« Maintenant les gens sont prêts »

Dans mon rêve, il y a vingt minutes, une fille disait : « Je vais en ville ! » et, alors que les autres types autour de nous, trop impressionnés par elle, n’osaient rien dire, j’avais dit : « Je viens avec toi ! »

Continuer la lecture de « Maintenant les gens sont prêts »

Partager

Piqûre de rappel Fêtes du Cinquantenaire : Insistance de 68, par Christian Laval

Originellement publié ici sur le blog, le 19 janvier 2008. #50aireMai68. Ouvert aux commentaires.

I

Notre génération

Il n’y a peut-être jamais eu de génération sur le compte de laquelle et à propos de laquelle on a plus menti, déformé, trafiqué, que celle de 68. Ce travestissement se fait au nom de l’histoire et des données politiques (écroulement du communisme), au nom aussi du destin de quelques-uns qu’on a sommairement désignés comme les représentants officiels d’une génération politiquement vaincue mais culturellement gagnante. Ceux-là, dont les noms courent sur les lèvres des gens informés, seraient les incarnations durables de l’événement, les porteurs de sa mémoire, les détenteurs de son sens. Le dérisoire de la chose est trop évident pour s’y arrêter. Continuer la lecture de Piqûre de rappel Fêtes du Cinquantenaire : Insistance de 68, par Christian Laval

Partager

Changer de système, par Claudette Portet

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Je suis une citoyenne de base ; instruction moyenne ; très engagée à gauche (longtemps adhérente du PC) et militante écologiste.

Je vois disparaître la vie sur notre planète, et, même s’il est peut-être trop tard, je souhaite que nous « changions de système ».

Continuer la lecture de Changer de système, par Claudette Portet

Partager

Ces humains qu’on croise dans les gares et au sommet des gratte-ciel, par Pierre-Yves Dambrine

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Je viens de visionner l’impressionnante vidéo « si vous ne savez pas quoi faire dimanche ».

Continuer la lecture de Ces humains qu’on croise dans les gares et au sommet des gratte-ciel, par Pierre-Yves Dambrine

Partager

Luc Dardenne : Sur l’affaire humaine, par Madeleine Théodore

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Que l’on ait suivi avec émotion les pérégrinations de Cyril et Samantha dans Le Gamin au vélo, film réalisé en 2011 par les frères Dardenne, n’est pas nécessaire pour se plonger avec passion dans les notes écrites tout au long du tournage par Luc Dardenne : Sur l’affaire humaine, livre paru en 2012 à la Librairie du XXIème siècle des éditions du Seuil.

Continuer la lecture de Luc Dardenne : Sur l’affaire humaine, par Madeleine Théodore

Partager

Les débats citoyens des Solidarités (II) Pas touche à la culture : entre terreau de démocratie et levier d’émancipation ! 

Les débats citoyens des Solidarités (II) Pas touche à la culture : entre terreau de démocratie et levier d’émancipation ! à Namur, le 27 août 2017, un résumé par Madeleine Théodore. Ouvert aux commentaires.

Le second débat des Fêtes des Solidarités, ce dimanche 27 août, réunissait Caroline Lamarche, romancière belge, Luc Dardenne, réalisateur de cinéma, et Fabrice Murgia, directeur du Théâtre National de Belgique, autour du journaliste Thomas de Bergeyck.

Continuer la lecture de Les débats citoyens des Solidarités (II) Pas touche à la culture : entre terreau de démocratie et levier d’émancipation ! 

Partager

« Vers un nouveau monde », Le temps qu’il fait le 25 août 2017

Vers un nouveau monde
Peter Frase, Four Futures (2016)
Paul Verhoeven, Robocop (1987)

Le film de Verhoeven sur la résistance, dont j’oublie le titre s’intitule Black Book (2006).

Partager

Désapprendre le mythe de l’innocence américaine, par Suzy Hansen

Merci à Marianne Oppitz pour la traduction. Ouvert aux commentaires.

Introduction, par Nikademus

La propagande, c’est bien connu, cela concerne toujours les autres. Avec sa comparse l’idéologie, elle s’empare de foules simples et crédules et les voilà défilant drapeau au vent, hurlant des slogans aberrants. C’est la version grossière, orientale, elle fait les délices teintés de frisson des journaux télévisés. Continuer la lecture de Désapprendre le mythe de l’innocence américaine, par Suzy Hansen

Partager

La relève des machines, par Chico Harlan

Ouvert aux commentaires. Merci à Véronique Granjou et à Hervé Humbert pour leur aide à la traduction !

Rise of the machines © The Washington Post

La relève des machines

Par Chico Harlan, le 5 août 2017

Les ouvriers de la première équipe de jour venaient juste de terminer leur cigarette du matin et de s’installer à leur poste de travail lorsqu’une dernière voiture alla stationner sur le parking de l’usine, passant devant un drapeau américain et un panneau « Nous embauchons ». Deux hommes sortirent du véhicule, ils ouvrirent le coffre, et en sortirent quatre cartons étiquetés « fragile ».

« Nous avons les robots », dit l’un des hommes.

Continuer la lecture de La relève des machines, par Chico Harlan

Partager

Mauvais temps pour les boutiquiers !

L’axe majeur de la contre-révolution ultralibérale des années 1970 fut que l’on devait gérer un État – et un État-Providence en particulier – non pas comme une institution ayant à cœur le bonheur de tous, mais comme une boutique où l’on compte ses sous sans se préoccuper de rien d’autre. Le père de Margaret Thatcher, souvenez-vous, était épicier.

Continuer la lecture de Mauvais temps pour les boutiquiers !

Partager

NOS SOCIÉTÉS D’ENFERMEMENTS, par François Leclerc

Billet invité.

En dépit de leur désuétude, les murs sont en passe de devenir le symbole de nos sociétés de replis et d’enfermements. Leur construction se révélant une méthode éprouvée et universelle, leur inventaire est sans fin.

Continuer la lecture de NOS SOCIÉTÉS D’ENFERMEMENTS, par François Leclerc

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 28 juillet 2017. Merci à Marianne Oppitz et Olivier Brouwer ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le vendredi 28 juillet 2017 et hier, j’ai reçu un long message d’un participant au Blog, qui fait des billets sur le blog, et qui participe aussi à l’activité du groupe plus restreint qui s’appelle : « Les Amis du Blog de Paul Jorion ». Il m’envoyait un portrait de la situation de mon blog, des « Amis du Blog de Paul Jorion » et, d’une manière plus générale aussi, de la situation dans les pays où on lit, où on écoute essentiellement le Blog de Paul Jorion, c’est-à-dire dans les pays francophones : en France, en Belgique, en Suisse, au Québec et dans d’autres endroits. Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 28 JUILLET 2017 – Retranscription

Partager