BOUTS DE FICELLE EUROPÉENS, par François Leclerc

Billet invité.

Emmanuel Macron essaye de se faufiler dans les négociations allemandes portant sur la formation d’une coalition « jamaïcaine », dont la première étape préliminaire a été franchie. Envoyé en ambassade à Berlin, le ministre français des finances Bruno Le Maire a été sans attendre exposer ses propositions.

Continuer la lecture de BOUTS DE FICELLE EUROPÉENS, par François Leclerc

Partager

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (III) Face au fascisme, le libéralisme sur la défensive

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », préface de Serge Audier – Penser le « néo-libéralisme », éditions Le bord de l’eau, 2012. Madeleine Théodore nous propose un résumé en plusieurs parties de cette réflexion essentielle. Ouvert aux commentaires.

La séduction de l’anti-libéralisme fasciste

Si les néo-socialistes veulent dans les années 1930, un changement radical, c’est aussi parce qu’il y a la menace et la concurrence fasciste. Un livre qui résume le mieux cette tendance est celui signé de Bertrand Montagnon, Adrien Marquet et Marcel Déat, intitulé « Néo-socialisme, », avec pour sous-titre « Ordre, Autorité, nation », qui a épouvanté Blum en raison d’un parallèle avec le fascisme. Continuer la lecture de Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (III) Face au fascisme, le libéralisme sur la défensive

Partager

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (II) Années 1930 : le libéralisme en crise

Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », préface de Serge Audier – Penser le « néo-libéralisme », éditions Le bord de l’eau, 2012. Madeleine Théodore nous propose un résumé en plusieurs parties de cette réflexion essentielle. Ouvert aux commentaires.

Chapitre 1. Crise du libéralisme, émergence du « néo-libéralisme »

Le mot « néo-libéralisme a connu une certaine consécration dans la France des années 1930. Cependant, si par ce terme on définit une doctrine anti-interventionniste faisant l’apologie du libre-échange, alors plusieurs des économistes libéraux français du 19ème siècle furent souvent des néo-libéraux. On pourrait mentionner parmi eux le publiciste Frédéric Bastiat dont la très influente Foundation for Economic Education fit son modèle, vénéré par Reagan. Continuer la lecture de Le colloque Walter Lippmann : aux origines du « néo-libéralisme », par Serge Audier (II) Années 1930 : le libéralisme en crise

Partager

Emmanuel Macron, l’angle mort du grand entretien, par Alexis Toulet

Billet invité.

Le premier grand entretien du président Emmanuel Macron depuis son élection, très suivi avec une audience estimée à presque 10 millions de personnes, ne contenait nulle annonce fracassante, et à vrai dire guère de nouveauté.

Mais c’est le silence qui est le plus éloquent : le président n’a pratiquement pas parlé du sujet principal, celui qui décide de la réussite de l’ensemble de son projet – et est d’ores et déjà assez mal engagé. Qu’en sera-t-il dans « deux ans », le délai que Macron s’est donné pour obtenir les premiers résultats tangibles de sa politique ?

Continuer la lecture de Emmanuel Macron, l’angle mort du grand entretien, par Alexis Toulet

Partager

Pour une taxe sur les transactions financières spéculatives, par Zébu

Billet invité.

Lors de son appel à refonder l’Europe le 26 septembre dernier, Emmanuel Macron avait listé un nombre impressionnant de chantiers à ouvrir ou rouvrir, qui doivent permettre selon lui de relancer le projet européen.

Continuer la lecture de Pour une taxe sur les transactions financières spéculatives, par Zébu

Partager

Le train-train de l’indécence ordinaire, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

En ce jour de grève où des fainéants travaillant à la SNCF vont prendre en otage ceux et celles qui ne sont rien et qui hantent nos quais de gare, il est du devoir de tout citoyen d’expliquer la pensée subtile des demi-dieux qui nous gouvernent.

Continuer la lecture de Le train-train de l’indécence ordinaire, par Roberto Boulant

Partager

L’Europe, à quitte ou double, par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Un discours, historique, et politique d’Emmanuel Macron à la Sorbonne sur l’Europe a été prononcé. Historique parce qu’il y avait bien longtemps, presque 25 ans en fait, depuis le fameux débat entre Mitterrand et Seguin à cette même Sorbonne d’avant le référendum de Maastricht, qu’un dirigeant français n’avait pas donné une vision précise et globale de l’Europe, effaçant ainsi la perplexité chiraquienne face aux réactions des citoyens de son débat avec les Français d’avant l’autre référendum, celui de 2005, renvoyant le désir impuissant et plus que tardif hollandien d’une Europe plus démocratique face à ses propres faiblesses.

Continuer la lecture de L’Europe, à quitte ou double, par Zébu

Partager

Baisse des APL : Macron a-t-il raison d’avoir tort ? par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

« C’est techniquement, économiquement et socialement inepte, irresponsable ! » (Frédéric Paul, Délégué Général de l’USH, Union Sociale pour l’Habitat, Le Monde, 22/09/2017)

« (…) la mort du logement social est programmée avec une rigueur de métronome. » (Norbert Fanchon, Président du Directoire du Groupe Gambetta, Le Monde, 20/09/2017)

Continuer la lecture de Baisse des APL : Macron a-t-il raison d’avoir tort ? par Zébu

Partager

APRÈS LA COGNÉE, LE MANCHE, par François Leclerc

Billet invité.

Les éléments de langage ont été vite distribués devant le scepticisme montant, il fallait couper court ! Le président tracera bien demain la perspective de la reconstruction de l’Europe, mais simplement elle ne sera pas pour tout de suite ! Faute de mieux, Emmanuel Macron a trouvé ce terrain de repli après s’être entretenu avec Angela Merkel, Mariano Rajoy, Paolo Gentiloni et Jean-Claude Juncker. Demain, à la Sorbonne – le cadre faisant comme d’habitude l’évènement – le président français va se contenter de « lancer un processus ». Sa vision n’a pas changé, seule sa concrétisation est différée…

Partager

Le début de quelque chose ? par Philippe Rideau

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

À la CFDT et à FO, des réfractaires entendent défiler avec la CGT. Les syndicats opposés à la réforme du droit du travail.

(LE MONDE | 21.09.2017, Extraits d’un article de Raphaëlle Besse Desmoulières)

Continuer la lecture de Le début de quelque chose ? par Philippe Rideau

Partager

Aides accordées aux uns ou rentes accordées aux autres ? par Jean-Baptiste Auxiètre

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Il n’est parfois pas facile de comprendre à qui bénéficie telle ou telle aide de l’État. Souvent, pour ne pas dire la plupart du temps, le bénéficiaire désigné n’en est que le prétexte. Comme l’on dit, quelqu’un montre la lune et l’imbécile regarde le doigt.

Continuer la lecture de Aides accordées aux uns ou rentes accordées aux autres ? par Jean-Baptiste Auxiètre

Partager

Bas les masques ! par Philippe Rideau

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Quarante ans, quarante années que les responsables politiques des partis et syndicats ouvriers trahissent ouvertement et promènent le prolétariat travaillant en France.

Continuer la lecture de Bas les masques ! par Philippe Rideau

Partager

Petit clin d’œil à tous ceux qui n’ont pas pu se rendre à la manifestation du 12 septembre 2017 à Paris, contre la réforme du Code du Travail…, par Emmanuel Rousseaux

Reportage photo invité.

Continuer la lecture de Petit clin d’œil à tous ceux qui n’ont pas pu se rendre à la manifestation du 12 septembre 2017 à Paris, contre la réforme du Code du Travail…, par Emmanuel Rousseaux

Partager