Étiquette : cavalerie

  • « Cryptomonnaies » : la fin du mirage ?

    La faillite vendredi de FTX, l’une des principales bourses de « cryptomonnaies » (en réalité de simples jetons commercialisables) signale-t-elle la fin d’une des plus remarquables « pyramides » ou « cavaleries » de l’histoire de la finance ?

    Rappel en deux mots de ce que sont les « pyramides » ou « cavaleries » (en anglais « Ponzi schemes ») : des créations de valeur fictives dont la crédibilité est soutenue par la capacité de l’arnaqueur de verser aux souscripteurs les gains faramineux qu’il leur a promis, non pas du fait de la création effective de nouvelles richesses mais parce que de nouveaux souscripteurs (alléchés par les gains qu’il leur fait miroiter) affluent en masse, dont les cotisations permettent le versement des sommes promises à ceux qui se sont inscrits avant eux, la pyramide s’effondrant ou la cavalerie s’écrasant sur un mur lorsque le montant des nouvelles cotisations entrantes a cessé d’atteindre le niveau des versements à faire.… Lire la suite…

  • Vidéo – Bourse : Le petit gars a perdu

    La Bourse n’est pas faite pour les pauvres
    Robin des Bois a trahi les manants

    P.S. Je n’arrête pas de dire « Gameshop » au lieu de « Gamestop »… Lire la suite…

  • Le Monde / L’Écho – Pourquoi un marché à terme du bitcoin ? le mardi 12 décembre 2017

    Le Monde : « La pègre est l’utilisateur le plus actif du bitcoin, en sus de militants libertariens »

    L’Écho : Pourquoi un marché à terme du bitcoin ?

    L’ouverture à Chicago de deux marchés à terme du bitcoin (l’un par le Chicago Board Options Exchange (CBOE) le 10 décembre, l’autre par le Chicago Mercantile Exchange (CME) le 18 décembre) sera-t-elle un moment clé de la légitimation de cette crypto-monnaie ? L’exemple, il y a quinze ans, d’une autre innovation financière pourrait conduire à y lire au contraire une marque de défiance envers elle.… Lire la suite…

  • BFM RADIO, LUNDI 13 DECEMBRE A 11h39 – LA MORT DE MARK MADOFF

    Ce texte est un « article presslib’ » (*)

    Mark Madoff, le fils aîné de Bernard Madoff, était l’objet ces jours-ci de pressions considérables : d’une part l’enquête en vue de savoir qui parmi les proches du Charles Ponzi moderne était dans la combine, est entrée dans sa phase finale et ce n’est qu’une question de jours apparemment avant qu’Annette Bongiorno, l’assistante personnelle du maître déchu ne se mette à table, d’autre part, Irving Picard, le liquidateur de la société de Madoff, chargé de retrouver l’argent escroqué, avait mis le fils aîné sur sa liste des gagnants d’un jour à qui il ferait rendre gorge : famille, proches, clients qui se croyaient chanceux pour avoir touché des sommes rondelettes.… Lire la suite…