ENSAE, Tuer le capitalisme pour que l’humanité survive ? aujourd’hui à 19h – REPORTÉ

ENSAE Paristech, le mercredi 7 février à 19h à Palaiseau

REPORTÉ en raison de la neige, du verglas et de la SNCF conseillant de rester chez soi ! Une nouvelle date sera communiquée sous peu.

Partager

Les bourses chutent… Avez-vous remarqué un détail ? par Jacques Seignan

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les bourses chutent… Avez-vous remarqué un détail ? Peut-être pas car en fait c’est une absence et c’est moins évident à détecter un truc manquant.

Il n’y a plus, sur aucune des chaines d’info en continu, les cours boursiers indiqués avec le bandeau défilant en bas d’écran que l’on voyait il y a quelques années. BFM ou autre LCI montraient ces chiffres (et pas que pour le CAC) : on y voyait en rouge et en direct s’inscrire les baisses. Quelle dramaturgie !

Continuer la lecture de Les bourses chutent… Avez-vous remarqué un détail ? par Jacques Seignan

Partager

« Des analystes parlent d’une correction en cours, de l’ordre de 10%… »

« Des analystes parlent d’une correction en cours, de l’ordre de 10%… »

Ah ! Bon ! Parce qu’on n’y est pas déjà ? 8,54% de baisse en deux jours sur le DJIA à New York, l’indice des valeurs industrielles US.

Continuer la lecture de « Des analystes parlent d’une correction en cours, de l’ordre de 10%… »

Partager

La parabole des mines, par Madeleine Théodore

Billet invité.

La « parabole des mines » que l’on trouve chez Luc, souvent présentée comme une variante de la « parabole des talents » que l’on trouve chez Mathieu, bien qu’elle soit plus élaborée que celle-ci, est une des réflexions les plus éclairantes de l’Evangile au sujet de l’argent.

Continuer la lecture de La parabole des mines, par Madeleine Théodore

Partager

La décroissance au tournant ? par Thierry Brulavoine et Michel Lepesant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Quand toutes les puissances du monde sont unies pour se revendiquer du dogme de la croissance et que nulle part la décroissance n’est reconnue comme une puissance par toutes les puissances économiques et politiques du monde, il est grand temps que les décroissants exposent leurs conceptions, leurs objectifs et qu’ils opposent à l’illusion de la croissance un manifeste (1)  de la décroissance.

Continuer la lecture de La décroissance au tournant ? par Thierry Brulavoine et Michel Lepesant

Partager

L’horrible M. Trump… stade suprême du néolibéralisme le plus mortifère ! par Yorgos Mitralias

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Trump n’est pas n’importe qui et nos gouvernants font preuve de grande irresponsabilité quand ils feignent ne pas apercevoir l’énormité de la terrible et si immédiate menace contre l’humanité et la planète représentée par cet homme et ses amis. Certainement, il s’agit de quelqu’un monstrueusement inculte, primitif, vulgaire, raciste et brutal. Sûrement, Trump est un déséquilibré totalement incapable de maîtriser ses réactions. Et sans aucun doute il peut à n’importe quel moment tout foutre -vraiment- en l’air!

Continuer la lecture de L’horrible M. Trump… stade suprême du néolibéralisme le plus mortifère ! par Yorgos Mitralias

Partager

La réalité de la lutte des classes et sa récusation abstraite, par Pierre Sarton du Jonchay

Billet invité.

Entre Karl Marx et Paul Jorion *, il y a tout simplement 150 ans d’expérimentation anthropologique, sociologique, économique et politique des hypothèses théoriques marxiennes. Le Gosplan soviétique a prétendu appliquer les lois de prix et de capitalisation postulées par Marx comme fonctionnelles indépendamment du contexte de la lutte des classes. Le résultat a bien été que l’équilibre scientifiquement calculé des revenus, des salaires et des prix a débouché sur des pénuries de biens et services de base et que la nomenklatura s’est naturellement muée en oligarchie capitaliste dès que le vernis institutionnel du communisme a été abandonné.

Continuer la lecture de La réalité de la lutte des classes et sa récusation abstraite, par Pierre Sarton du Jonchay

Partager

« – C’EST LOIN L’AMÉRIQUE ? – TAIS-TOI ET NAGE ! » par François Leclerc

Billet invité.

Le Sénat américain a adopté hier de justesse la réforme fiscale de Donald Trump qui vise à relancer l’économie en diminuant les impôts, en bonne orthodoxie républicaine. Cette réforme est la première et l’unique à mettre à son actif, à un an des élections à mi-parcours, grâce à laquelle il peut espérer dévier dans l’immédiat l’intérêt des médias pour le Russiagate, suite à la décision de Michael Flynn de plaider coupable, qui annonce d’autres rebondissements.

Continuer la lecture de « – C’EST LOIN L’AMÉRIQUE ? – TAIS-TOI ET NAGE ! » par François Leclerc

Partager

Violences conjugales et nerf de la guerre

S’il faut se réjouir sans réserves de toutes les mesures pouvant aller à l’encontre des violences conjugales, souvenons-nous toutefois du rôle qu’y jouent toutes les inégalités – et pas seulement celles entre hommes et femmes – parce que la cause première des violences conjugales – cela, nul ne l’ignore – c’est l’argent qui manque dans les ménages.

Pour faire disparaître les violences conjugales : gratuité pour l’indispensable !

Partager

Iceberg droit devant ? Parfait, en avant toute !, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

C’est avec ravissement que nous avons appris que M. Lamar Smith, président de la commission « Science, Espace et Technologie » de la chambre des représentants du Congrès américain, et grand climato-négationniste devant l’éternel, venait d’organiser une audition sur le geoengineering.* Continuer la lecture de Iceberg droit devant ? Parfait, en avant toute !, par Roberto Boulant

Partager

L’ère fractale du capitalisme, un voile sur la finitude qu’il nous appartient de déjouer, par Timiota

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Rentes et profits des uns se font sur l’exploitation des autres, Marx a mis un cadre là-dessus. On attend alors des exploités qu’ils s’emparent de la fonction « production », eux qui sont les seuls vrais créateurs de richesse, lors d’un Grand Soir ou d’un bras de fer idoine. Ceux qui amenaient le capital nécessaire à la mise en place des outils n’ont alors qu’à bien se tenir.

Continuer la lecture de L’ère fractale du capitalisme, un voile sur la finitude qu’il nous appartient de déjouer, par Timiota

Partager

LE GRAND JEU AUQUEL TOUT LE MONDE PERDRA, par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le monde s’est donné trois leaders, et pas n’importe lesquels. Angela Merkel domine l’Europe de toute son impuissance, Xi Jinping est sacré empereur d’une Chine s’apprêtant à devenir la première puissance économique mondiale, et Donald Trump l’expression du déclin de la principale puissance militaire qui s’accroche à son passé.

Continuer la lecture de LE GRAND JEU AUQUEL TOUT LE MONDE PERDRA, par François Leclerc

Partager

Décembre 2008 : Paul Jorion interpelle ici Jacques Attali, qui lui répond

Tout à l’heure, en commentaire à la vidéo du débat Attali-de Rosnay-Jorion au Havre le 6 de ce mois, Gullomini écrivait : « Vous voir aux côtés de Jacques Attali nous montre de quel bord vous êtes Monsieur Jorion. Merci pour cet éclaircissement. » Soucieux de parfaire encore cet éclaircissement, je le renvoyais à une discussion ici sur le blog entre Jacques Attali et moi en décembre 2008. J’ai pensé que cet échange, encore d’actualité, méritait une « piqûre de rappel ». Ouvert aux commentaires.

Continuer la lecture de Décembre 2008 : Paul Jorion interpelle ici Jacques Attali, qui lui répond

Partager