Archives par mot-clé : Chet Atkins

JOE PASS ET JODY FISHER

Joe Pass (1929 – 1994)

Jody Fisher

L’un d’entre vous m’écrit ce soir :

Comme je sais que tu es un mélomane très averti, et que tu aimes forcément toutes les formes de Jazz, avec quelques notes ne trouves-tu pas que Jody Fisher est aussi excellent que Joe Pass ?

Encore un guitariste trop méconnu !

Voici ma réponse :

Cher Bertrand,

Je commencerai par te dire que j’ai bien du mal à qualifier de « trop méconnu » un artiste dont l’une des vidéos (celle présentée ici) a été vue 2.341.900 fois.

Je dirai ensuite que les comparaisons en art me paraissent en général peu nécessaires : j’ai toujours tendance à dire : « Ils ne sont pas les mêmes ! » Évidemment quand il s’agit de virtuoses, on se met à parler « virtuosité » et on entre dans la technique pure au risque de sortir de l’art, puisqu’on passe au domaine du quantitatif au risque de négliger le qualitatif. Nous savons tous que des personnes peu familières de la peinture s’extasieront sur le nombre de couleurs sur la palette du peintre ou s’interrogeront sur le nombre de jours qu’il a pu passer sur sa toile.

Ceci dit, les joutes sont toujours amusantes, parce qu’elles obligent les duellistes à faire preuve d’énormément d’esprit.

Chet Atkins (1924 – 2001) et Mark Knopfler

Et pour notre plaisir toujours renouvelé :

Continuer la lecture de JOE PASS ET JODY FISHER

Partager :

FLOYD CRAMER (1933 – 1997)

Je reçois un mail ce matin d’un ami qui me dit qu’il aimerait bien me rapporter trois disques qu’il m’a empruntés en 1972.

Les vrais amis sont en effet ceux qui vous rendent les objets que vous leur avez prêtés. Vous connaissez la remarque de Jérôme K. Jérôme à ce propos : « Je hais les gens qui ne vous rendent pas les livres que vous leur avez prêtés. J’en suis à ce point la victime que les seuls livres qu’il me reste sur les rayons de ma bibliothèque sont ceux que j’ai moi-même empruntés ».

L’un de ces trois disques était l’album de Hank Locklin « Please Help Me, I’m falling » et, recherchant du coup celui-ci sur YouTube, je regarde le fameux morceau éponyme et Saperlipopète ! le tout jeune pianiste à l’arrière-plan ! et son solo, c’est Floyd Cramer !

Bon, si le nom de Floyd Cramer ne vous dit rien, ma stupéfaction vous laissera sans doute de marbre mais si la guitare est de très loin l’instrument le plus populaire du style Country & Western, quand dans les années 1950 à 70 il y avait quelqu’un au piano, c’était Monsieur Floyd Cramer.

Avec Chet Atkins

Accompagnant Hank Locklin (« uncredited »)

« Last date », avec une très sympathique présentation par Johnny Cash

Partager :

LA FLEUR DES BOIS

Quand je travaillais à la banque Wells Fargo à San Francisco, j’avais pour collègue John Gruenstein, autorité incontestée en matière de « risque de crédit », encore appelé « risque de contrepartie ». John avait un autre talent : celui de folk singer, et je me souviens que lors d’un pique-nique de notre département du crédit à la consommation à Angel Island dans la baie de San Francisco – île célèbre dans la première moitié du XXe siècle pour son camp de détention d’immigrés illégaux – nous avons été plusieurs à chanter en chœur durant la traversée, le « Sinking of the Reuben James », une chanson de Woody Guthrie consacrée au torpillage en 1941 du Reuben James, un destroyer américain. Il n’y avait eu que 44 survivants sur un équipage de 159 hommes.

Guthrie avait repris pour la mélodie, « Wildwood Flower », fleur des bois, un vieux classique datant de 1860 et dont le titre original était le beaucoup moins photogénique : « I’ll Twine ‘Mid the Ringlets ».

The Carter Family

Chet Atkins

Emmylou Harris

Partager :