Troisième tour, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Aussi sur son propre blog greekcrisis.fr

Fortes pluies et orages sur la Grèce ces derniers jours. “Sale temps, fâcheux. Décidément, tout devient anormal”, insiste-t-il mon cousin Kóstas. “Argument-massue à une époque où on lèche le concret comme le bétail le sel”, écrivait Raymond Queneau, déjà en juillet 1939. Nous y serions toujours. Troisième Programme de la radio publique, émissions toujours consacrées à Mános Hadjidákis. Rue des rêves, ou autrement, ce destin qui domine le monde. Le soleil de la météorologie quant à lui, reviendra sans doute demain. Rare et belle pause entre poésie et musique.

Continuer la lecture de Troisième tour, par Panagiotis Grigoriou

Partager

NEUROPA, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Aussi sur son propre blog greekcrisis.fr

Sixième été de ce blog. Paragraphes écrits à la manière d’un testament… à durée indéterminée. Les médias répètent et se répètent au sujet de l’Eurogroupe “réussi” du jeudi soir (15 juin). Les Grecs ne s’y intéressent plus tellement, la vraie vie n’y est guère, et cela contrairement à la mort lente. Donc passons. Continuer la lecture de NEUROPA, par Panagiotis Grigoriou

Partager

LA GRÈCE PLUS QUE JAMAIS VICTIME EXPIATOIRE, par François Leclerc

Billet invité.

Otage depuis des mois des désaccords entre ses créanciers, le gouvernement grec n’a eu une fois encore pas d’autre ressource que de plier et de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Ni la reculade du FMI, Christine Lagarde ayant fait le déplacement pour l’appuyer, ni la tentative de compromis du gouvernement français, qui n’aura eu droit qu’à une mention dans le communiqué final, n’auront fait bouger les lignes. Le gouvernement allemand a une nouvelle fois imposé la sienne et refusé tout allégement concret de la dette du pays. Le reste n’est qu’habillage qualifié par Jeroen Dijsselbloem et Euclid Tsakalotos, le ministre grec des finances, de « grand pas en avant ». Vers le précipice ?

Continuer la lecture de LA GRÈCE PLUS QUE JAMAIS VICTIME EXPIATOIRE, par François Leclerc

Partager

L’ÉTROITESSE DES MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Billet invité.

La Commission et le nouveau président français sont désormais en mesure de mieux évaluer leurs marges de manœuvre vis-à-vis des autorités allemandes, le ministre espagnol Luis de Guindos venant de s’aligner sur les propositions de celles-ci. La Bundesbank a rejeté sans appel la proposition bruxelloise d’émission des European Safe Bonds – paquets de titres de dettes de plusieurs pays – car elle « pourrait être interprétée comme un pas vers des Eurobonds, c’est à dire un instrument de mutualisation de la dette ». La proposition française d’indexer l’allégement de la dette grecque à la croissance économique du pays n’a pas suscité l’adhésion de Berlin qui fait toujours obstacle à un accord, Wolfgang Schäuble refusant au sein de l’Eurogroupe où il a ses aises l’arbitrage des chefs d’État et de gouvernement lors du sommet de la semaine prochaine, dernière issue pour Alexis Tsipras. Un déclic de dernière instance va-t-il intervenir ?

Continuer la lecture de L’ÉTROITESSE DES MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Partager

LA RELANCE EUROPÉENNE PETITE MAIN, par François Leclerc

Billet invité.

Une autre version des petites pousses vertes que l’on croit voir au loin fait fureur. Prenant leur désir du retour à la normalité pour réalité, les ECB-watchers – sur le mode des China-watchers – croient percevoir les signaux du tapering de la Banque centrale européenne, qui suivrait l’exemple de la Fed. La BCE se préparerait – à petit pas de bébé selon l’un d’entre eux – à entamer la décrue de ses mesures monétaires non-conventionnelles en procédant à la hausse de ses taux directeurs ou à la diminution de ses achats obligataires.

Continuer la lecture de LA RELANCE EUROPÉENNE PETITE MAIN, par François Leclerc

Partager

Regard caméra, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité

Période quasiment estivale. Aux dires de tout le monde, le gouvernement brasse beaucoup d’air ces derniers jours. La prétendue fameuse “controverse” au sujet de la restructuration de la dette grecque, c’est une arlésienne. Alexis Tsipras et les siens prétendront une fois de plus qu’il y aurait blocage dans les “négociations” entre “nous” et la Troïka élargie ; tout cela bien entendu, dans l’indifférence générale. Réalités fallacieuses, futur suspendu.

Continuer la lecture de Regard caméra, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Naufrages, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité

Un naufrage sociétal, c’est parfois long à mettre en place. Notre actuel temps, dit de la fin, se prolonge au point de faire oublier que tous les hommes vivant (ou agonisant) dans une même époque et dans un même espace n’ont pas forcément… le même vécu historique. Au soir du jeudi 25 mai, les médias grecs se concentraient déjà sur l’attentat à la lettre piégée qui a blessé l’ex-Premier ministre et banquier Lucas Papadémos. Opéré dans la nuit (du 25 mai), ses jours ne sont pas en danger. Cette même journée du 25 mai, et pour la première fois à Athènes, les livreurs à moto étaient en grève. Dignité, désespoir et journées fort dangereuses.

Continuer la lecture de Naufrages, par Panagiotis Grigoriou

Partager

La Grèce aux Antilles, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité

La crise “couleur du temps” incarne déjà cette autre réalité (ou peut-être fiction) décidément installée(s). Ces deux derniers jours, du reste sous la pluie, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Athènes comme ailleurs, contre l’énième plan d’austérité depuis 2010… rien que pour l’honneur. Le “gouvernement” Tsipras fera adopter les mesures de son mémorandum 4bis comme prévu. Devant le monument du Soldat inconnu, les gardes Evzones veillent toujours. Attraction touristique.

Continuer la lecture de La Grèce aux Antilles, par Panagiotis Grigoriou

Partager

LA CICATRICE GRECQUE N’EST PAS PRÈS DE SE REFERMER, par François Leclerc

Billet invité.

Il a fallu sept heures aux ministres membres de l’Eurogroupe pour se rendre à l’évidence qu’ils ne parviendront toujours pas à un accord à propos de la dette grecque. Ils remettront donc le couvert lors de la réunion de la dernière chance du 15 juin prochain. Donnant toute la mesure de sa flexibilité, Wolfgang Schäuble a une fois de plus bloqué la discussion, la renvoyant à la fin du plan de sauvetage en cours, en 2018.

Continuer la lecture de LA CICATRICE GRECQUE N’EST PAS PRÈS DE SE REFERMER, par François Leclerc

Partager

Grèce : COMMENT FAIRE COÏNCIDER RÉALITÉ ET FICTION ? par François Leclerc

Billet invité.

À Athènes, les lignes n’ont toujours pas bougé, les épisodes précédents sont rejoués. L’échéance de juillet de plus de 7 milliards d’euros s’approche et les tractations entre les créanciers s’éternisent. La prochaine réunion du 22 mai de l’Eurogroupe va à nouveau être l’occasion de commentaires enjoués sur le thème tout va bien, sans garantie que tout soit bouclé. À ce jour, un insaisissable accord avec le FMI est toujours recherché.

Continuer la lecture de Grèce : COMMENT FAIRE COÏNCIDER RÉALITÉ ET FICTION ? par François Leclerc

Partager

Remembrances, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité.

Pays aux souvenirs inusables. Stávros, mécanicien naval confirmé, rencontré à bord du ferry-bac vers Salamine est de bonne humeur. C’est rare en Grèce par les temps qui courent. Il raconte volontiers ses nombreux déplacements en France comme ailleurs, plus exactement à travers les grands ports commerciaux et industriels. Remembrances.

Continuer la lecture de Remembrances, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Décor sculpté, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité.

 

L’été enfin ou presque, comme un avant-goût d’une destinée miraculeusement retrouvée. Les Grecs détestent l’hiver et abhorrent… la crise, sauf que dans les deux cas, c’est de la “météorologie” qu’il s’agit, d’après l’ambiance, les mentalités du moment.

Continuer la lecture de Décor sculpté, par Panagiotis Grigoriou

Partager

LE CYNISME DES CRÉANCIERS DE LA GRÈCE, par François Leclerc

Billet invité.

Il y en a qui feraient mieux de se taire ! Le Commissaire européen Pierre Moscovici qui ne résiste pas à un micro tendu, a salué la conclusion d’un accord avec le gouvernement grec encore qualifié de « préliminaire » comme étant « très positif » et allant permettre au peuple grec « de « tourner une page au chapitre de l’austérité ».

Continuer la lecture de LE CYNISME DES CRÉANCIERS DE LA GRÈCE, par François Leclerc

Partager

Printemps des poulpes, par Panagiotis Grigoriou

Printemps des poulpes

Billet invité. Également sur son propre blog : greekcrisis.fr

Mois d’avril. Printemps ! Les terrasses des tavernes au centre-ville d’Athènes sont remplies. Des musiciens, plutôt tristes, amusent alors nos touristes comme ils le peuvent. Bouzouki indispensable, superbes chansons du rebétiko classique aux paroles poignantes, celles que nos touristes ne saisiront finalement pas. Entre deux bières et trois “brochettes à la grecque”… et à la viande de porc à 95% importée depuis les Pays-Bas, les médias de la colonie s’extasient déjà sur la… “seule grande victoire de l’unique… et grand Macron”. Printemps des poulpes !
Continuer la lecture de Printemps des poulpes, par Panagiotis Grigoriou

Partager

Pliure anthropologique, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Également sur son propre blog greekcrisis.fr

Printemps plutôt mémorable. De nombreux Athéniens ont préféré (et décidément pu) enfin quitter la capitale pour la campagne… familiale, Pâques oblige. Procession du Vendredi saint massivement suivie, à l’image par exemple de la ville de Trikala en Thessalie. Puis, dimanche de Pâques et ses traditionnels agneaux sacrifiés par milliers. L’ouzo aura vite parachevé le reste, sans nécessairement y mettre trop de conviction à la fête, aux dires en tout cas des participants. Continuer la lecture de Pliure anthropologique, par Panagiotis Grigoriou

Partager

LES CRÉANCIERS DE LA GRÈCE FACE À EUX-MÊMES, par François Leclerc

Billet invité.

Les conciliabules se succèdent sans désemparer, mais le retour d’une crise grecque aiguë n’est toujours pas écarté en raison des désaccords persistants qui subsistent entre les créanciers. Les échéances s’approchent : faute du versement d’une nouvelle tranche de crédit du 3ème plan de sauvetage d’ici juillet, la Grèce fera défaut sur le remboursement de 7 milliards d’euros de créances. Soulignant que l’aide financière a pour objet de faire rouler la dette grecque.

Continuer la lecture de LES CRÉANCIERS DE LA GRÈCE FACE À EUX-MÊMES, par François Leclerc

Partager

Hors cadre, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Sur le site greekcrisis.fr. Ouvert aux commentaires.

Histoires de notre humanité alors hors cadre. Quotidien répété, crise régurgitée, le tout sous un soleil que l’on perçoit encore heureusement comme radieux. “La Grèce ne se relèvera plus jamais. Son économie ne sortira nullement de sa tombe, et quant au pays déjà colonie de Schäuble, il finira… par être dépecé”. Continuer la lecture de Hors cadre, par Panagiotis Grigoriou

Partager

LE MONDE CUL PAR DESSUS TÊTE, par François Leclerc

Billet invité.

Le monde est cul par dessus tête ! A la veille d’une intense activité de rencontres internationales, Angela Merkel et Xi Jinping ont hier jeudi convenu par téléphone de « promouvoir le libre-échange », alors que l’on apprend que l’administration américaine se refuse à mentionner le rejet du protectionnisme dans le communiqué du G20 finances de Baden-Baden de cette fin de semaine. Une tradition d’une vingtaine d’années fout le camp, avec laquelle il est incertain que le sommet de juillet du G20 de Hambourg puisse renouer ! Pierre Moscovici réclame « une affirmation positive en faveur du libre-échange pour marquer que c’est bien là le cadre dans lequel doit s’organiser la vie économique de la planète » à cette occasion, on verra bien !

Continuer la lecture de LE MONDE CUL PAR DESSUS TÊTE, par François Leclerc

Partager

PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Billet invité.

Décrire le démantèlement multiforme de l’Europe est fastidieux. Devant ce désastre consommé, les plus hautes autorités vont tenter à Rome de refixer un cap avec la formule passe-partout d’une Europe à plusieurs vitesses. Continuer la lecture de PREMIÈRE URGENCE, QUE L’EUROPE FONCTIONNE SUR UN MODE DÉMOCRATIQUE !, par François Leclerc

Partager

Ἀπορίες – Apories, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité.

Bonjour Paul,

Même si nos analyses ainsi que nos visions respectives des affaires grecques peuvent parfois être distinctes, nous partageons toutefois cette même attitude, je dirais aporétique, devant les a-pories (au sens propre également… ayant glissé du grec ancien au grec moderne et bien au-delà : impasse, difficulté, embarras, et autant en grec moderne, dénuement économique) de notre temps présent si prolongé. Continuer la lecture de Ἀπορίες – Apories, par Panagiotis Grigoriou

Partager