Les femmes, des « poules aux oeufs d’or » ? par Isabelle Joly

Ouvert aux commentaires.

Lorsque j’ai commencé à écrire « Fausta », opéra rock en forme de Faust au Féminin, j’imaginais une histoire de pacte avec une diablesse pour obtenir des dons à peu de frais : une âme qui n’aurait pas le temps d’évoluer dans un monde promis au réchauffement climatique. Je me posais la question de la spécificité du féminin, pourquoi si peu de « génies » intellectuels, artistes, dirigeants, philosophes, sont des femmes.

Continuer la lecture de Les femmes, des « poules aux oeufs d’or » ? par Isabelle Joly

13Shares

Parler de finance comme un Zadiste

J’ai regretté tout à l’heure, à midi, que ma belle-fille n’ait pas pu se joindre à nous pour le premier anniversaire de la plus récente recrue de la famille (encore une qui heureusement ne se laissera pas faire !). Ma bru était à Notre-Dame-des-Landes, à militer pour un nouveau monde.

Continuer la lecture de Parler de finance comme un Zadiste

50Shares

Compétence + temps passé à travailler. À quoi bon ?

Ouvert aux commentaires.

Il y eut une époque, assez récente, où votre compétence combinée au temps que vous passeriez à travailler permettait de prédire avec un certain degré de certitude quels seraient vos revenus.

L’actualité souligne aujourd’hui à tout moment que le lien a été brisé : votre rémunération n’est plus que tirée d’un chapeau, comme à la loterie. Avec un peu de chance vous gagnerez des millions, avec un peu de malchance, à compétence et effort égaux, vous vous retrouverez à la rue.

La légitimité d’un système politique se juge à des choses comme celles-là. Qu’on se le dise en haut lieu : la colère gronde.

26Shares

Ces jeunes déboussolés …

… qui ne comprennent pas que ce ne sont pas les armes qui tuent mais d’autres jeunes comme eux, drogués ou endoctrinés par des idéalistes ne comprenant pas comment le monde fonctionne réellement (par la saine rivalité de la force de caractère – ou de la cupidité, c’est la même chose).

P.S. Oui, je suis en rage. Le monde cessera-t-il un jour d’être dirigé par la lie d’entre nous : les marchands d’armes ? Y aura-t-il un jour un principe plus élevé que le profit : la différence de prix entre deux choses inertes dont nous n’avons en réalité rien à foutre ?

36Shares

Content que ma tribune fasse la une du Monde en ligne

Mon billet ici, du 11 janvier : Le genre humain est bisexué, qui a paru aujourd’hui dans la version imprimée du Monde, fait en ce moment la une du Monde en ligne et cela me fait très plaisir. Je suis particulièrement affligé que les craquements du monde en effondrement laissent indemnes ceux qui en sont responsables pendant que ceux qui n’y sont pour rien s’entre-déchirent, symptômes innocents de la catastrophe en cours.

38Shares

Adieu Johnny – Être un héros de la classe ouvrière, c’est pas donné d’avance

Héros de la classe ouvrière
John Lennon
(traduction PJ)

Ils te rappellent que t’es minable dès ta naissance.
Au lieu de tout le temps, ils ne t’en accordent aucun,
« Jusqu’à ce que la douleur soit telle que tu ne sentes plus rien »

Continuer la lecture de Adieu Johnny – Être un héros de la classe ouvrière, c’est pas donné d’avance

61Shares

Le temps qu’il fait le 8 décembre 2017

Tirer les leçons de l’histoire.

Paul Jorion, Vers la crise du capitalisme américain ? 2007

Paul Jorion (avec Jacques Athanase Gilbert et Franck Cormerais) À quoi bon penser à l’heure du grand collapse ? 2017

I. Goodfellow, Y. Benglo, A. Courville, Deep Learning, 2016

Lewis Dartnell, The Knowledge. How to Rebuild our World from Scratch, 2014

9Shares

Harari/Jorion, par Michel Jourdan

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Tout d’abord, permettez-moi de me présenter. Je m’appelle Michel Jourdan et j’ai 49 ans. Je suis Belge et suis établi depuis plus de 15 ans à l’île Maurice, où je travaille dans la presse écrite.

Le mois dernier, j’ai lu deux ouvrages offrant des prédictions radicalement différentes sur le devenir de l’humanité, à savoir Homo Deus, de Harari, et Le dernier qui s’en va éteint la lumière, dont vous devez très bien connaître l’auteur. Je ne sais pour quelle raison, mais de les avoir lu successivement m’a amené à vouloir dresser une comparaison, notamment en termes de perspectives. Continuer la lecture de Harari/Jorion, par Michel Jourdan

20Shares

Je vais écrire une grande Loi pour les sortir de la misère, par AncestraL

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le peuple ne devrait pas avoir peur de son gouvernement.
Le gouvernement devrait avoir peur de son peuple
.

V pour Vendetta.

Les hommes ne sont naturellement, ni rois, ni grands, ni courtisans, ni riches ; tous sont nés nus et pauvres, tous sont sujets aux misères de la vie, aux chagrins, aux maux, aux besoins, aux douleurs de toute espèce, enfin tous sont condamnés à la mort.

Jean-Jacques Rousseau, Émile, ou De l’éducation (1762)

Continuer la lecture de Je vais écrire une grande Loi pour les sortir de la misère, par AncestraL

18Shares

À propos des mesures annoncées par Emmanuel Macron sur les violences faites aux femmes, par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

L’annonce des mesures d’Emmanuel Macron accompagnée de la minute de silence en mémoire des 123 femmes décédées en France cette année procurent un soulagement, tant ce sujet épineux de la violence faite aux femmes devenait source de discorde et de malaise.

Continuer la lecture de À propos des mesures annoncées par Emmanuel Macron sur les violences faites aux femmes, par Madeleine Théodore

19Shares

Le temps qu’il fait le 24 novembre 2017

Est-ce la fin ?

Guy McPherson : Un aperçu d’un changement climatique abrupt

12Shares

« … en pensant à notre guerre civile… »

« Madame la Procureure » ou « Madame la Procureuse » ?

Tous les Musulmans sont-ils gentils, ou sont-ils tous méchants ? Il faut choisir son camp !

Existe-t-il des « avances sollicitées ? » ou bien, toutes les avances étant par définition un premier pas, sont-elles par nécessité logique « non-sollicitées » ? Et faut-il alors interdire en bloc, les avances, comme l’un des moyens de contrer le pullulement de l’espèce ?

Hobbes affirmait que l’on pouvait se faire une idée de l’état de nature où l’homme est « un loup pour l’homme », « en pensant à notre récente guerre civile ».

Quand une société s’effondre, la guerre de tous contre tous fait rage.

11Shares