« Cryptomonnaies » : la fin du mirage ?

La faillite vendredi de FTX, l’une des principales bourses de « cryptomonnaies » (en réalité de simples jetons commercialisables) signale-t-elle la fin d’une des plus remarquables « pyramides » ou « cavaleries » de l’histoire de la finance ?

Rappel en deux mots de ce que sont les « pyramides » ou « cavaleries » (en anglais « Ponzi schemes ») : des créations de valeur fictives dont la crédibilité est soutenue par la capacité de l’arnaqueur de verser aux souscripteurs les gains faramineux qu’il leur a promis, non pas du fait de la création effective de nouvelles richesses mais parce que de nouveaux souscripteurs (alléchés par les gains qu’il leur fait miroiter) affluent en masse, dont les cotisations permettent le versement des sommes promises à ceux qui se sont inscrits avant eux, la pyramide s’effondrant ou la cavalerie s’écrasant sur un mur lorsque le montant des nouvelles cotisations entrantes a cessé d’atteindre le niveau des versements à faire.

* Bernard Madoff (1938-2021) avait perfectionné la combine en imposant un parcours du combattant aux nouveaux candidats souscripteurs : parrainage, liste d’attente, etc. faisant en sorte que la cavalerie ne soit pas le feu de paille habituel.

R.I.P. FTX était exposée pour un montant de 9 milliards de dollars alors que ses réserves n’étaient que d’un seul milliard.

Le Financial Times nous annonce aujourd’hui que

« Binance, la première bourse au monde de cryptomonnaies, ainsi que ses rivaux plus petits, dont Crypto.com, OKX et Derebit, se sont engagés à prouver qu’ils détiennent des réserves suffisantes pour faire face à leurs engagements envers leurs clients. Coinbase, la bourse cotée aux États-Unis, a également cherché à se distancer de la crise qui a englouti FTX, la plateforme d’actifs numériques fondée par Sam Bankman-Fried. »

La difficulté pour ces bourses, c’est que la marchandise soutenant leurs actifs, c’est la seule crédulité de milliers de gogos de par le monde alors que les sommes dues lorsque la crédulité se métamorphose en terreur, ce sont de véritables dollars, euros, livres sterling, &c. sonnants et trébuchants.

Partager :

51 réponses à “« Cryptomonnaies » : la fin du mirage ?

  1. Avatar de Garorock
    Garorock

    le crypto exit aura bien lieu!
    😎
    Même pas besoin de sabotage…

    1
    1. Avatar de Maddalena Gilles
      Maddalena Gilles

      Et « cryptexit », ça vous dirait ?
      Moi je trouve qu’à prononcer ça sonne mieux…
      Ou « cryptoxit » peut-être ?
      Je n’ai pas mis de majuscule car je pense que ça risque rapidement de devenir un nom commun…
      Peut-être bassement commun…
      G.M.

      3
  2. Avatar de Garorock
    Garorock

     » La chute brutale du fondateur de FTX, le rôle qu’a joué son rival Changpeng Zhao dans cet effondrement jettent une lumière crue sur les pratiques qui règnent dans les cryptomonnaies. Un monde loin de l’image « cool » et rebelle qu’il veut donner. Ses références sont plutôt celles des jeux vidéo violents : un univers de mâles alpha, où le combat et la lutte à mort sont les règles dominantes.
    La « lutte à mort » entre Changpeng Zhao et Sam Bankman-Fried s’est instaurée au cours des derniers mois. Le fondateur de Binance, qui avait financé les premiers pas de TFX, avait fini par prendre ombrage du succès de son concurrent. Mais la ligne rouge semble avoir été franchie pour lui lorsque Sam Bankman-Fried a commencé à entretenir des relations suivies avec le monde politique américain pour participer à l’élaboration d’une régulation financière des cryptomonnaies afin d’obtenir le droit de travailler aux États-Unis.
    Car le fondateur de Binance n’est pas le bienvenu aux États-Unis. En février, les autorités judicaires et boursières ont ouvert une enquête sur les activités financières et boursières de la plateforme d’échange de cryptomonnaies et ses filiales. Mais Binance fait aussi l’objet d’enquêtes en Grande-Bretagne, en Italie, en Pologne, en Lituanie, en Thaïlande, à Hong Kong, et même aux îles Caïmans.

    Il n’y a qu’en France que la plateforme est accueillie les bras ouverts. Après avoir débauché l’ancienne directrice juridique adjointe de l’Autorité des marchés financiers, la plateforme a obtenu en juin son enregistrement comme prestataire de services des actifs numériques auprès de la même autorité boursière. Une formalité, comme l’a raconté Changpeng Zhao au Financial Times : Emmanuel Macron lui avait promis cet agrément dès novembre 2021 ! Dans la foulée, le ministre des finances, Bruno Le Maire, avec la clairvoyance qu’on lui connaît, a assuré, en pleine débâcle des cryptos, qu’il veut faire de la France « le hub européen de l’écosystème des crypto-actifs ».
    https://www.mediapart.fr/journal/economie-et-social/131122/la-bulle-des-cryptomonnaies-explose-comment-l-empire-ftx-fait-faillite

    Le cryptexit va avoir lieu!
    Tous ces milliards perdus qui auraient pu servir à construire des abris…
    Dommage.

    2
    1. Avatar de Petit Coton Kâgneux
      Petit Coton Kâgneux

      « Bruno Le Maire, avec la clairvoyance qu’on lui connaît, a assuré, en pleine débâcle des cryptos, qu’il veut faire de la France « le hub européen de l’écosystème des crypto-actifs » » : j’adore ! Le même Le Maire qui disait : « Superprofits ? C’est quoi, je ne vois pas de quoi vois parlez ! »

      1
      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Le même aussi qui allait provoquer « l’effondrement de l’économie russe » en lui menant «une guerre économique et financière totale à la Russie» tout en claquant des doigts… Je ne sais plus si c’est un clown ou un magicien raté ce gars. En plus il se voit bien Calife à la place du Calife dans 5 ans ! Pitié.

        10
  3. Avatar de Rosebud1871
    Rosebud1871

    On avait déjà la cryptomnésie avec ses conséquences, alors les cryptomonnaie que dire, comme les cryptomacronistes, bref tout ce qui est crypto, pose problème. Mais un monde transparent est-il imaginable ? La crédulité des gogos ? L’Amour montre ça au quotidien, à qui la faute ? L’exploiteur ? l’exploitant ? la victime ? Qui et quoi fait tourner la manivelle ?

  4. Avatar de François M
    François M

    D’une manière générale, j’ai une règle simple concernant les choses dont je ne comprend rien : je n’y touche pas ! Et sur les cryptomonnaies, je ne comprenais pas sur quel réel cela s’appuyait. Merci Paul de confirmer ainsi ce que je pensais des cryptomonnaies, à savoir qu’il s’agit d’un schéma de Ponzi !

    Une rumeur chez les pro-russes annonce que Zelensky aurait investi une partie de l’aide financière en jetons FTX. Est-ce que quelqu’un en sait plus là-dessus ? Je parierai sur du fake, mais j’aimerai en être sûr.

    1. Avatar de Toulet Alexis
      Toulet Alexis

      Ca dépend du niveau de certitude que vous espérez 🙂

      Par exemple, si je vous dis que Zelenski est sataniste et que chaque semaine il sacrifie un enfant au Prince des ténèbres – si, si ! – vous soupçonnerez peut-être un fake.

      Mais en serez-vous sûr ? VRAIMENT sûr ?

      Même si j’en viens à avouer que c’était une simple (mauvaise) blague… je pourrais être dans la combine en fait, et être en train de dissimuler la vérité en l’énonçant comme une plaisanterie alors qu’en fait c’est vrai.

      Je recommanderais plutôt de s’en tenir au vieux principe : une affirmation extraordinaire exige des preuves extraordinaires. Et à moins que ces rumeurs dont vous parlez ne contiennent ce genre de preuves extraordinaires… eh bien ce ne sont que des rumeurs, précisément 🙂

      4
      1. Avatar de Sándor
        Sándor

        C’est pas une affirmation extraordinaire. Elle est même plutôt banale. Baj’ned.

      2. Avatar de François M
        François M

        Il y a il me semble le Salvador qui a adossé sa monnaie à une cryptomonnaie, et peut-être même aussi l’Argentine. Donc toutes les conneries sont possibles, y compris les plus grosses, à partir du moment où tu es en recherche de plus-values fortes et rapides. Voilà pourquoi j’estime que l’hypothèse n’est pas nulle, même si elle me parait très peu probable.

      3. Avatar de Nappy
        Nappy

        Ce principe est une absurdité.
        Que des générations entières de professeurs de philosophie aient répété cette ânerie est proprement aberrant.

        Pour ce qui est de l’Ukraine comme plateforme de blanchiment d’argent, avant et après la guerre, l’affirmation ne paraitra extraordinaire qu’à ceux qui ne comprennent justement pas comment les choses fonctionnent.
        Des preuves ordinaires suffiront largement.
        En tout cas, je ne serais pour ma part nullement étonné. Ca reste dans les règles étroites du « business as usual », en particulier en Ukraine.

  5. Avatar de Timiota
    Timiota

    C’est curieux que pour des systèmes où il existe bien un canal de conversion entre cryptotruc et dollar sonnant et trébuchant, et où ce canal fait passer les sous par milliards, le système monétaire « classique » ne développe pas une sorte d’anticorps à ces antigènes là. Dans le cas d’espèces, c’est l’absence d’inflation qui avait permis et nourri la baisse de ces barrières immunitaires…

    2
  6. Avatar de Toulet Alexis
    Toulet Alexis

    Ce n’est très probablement pas la fin des cryptos, du moins pas encore. Ce marché est cyclique sur un rythme de quatre ans – il y a à cela une raison technique liée au fonctionnement de la première des cryptos le bitcoin, laquelle entraîne dans son sillage toutes les autres.

    C’est ainsi qu’en décembre 2013, la capitalisation totale des cryptos a atteint un plus haut jamais vu supérieur à 13 milliards d’euros, avant de chuter jusqu’à moins de 4 milliards courant 2015.

    Presque exactement quatre ans plus tard en janvier 2018, la capitalisation totale des cryptos a atteint un nouveau plus haut jamais vu supérieur à 800 milliards d’euros, avant de chuter pratiquement jusqu’à 100 milliards courant 2019.

    Presque exactement quatre ans plus tard en novembre 2021, la capitalisation totale des cryptos a atteint un nouveau plus haut jamais vu supérieur à 3 000 milliards d’euros. Elle est actuellement en phase de chute, déjà descendue en dessous de 1 000 milliards d’euros, et il n’est pas déraisonnable d’imaginer qu’elle chute encore plus bas en 2023.

    Le marché des cryptos aura du plomb dans l’aile, voire sera blessé mortellement, si et seulement si son rythme cyclique s’interrompt. C’est-à-dire si 2026 arrive sans que sa capitalisation ait connu un nouveau plus haut jamais vu, qui devrait être significativement supérieur à 3 000 milliards d’euros.

    Ce n’est pas maintenant que la chose peut être décidée – c’est beaucoup trop tôt.

    Quant aux faillites retentissantes comme celle de FTX, le secteur en est coutumier. Celle-ci est loin d’être la plus impressionnante si on la compare à la taille du marché, la faillite de MtGox début 2014 mettait en jeu plus de 740 000 bitcoins à une époque où le prix en était entre 400 et 500 euros, soit un total d’environ 4% de la capitalisation totale du marché. La faillite de FTX est beaucoup plus modeste, ne représentant qu’environ 1% de la capitalisation du marché. Il paraît difficile d’imaginer que cette Nième faillite change grand-chose.

    Les initiés opinent déjà « Not your keys, not your cryptos », « Si vous n’avez pas les clés, les cryptos ne sont pas à vous », formule devenue classique pour exprimer l’idée qu’il est dangereux de confier le contrôle de ses cryptos à un tiers, en l’occurrence une plate-forme d’échange – puisque ce tiers peut très bien s’avérer irresponsable voire escroc – et que c’est d’ailleurs assez aisément évitable.

    Source pour la capitalisation des cryptos : https://www.coingecko.com/en/global-charts

    1. Avatar de Guy Leboutte

      Détecter des cycles dans les données chiffrées observées tient (le plus?) souvent de la pensée spontanée, du wishfull thinking, et/ou de la croyance. Et qui dit croyance, dit crédulité, pour en revenir à l’actif énoncé par le maître de ces lieux.
      Les observations chiffrées ne sont pas une compréhension du monde, …elles ne valent comme prévision que vraiment vers l’arrière. :)))

    2. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      Avoir ou pas les clefs du vent, change-t-il grand chose…

    3. Avatar de Garorock
      Garorock

      C’est la montée des taux d’intérêts des banques centrales qui va tuer les cryptos.

  7. Avatar de BasicRabbit
    BasicRabbit

    Dollar sonnant,et trébuchant.

    Depuis que le dollar-or ne circule plus, car remplacé par le billet vert, il ne sonne plus, mais il crisse sous les doigts. Et maintenant qu’il est dématérialisé et déconnecté de l’or, il apparaît tout nu pour ce qu’est, à mon avis de béotien, toute monnaie : un moyen pour faciliter les échanges, moyen en lequel il faut avoir foi (monnaie fiduciaire). Et comme cette foi est entrain de s’effriter, alors le dollar est en train de trébucher, comme vient de le faire le FTX.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_sonnante_et_tr%C3%A9buchante

    1. Avatar de Paul Jorion

      Lisez « L’argent, mode d’emploi » (Fayard 2009), cela vous évitera de devoir vous cantonner à votre « avis de béotien », et dire de telles âneries : quel rapport entre « dématérialisé » et « déconnecté de l’or » ? contrairement à l’argent de Monopoly que sont les « cryptomonnaies », une monnaie nationale n’est-elle pas adossée de fait à la richesse nationale (la capacité de l’État à honorer ses emprunts) ? Etc.

      7
      1. Avatar de Guy Leboutte

        Oui oui, mais les EU n’ont pas les mêmes contraintes que les pays du monde. Ils bénéficient d’un effet d’empire, où leur capacité d’honorer leurs dettes n’est jamais réellement à l’épreuve, puisque le dollar est repris par les banques centrales en actifs pour équilibrer leur bilan, et en refuge par les citoyens et entreprises de pays à l’économie incertaine. Dans le monde entier des pans de l’activité sont monnayés en dollars: les tarifs d’un importateur de vin au Mexique à destination de ses clients, ou les loyers de biens commerciaux au centre-ville en Indonésie. Il y a même des pays qui ont pris le dollar US comme monnaie.
        Cela ne paraît pas une règle comptable ou de bon sens, mais bien un rapport de forces hybride qui n’est pas qu’économique. Il est aussi celui des canons.
        Tant que les EU sont l’hyperpuissance mondiale, une créance en leur monnaie est considérée comme une bonne créance. La bonne ou mauvaise nouvelle, c’est que ce ne sera pas éternel.

        4
      2. Avatar de Khanard
        Khanard

        Il fut une période assez lointaine il est vrai pendant laquelle je jouais très régulièrement au Monopoly . Sans vouloir me vanter j’étais quelqu’un d’assez doué pour acheter la rue de la Paix et de très nombreux hôtels de luxe . Une banque dont les coffres étaient régulièrement fournis en argent bien frais . hum….que c’était bon toute cette richesse étalée sur la table de la cuisine . Ah oui je vous ai pas dit , chez nous la pièce principale était la cuisine . Notre mère nous avertissait , dans 5 mn on déjeune alors rangez tout ! Alors on rangeait toutes nos illusions de richesse mais qu’est ce qu’elle était bonne la soupe !

        5
        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Et tu trichais ? Quelques billets de dessous la table au cas où ? 😀

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            tricher, tricher , de suite les grands mots ! nos juste les dents longues mais sans plus

            1. Avatar de Karluss

              faut pas cracher dans la soupe 😉

    2. Avatar de Karluss

      BasicRabbit, il semblerait que la confiance dans le dollars US soit prégnante et solide sur le marché des changes, des matières premières, etc. Les bons du Trésor US trouvent facilement preneurs. Le dollars conserve sa suprématie et reste la monnaie de référence, un étalon. Et ce qui fait la force d’une devise, c’est essentiellement cette confiance.

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Oui Karluss, et tu ne crois pas si bien dire. Et cela ne risque pas de tomber d’aussitôt. Car au-delà de la supériorité sans égale des forces militaires des USA, tant techniques qu’opérationnelles et logistiques, mobilisables sur plusieurs terrains et zones de conflits simultané d’ampleurs continentale, que personne, même pas la Chine n’est en mesure d’approcher ne serait ce que du quart, ce qui fait la majeure partie de sa puissance, c’est sa redondance et sa décentralisation au plus près des unités combattantes pleinement décisionnaires, et la confiance qu’ils ont dans l’individu. Et cela se voit aussi dans le domaine économique et où scientifique. La force intrinsèque de ce système c’est qu’il est basé sur l’individu, et donc peut rester efficace jusqu’au dernier moment et au plus près du réel.

        Et c’est cela qui fait cruellement défaut à tous les systèmes autoritaires et autocratique ultra hiérarchisés où dès qu’on maillon fait défaut toute la chaîne casse. De manière plus étendue c’est en fait la force absolue de la Démocratie : la confiance dans l’individu, le respect de ses capacités et son accomplissement. Ca va donc plus loin que le Dollar en tant que tel, c’est le système de valeur qui l’anime en arrière plan qui fait ça force. La confiance est une chose terriblement efficace et émancipateur. En ce sens, les autocrates ont déjà perdu…. Et Arkao n’a toujours pas compris cela puisqu’il pense que ce sont les obus qui font la différence dans une Guerre, dans une bataille peut-être oui, mais pas dans une guerre, c’est le mental des individus.

        2
        1. Avatar de arkao

          @CloClo
          Je n’ai pas dit que ce sont les obus qui font uniquement la différence. C’est un des paramètres à prendre en considération. Penser que c’est le mental qui fait tout, c’est se mettre au niveau de connerie des généraux d’août 1914 qui pensaient que « l’allant » des fantassins et leur « esprit français » suffisait à remporter la victoire jusqu’à ce qu’ils réalisent que le feu tue (et c’est pas pour rien que tout le monde s’est enterré dans les tranchées au grand désespoir de l’État-major rêvant de glorieux assauts épiques à la baïonnette).
          Voir tous ses copains, mois après mois, années après années, disparaitre hachés menus ou crever les tripes à l’air en pleurant leur mère toute la nuit dans le no man’s land, ça fout un coup au moral des troupes, non ?

          1
          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            Des tranchées, des obus…
            De la terre pour construire des abris, du métal pour des panneaux solaires…
             » Moi, si j’étais le bon dieu, je crois que je ne serais pas fier »

        2. Avatar de Garorock
          Garorock

           » la confiance dans l’individu »
          Si l’individu devient fasciste, on fait quoi?
          S’il devient un individualiste décomplexé?
          Un joueur de casino?

          1
          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            La faiblesse intrinsèque de ce système c’est qu’il est basé sur l’individualisme et qu’il a gangréné tout l’occident jusqu’à fictionniser le réel.
            In god we trust = nous croyons que des lapins vont sortir du chapeau à l’infini…

            1
            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Baser un système sur l’individu ou sur l’individualisme ce n’est pas pareil.

          2. Avatar de Karluss

            alors la confiance n’est plus, elle disparaît

        3. Avatar de Karluss

          merci CloClo pour ce cours de philo 🙂
          Arkao reste sensible aux autocrates, il les photographie parfois (rires)
          je blague Arkao…
          bon certains diront que le spectaculaire intégré est pire que le concentré…
          en attendant l’euro remonte face au billet vert, gardons confiance !

          1
  8. Avatar de Khanard
    Khanard

    bonjour à toutes et tous .
    Comme beaucoup je pense je ne comprends rien à ce système de cryptomonnaies alors je remercie PJ de l’avoir expliqué aussi simplement.
    Me vient alors une question : a t’on une idée précise, ou pas, de l’intrication de ce monde monétaire virtuel avec le monde économique réel ? C’est à dire a t’on une idée des choix économiques qui auraient pu être avalisés par ces cryptomonnaies ?

    1
  9. Avatar de Paul Jorion

    Qu’est-ce qui aide à faire croire que ce qui ne vaut rien vaut en réalité quelque chose ? Le prestige de ceux qui y croient … ou en tout cas font semblant d’y croire.


    © The Guardian

    9
    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Sérieux, je suis un boomer mais un type en tee-shirt basket usées, pas coiffé, avec des chaussettes qui tombent et en bermuda, moi je ne lui confie pas mon pognon ! 😀

      J’ai bien lu en revanche la petite analyse d’Alexis, et je me tâte un peu, vais-je me positionner pour la prochaine hausse inter sidérale du grand 8/4 des cryptos (mais sur porte monnaie personnel) ! Quitte à être un gogos, autant être dans les bons wagons sur le circuit pour avoir les meilleurs sensations … Attention au départ !!!

      1
      1. Avatar de Thomas Jeanson
        Thomas Jeanson

        Sérieux Cloclo ?

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Sérieux quoi ? Que je suis un boomer ou que je vais prendre le grand 8 ? Ou que l’habit fait le moine 9x/10 ?

      2. Avatar de Toulet Alexis
        Toulet Alexis

        Ce qui est intéressant dans cette idée, c’est qu’elle vient certainement à pas mal de gens. En gros, ceux qui observent un peu attentivement le marché des cryptos.

        De ce fait, un certain nombre de gens l’appliqueront… ce qui peut en arriver à produire précisément le phénomène attendu et espéré, une montée des cours aboutissant à de nouveaux records courant 2025. Une sorte de prophétie auto-réalisatrice. Mais ce n’est pas certain.

        Car bien sûr la psychologie des foules est tout sauf une science exacte. Le rythme de quatre ans dans la production des nouveaux bitcoins, il fait partie des caractéristiques techniques fondamentales du protocole, division par deux des récompenses des mineurs tous les 210 000 blocs soit à peu près quatre ans, là-dessus il n’y a pas d’incertitude. Quant au regard que porteront les foules sur tout cela ? Mystère et boule de gomme. Ca pourrait continuer comme avant… ou pas.

        Tous les gagnants ont tenté leur chance ! Mais tous les perdants aussi.

        La seule chose vraiment certaine, c’est que la capitalisation totale des cryptos en 2025 sera soit supérieure à 3 000 milliards d’euros, soit inférieure à ce seuil – merci à Aristote pour son aide sur ce point 😀

      3. Avatar de Garorock
        Garorock

        Faut juste attendre un peu.
        Pour achever le bidule, ils vont bientôt nous sortir un C.D.O de cryptos.
        Un bitcoin, un euthérum, etc… Dans un joli paquet.
        Un lapin à l’intérieur du lapin qu’ a déja le cul plus gros que le galure.
        Gérard Majax et Houdini réunis dans le même spectacle.
        In gode we trust.
        😎

    2. Avatar de Christian Brasseur
      Christian Brasseur

      Ces « beaux messieurs » ne se sont certainement pas déplacés pour rien, camelote ou non! Et je parie que le « cachet investissement » qui leur a été attribué, a été rentabilisé en conséquence par les attrapeurs de mouches 😉

    3. Avatar de Karluss

      Bill et Tony ne portent pas de cravates, ils étaient là en touristes 🙂

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Et pas que là Bill et Tony… Toute leur vie en poste aussi on dirait : en touriste !

        1
    4. Avatar de Garorock
      Garorock

      https://www.youtube.com/watch?v=hP_mZQy2djg
      EFFONDREMENT : EST-CE QUE TOUT EST VRAIMENT FOUTU ?

  10. Avatar de ludyveen
    ludyveen

    Bonsoir à tous
    Une petite pensée (et une belle érection) pour les petits investisseurs, un peu rêveurs, qui avaient l’espoir de changer le monde…
    Tiens! je vais reprendre des moules..

  11. Avatar de gaston
    gaston

    Tiens dans le monde de la finance (hors cryptos), la nouvelle du jour :

    https://www.lecho.be/les-marches/actu/general/paris-devient-la-plus-grande-bourse-europeenne-devant-londres/10427708.html

    Merci qui ?

    Merci brexit !

  12. Avatar de Anonym
    Anonym

    PJ: Qu’est-ce qui aide à faire croire que ce qui ne vaut rien vaut en réalité quelque chose ?

    Que l’on ne dispose pas d’une théorie de la valeur. 🙂

  13. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Les gogos ont toujours existé surtout quand des charlatans ayant pignons sur rue vendent leur camelote.
    Par exemple l’état, le charlatan intouchable, avec tous les paris sportifs, les divers lotos ou le tiercé, la règle est simple : faire miroiter un gain alors que la probabilité de l’obtenir est proche de zéro.
    Du vol légal, encadré et même sponsorisé dans tous les médias !

    1. Avatar de Nappy
      Nappy

      Il faudrait donc interdire les jeux de hasard, comme expliqué dans la Torah, le Coran et rappelé dans de nombreuses « sociétés dite traditionnelles ».

      Reste que si je dispose de trop peu de temps pour me consacrer à une autre activité, que je gagne trop pour pouvoir me permettre de prendre le risque de l’entreprenariat avec une famille à nourrir, ainsi que pour accéder à un crédit ou pour investir, en tant que gogo, mes chances d’améliorer mes conditions matérielles d’existence sont proches de 0, surtout si je ne possède pas de compétence métier particulière.
      Dans ce cas, toujours en tant que gogo pour qui améliorer ses conditions sociales d’existence est objectif désirable, j’ai plus intérêt à jouer un peu de mon capital au loto plutot que d’en faire n’importe quoi d’autre. Et il est donc rationnel de le faire, 100% des gogos ayant gagné ayant tenté leur chance. 0,00000000000000000000000000000000000001% de chances de gain, c’est toujours mieux que 0, ou bien que l’économie d’une poignée d’euros pour ses vieux jours, qui feront peu ou pas de différence.

      1. Avatar de Nappy
        Nappy

        erratum
        « que je gagne trop peu pour pouvoir me permettre  »
         » conditions matérielles d’existence « 

  14. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Les investisseurs se retirent des placements les plus volatils et les plus risqués pour retourner sur les bons vieux placements qui reprennent des couleurs. Dommage pour les jetons de caddie, le bassin de gogo est à sec.

  15. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    Le principe des monnaies basées sur la chaine de bloc comme le bitcoin est de ne pas nécessiter d’intermédiaire de confiance comme une banque.
    Le rôle de FTX qui n’est qu’un intermédiaire facilitateur et joue de fait le rôle de banque au moins dans l’esprit de ses clients mais pas des régulateurs ne fait que renforcer la motivation à recourir à des monnaies numériques sans intermédiaire de confiance.

    Pourquoi appelle-t-on ces monnaies des crypto-monnaies alors qu’elles non rien de caché, même si elles font appel à des algorythmes et des chiffrements ainsi que des bases de données partagées réparties, alors qu’au contraire les transactions ne sont pas secrètes, puisque les données sont réparties et restent en totalité traçables contrairement aux monnaies fiduciaires matérialisées (billets).
    Le seuil technique et mental d’accès à ce type de monnaie reste cependant élevé, laissant la place à toute sorte de margoulins se proposant comme intermédaire facilitateur.
    Il ne s’agit en rien d’un outil de placement, il n’y a pas d’intérêts promis, la comparaison avec Maddoff en ce qui concerne FTX ne vaut que par l’attitude d’un intermédiaire qui ne fait pas ce qu’il pétends faire : acheter des actions ou des bitcoins.

    La quantité de bitcoins est sensiblement constante et ne se voit pas accroître, comme la monnaie bancaire en compte, assez libéralement par les banques privées sous le regard lointain des autorités de régulation et détruite par le remboursement progressif des prêts accordés.
    Celà n’a pas de sens de dire que la valeur placée en bitcoins a variée, elle est toujours la même, toujours autant de bitcoins, à la quantité récemment minée près, maintenant devenue marginale.

    Il est alors possible que l’équivalent en autre monnaie ou le désir /le besoin d’en acquérir évolue en fonction de la nécesité des transactions économiques, donc de l’activité générale et des transactions internationales.
    La baisse de la valeur du dollar (et des autres monnaies) est à ce prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. D’après la presse généraliste disponible, le bonhomme n’est pas très clair et venait de violer lui même la Constitution de…

  2. Deux fois en plus que Dup fait mine de ne rien voir, y vire complotiste en cette fin d’année ?…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta