Archives de catégorie : informatique

Alert (AA22-103A), par Anton Klimm

Je suis informaticien, je vois les alertes majeures quant aux logiciels malveillants compromettant tout le code Microsoft. Je suis consultant Senior en informatique mais pas encadrant.

Ce soir j’essaye de joindre un sous-directeur d’une des plus grosses sociétés de service informatique française, injoignable ! Deux spécialistes de la sécurité informatique, certes à 22h00, mais injoignables aussi, j’envoie les liens expliquant que les logiciels Microsoft sont compromis et je n’ai que des gens qui dorment ou me répondent par un SMS « Allez bonne nuit »

Comment des gens qui ont des postes de sécurité dans des grandes entreprises françaises peuvent-ils être aussi inconséquents, pour ne pas dire incompétents ?

Peut-on parler de « responsabilité » ou de « fonction » si l’on dort au moment où existe pour notre entreprise un risque majeur de sécurité ?

Pour l’instant et à défaut de mieux, mais au plus vite, installez des systèmes d’exploitation Linux ou mettez à disposition un autre PC avec Linux pour les responsables et intervenants les plus importants !

P.S. Cette mesure doit être temporaire car il est probable que Linux est lui aussi partiellement compromis.

Partager :

Et pendant ce temps-là… P vs. NP, le 28 mars 2022 – Retranscription

Retranscription de Et pendant ce temps-là… P vs. NP, le 28 mars 2022. Bonjour, nous sommes le lundi 28 mars…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

1990 : Préhistoire parisienne du trading à haute fréquence

Ce qui deviendrait le trading à haute fréquence est né en parallèle au début des années 1990 en tant que trading algorithmique en divers hauts-lieux des marchés financiers, dont en particulier, Paris.

Trader (profil recherche) à la Banque de l’Union européenne (elle absorbera le groupe CIC), je mets au point mon logiciel à partir de février 1990. Je définis des stratégies de vente et d’achat automatique sur le marché à terme des obligations, des devises et des matières premières. Ces stratégies émergent d’une optimisation sur des « séries chronologiques » (de longues suites de prix de marché) à partir d’une philosophie. La présence d’un attracteur pour le prix [« ATTRAC » sur le formulaire ci-dessous] est l’une de ces philosophies ; une transposition aux vendeurs / acheteurs du modèle proies / prédateurs de Lotka-Volterra [« ITER »] en est une autre.
Continuer la lecture de 1990 : Préhistoire parisienne du trading à haute fréquence

Partager :

Sur certaines questions de cryptographie quantique, par Rhizome

Ouvert aux commentaires.

Bonjour M. Jorion,

Ayant moi-même étudié en cryptographie quantique pendant 10 ans, je suis estomaqué de voir le manque de compréhension de vos interlocuteurs.

La plus grosse erreur est la suivante :

Or dans la machine quantique on ne sait pas faire l’équivalent de ces CCE pour des raisons fondamentales de logique quantique, car on ne peut pas dupliquer les états superposés sans les détruire [donc la redondance est impossible], quand bien même on sache les télé-transporter [grâce à la non localité, ce que permet la dite logique]. La difficulté ainsi soulevée est rédhibitoire car on n’a pas à ce jour la théorie, ni même aux dires de D. Estève une idée de recherche d’une telle théorie. Il va falloir être créatif et inspiré par de nouvelles expériences…

Continuer la lecture de Sur certaines questions de cryptographie quantique, par Rhizome

Partager :

Information et ordinateurs quantiques, par Jacques Printz

Ouvert aux commentaires.

Quelques mots à propos d’un sujet qui revient régulièrement dans les discussions sur la technologie et les imaginaires technologiques, celui de l’information et des « ordinateurs » quantiques.

J’ai assisté lundi 3/02 à un séminaire de l’AEIS où nous avions invité Daniel Estève, Directeur de recherche au CEA et responsable de l’équipe Quantronique qui étudie les possibilités de calcul quantique, à partir de circuits électriques dits quantiques, c’est à dire très petits et mettant en œuvre des phénomènes quantiques comme la superposition des états ; avec 2 bits quantiques, on va pouvoir superposer 4 états notés 00, 01, 10 et 11, soit 2 états par particules, et mesurer ainsi la stabilité du dispositif. Il est également membre de l’académie des sciences. C’est une des références internationales en la matière ; le responsable du projet de machine quantique Sycomore, chez Google, John Martinis, a fait partie de son équipe ; ils ont même coécrit qq. articles.

Continuer la lecture de Information et ordinateurs quantiques, par Jacques Printz

Partager :

Université catholique de Lille, « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » (1 de 6), Quel scénario pour les années qui viennent ? – Retranscription

Retranscription de Université catholique de Lille, Paul Jorion : « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? », première de six conférences, le 6 novembre 2018. Merci à Eric Muller ! Ouvert aux commentaires.

Je précise que, de formation, je suis anthropologue et sociologue et que j’ai acquis ensuite, sur le côté – vous savez que ça prend un certain nombre d’années – une formation de psychanalyste. J’essaye de faire bénéficier mes analyses de l’ensemble de ces éclairages. Il y a un éclairage supplémentaire, c’est le fait que j’ai fait carrière pour la plus grande partie de ma vie dans le secteur privé, à l’intérieur de la vraie vie, tout d’abord en étant pêcheur en mer pendant une petite période – pendant une période de dix-huit mois – et ensuite en travaillant pendant dix-huit ans dans le secteur de la banque, dans de nombreux pays : j’ai commencé en France, ensuite en Angleterre puis aux Pays-Bas, et ensuite douze ans aux États-Unis. Une multitude d’éclairages qui, j’espère, permettent que j’aie une boîte à outils peut-être un peu plus vaste que la plupart des gens qui posent le regard sur des problèmes particuliers. J’espère que cet ensemble d’outils possibles, d’éclairages dans plusieurs directions, permette de donner à certains phénomènes toutes leurs dimensions, de les prendre par tous les bouts où ils se posent.

Continuer la lecture de Université catholique de Lille, « Déclarer l’état d’urgence pour le genre humain ? » (1 de 6), Quel scénario pour les années qui viennent ? – Retranscription

Partager :

737 MAX : Les disruptions sont plus risquées dans les gros systèmes, par Timiota

Ouvert aux commentaires.

Les disruptions sont plus risquées dans les gros systèmes : le 737 MAX, Vasa moderne et métaphore de l’économie hyper-financiarisée.

Le déroulement de la crise du Boeing 737 MAX est intéressant parce que l’accident industriel qui se profile après le crash ET302 d’Ethiopian Airlines le 10 mars survient au moment d’une industrialisation bien lancée, au « pied de la courbe », puisqu’on en est à 350 appareils livrés sur environ 5.000 commandés. Il pose la question des vertus ou vices intrinsèques de cette industrie au point où elle a le plus de mal à faire excuser ce qu’on croit deviner. Et en filigrane, je propose à la fin de ce billet une analogie sur l’hyper-financiarisation.

Continuer la lecture de 737 MAX : Les disruptions sont plus risquées dans les gros systèmes, par Timiota

Partager :

Courrier reçu de Claude Fleurey à propos de « Défense et illustration du genre humain » : Demain, la Chine

Assez étonnante, cette conjonction d’intérêts, forcement non concertée, entre ce que vous énoncez, Paul, concernant la Chine (Demain la Chine), et l’espoir que j’entretiens, depuis assez longtemps, déjà, et que je formulai récemment, en direction d’un auditoire, réduit et surtout bienveillant, à destination duquel j’avançais l’hypothèse que ce serait de la Chine, d’où viendrait notre salut.

Continuer la lecture de Courrier reçu de Claude Fleurey à propos de « Défense et illustration du genre humain » : Demain, la Chine

Partager :

Les nouvelles technologies numériques et l’automatisation sont-elles une question de survie ? par Emmanuel Rousseaux

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le texte ci-dessous (traduction d’un résumé par Jean Hagan de l’étude produite conjointement par l’Institute for the Future, think-tank californien, et Dell Technologies (juillet 2017) est très intéressant parce qu’il est probablement un très bon condensé de la vision actuelle du monde des affaires et de spécialistes en pointe sur le sujet. Continuer la lecture de Les nouvelles technologies numériques et l’automatisation sont-elles une question de survie ? par Emmanuel Rousseaux

Partager :

Mark O’Connell, To Be a Machine (VII) L’esprit en tant que logiciel

Ouvert aux commentaires. Je crois savoir – pour en avoir écrit et produit – ce qu’est un logiciel. Sur la partie quincaillerie d’un ordinateur je sais très peu. Si j’ai commis ici des erreurs, soyez gentil(le) de me le signaler, je corrigerai.

Je vais terminer ce compte-rendu détaillé du livre de Mark O’Connell, To Be a Machine (2017) et dont j’ai dit tout le bien que j’en pensais en mentionnant une erreur qu’il commet, due me semble-t-il au manque de familiarité – très excusable pour un spécialiste de la littérature anglaise – avec l’informatique.

Pour les six premières parties de mon compte-rendu, cliquer ici.

Continuer la lecture de Mark O’Connell, To Be a Machine (VII) L’esprit en tant que logiciel

Partager :