un monde verrouillé.

Continuer la lecture de ET SI LE VERROU ALLEMAND SAUTAIT ? par François Leclerc

Partager

LE PROTECTORAT GREC RECONDUIT, par François Leclerc

Billet invité.

Divisés, les créanciers de la Grèce sont finalement parvenus à se mettre d’accord sur son dos. L’accord qui va encore devoir être mis en musique peut se résumer ainsi :

Continuer la lecture de LE PROTECTORAT GREC RECONDUIT, par François Leclerc

Partager

Grèce : L’ART DU CAMOUFLAGE, par François Leclerc

Billet invité.

Délicat de décrypter les déclarations enjouées qui ont été recueillies hier à la sortie de l’Eurogroupe consacré à la Grèce ! La lecture des dépêches des agences de presse et des articles des correspondants des quotidiens laisse ce matin tout autant sur sa faim, donnant l’impression que tout le monde en est au même point et se gratte la tête. Un accord est-il en vue et sur quoi porte-t-il  ? À défaut de clarté, on remarque que l’art du camouflage est en net progrès. Au moins, un accord est à ce sujet intervenu car tout le monde s’y est mis !

Continuer la lecture de Grèce : L’ART DU CAMOUFLAGE, par François Leclerc

Partager

Grèce : L’INDÉCENCE AU PLUS HAUT SOMMET, par François Leclerc

Billet invité.

Une nouvelle réunion de l’Eurogroupe aura lieu aujourd’hui, précédant une rencontre au sommet mercredi prochain à Berlin entre Angela Merkel, Christine Lagarde et Jean-Claude Juncker. Seul un « pré-accord » pourrait être atteint, énième habillage masquant les désaccords subsistant à propos de la Grèce, qui impliquent sans garantie d’y parvenir de conclure à l’arraché.

Continuer la lecture de Grèce : L’INDÉCENCE AU PLUS HAUT SOMMET, par François Leclerc

Partager

Grèce : UN JEU TOUT PROCHE DU TILT, par François Leclerc

Billet invité.

Ses créanciers ne s’entendant que pour exiger de nouvelles mesures d’austérité sur les retraites et les impôts, le gouvernement grec a décidé de résister, faisant le pari que le temps joue pour lui. Les aviateurs appelaient cette figure d’acrobatie « passe frontale », lorsque leurs deux appareils fonçaient l’un sur l’autre, le perdant étant celui qui déviait de la trajectoire mortelle au dernier moment. Parfois, il y avait à ce jeu deux perdants.

Continuer la lecture de Grèce : UN JEU TOUT PROCHE DU TILT, par François Leclerc

Partager

SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Billet invité.

Lors de son arrivée à la tête de la Commission, en septembre 2014, Jean-Claude Juncker annonçait que l’Union allait jouer la carte de « sa dernière chance ». Mais, sans attendre la fin de son mandat en 2019, il a annoncé qu’il n’en briguerait pas un second et signifié qu’il n’y croit plus.

Continuer la lecture de SI MÊME JEAN-CLAUDE JUNCKER N’Y CROIT PLUS… par François Leclerc

Partager

LA GRÈCE SOUFFRE DOULEUR, par François Leclerc

Billet invité.

La sortie de la Grèce de la zone euro est déjà un des thèmes de la campagne électorale allemande. Christian Lindner, le leader du parti libéral-démocrate (FDP), qui remonte péniblement dans les sondages, propose de lui accorder une réduction de sa dette à cette condition. Poussées par un vent favorable, à l’extrême-droite, les troupes d’Alternativ für Deutschland (AFD) militent clairement pour la sortie. Et Thomas Oppermann, qui préside le groupe parlementaire du SPD, met en garde Wolfgang Schäuble contre la tentation de reprendre sa campagne de 2015 contre la Grèce dans ces conditions.

Continuer la lecture de LA GRÈCE SOUFFRE DOULEUR, par François Leclerc

Partager

WOLFGANG SCHÄUBLE, CE MAUVAIS GÉNIE, par François Leclerc

Billet invité.

Peu accoutumé aux propos nuancés et continuant à marquer son territoire avec persévérance, Wolfgang Schäuble vient de couper court à toute mise en cause ultérieure de sa politique en affirmant qu’il ne pouvait y avoir de réduction de la dette publique au sein de la zone euro, et que pour y procéder il fallait la quitter. Avec ce principe, ce n’est pas seulement le sort de la Grèce qui est en jeu.

Continuer la lecture de WOLFGANG SCHÄUBLE, CE MAUVAIS GÉNIE, par François Leclerc

Partager

DES SIGNAUX PARTANT DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

Billet invité.

Qui l’aurait prédit il y a encore quelques jours, les élections législatives allemandes de septembre prochain ne sont plus synonymes de quatrième mandat garanti pour Angela Merkel ! Bénéficiant d’une soudaine et puissante percée dans les sondages, un SPD désormais dirigé par Martin Schulz a ouvert le jeu politique, plaçant désormais la chancelière sur la défensive. Le nouveau secrétaire général peut aujourd’hui prétendre lui succéder au sein d’une nouvelle grande coalition qu’il dominerait, si les sondages le confirment.

Continuer la lecture de DES SIGNAUX PARTANT DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

Partager

EUROPE, LES GRANDES MANŒUVRES ONT COMMENCÉ, par François Leclerc

Billet invité.

En dépit des incertitudes qui pèsent sur le résultat des élections de cette année, les grandes manœuvres post-électorales ont commencé. Le sort qui va être réservé à la Grèce ne peut pas attendre, tandis que d’autres projets prennent tournure.

Continuer la lecture de EUROPE, LES GRANDES MANŒUVRES ONT COMMENCÉ, par François Leclerc

Partager

Grèce : LE FMI SE FAIT TRÈS INSISTANT, par François Leclerc

Billet invité.

En titrant leur billet « le FMI ne demande pas plus d’austérité à la Grèce », deux de ses responsables (1) avaient en décembre dernier fait une mise au point qui à leurs yeux s’imposait. Sur le même sujet, un rapport confidentiel destiné à être présenté à ses États membres début février a hier fuité. Selon celui-ci, la dette grecque est « intenable » et « explosive », et les pays de la zone euro sont appelés à l’alléger. Continuer la lecture de Grèce : LE FMI SE FAIT TRÈS INSISTANT, par François Leclerc

Partager

L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Billet invité

Que pèse le destin de la Grèce oubliée dans son coin, quand Donald Trump joue l’éclatement de l’Europe en choisissant ses partenaires et en cajolant la Russie, et quand les négociateurs du Brexit effectuent les tours de chauffe d’une compétition qui s’annonce acharnée ? Les dirigeants européens, qui peinent à gérer leurs désaccords, pourront-ils longtemps conserver un front uni ? Ne préféreront-ils pas faire passer en premier la défense de leurs intérêts particuliers ? Sous ces effets conjugués, nous abordons l’acte II du démantèlement de l’Europe.

Continuer la lecture de L’ACTE II DU DÉMANTÈLEMENT DE L’EUROPE, par François Leclerc

Partager

LA GRÈCE ET L’ITALIE SUR LE FIL, par François Leclerc

Billet invité.

Dans l’attente que le jeu avec Donald Trump et Theresa May se soit un peu calmé, et que les élections européennes de cette année soient passées, le moment n’est pas encore venu de prendre des décisions afin de solidifier une Europe de plus en plus contestée. Le seront-elles d’ailleurs jamais ? Dans l’immédiat, des précautions sont prises pour geler le contexte en Grèce et en Italie, où la situation est la plus instable.

Continuer la lecture de LA GRÈCE ET L’ITALIE SUR LE FIL, par François Leclerc

Partager

Grèce : La démocratie introuvable ! par Yorgos Mitralias

Billet invité.

En matière de déni de démocratie, il y a eu évidemment l’illustre précèdent du résultat, jamais respecté, du referendum français de 2005 sur la constitution européenne. Quand même, ce qui s’est passé en Grèce en ce funeste mois de juillet 2015, n’a pas son pareil dans l’histoire de l’Europe (anti-)démocratique. Jugez-en par vous-même…

Continuer la lecture de Grèce : La démocratie introuvable ! par Yorgos Mitralias

Partager

WOLFGANG SCHÄUBLE ISOLÉ, par François Leclerc

Billet invité.

Même si elle est fort tardive, comment ne pas relever la réaction de Pierre Moscovici dans le Financial Times ? « La Grèce ne peut pas être éternellement condamnée à l’austérité » est titré son article qui, pour la première fois, ne se contente pas de prendre ses distances avec la position du gouvernement allemand mais s’y oppose clairement.

Continuer la lecture de WOLFGANG SCHÄUBLE ISOLÉ, par François Leclerc

Partager

L’INCERTITUDE FAITE REINE, par François Leclerc

Billet invité.

Le décor de la nouvelle crise grecque est planté. En faisant adopter par le Parlement deux modestes mesures sociales – que les députés de Nouvelle Démocratie ont annoncé voter ce soir – Alexis Tsipras a voulu montrer qu’il conservait malgré tout des marges de manœuvre. Mais c’est loin d’être gagné malgré les réactions qu’il suscite en sa faveur.

Continuer la lecture de L’INCERTITUDE FAITE REINE, par François Leclerc

Partager

LE JEU DE QUILLES GREC, par François Leclerc

Billet invité.

À la recherche d’un accord politique, Alexis Tsipras n’a pas apprécié l’intervention publique des deux dirigeants du FMI. Lier au nom de la clarté, comme ils l’ont fait, taux d’excédent budgétaire obligatoire et mesures d’austérité ne fait pas son affaire, car il s’efforce au contraire de les dissocier. Conscient qu’il n’obtiendra pas de diminution du taux de 3,5%, tout du moins dans une première période qui reste à ce stade des discussions indéfinie, il cherche à éviter que d’autres mesures ne lui soient imposées.

Continuer la lecture de LE JEU DE QUILLES GREC, par François Leclerc

Partager