12 réflexions sur « « Comment le monde te traite-t-il ? » »

  1. « Nous sommes le monde. Le monde est toi et moi, le monde n’est pas séparé de toi et moi. Nous avons créé ce monde – le monde de la violence, le monde des guerres, le monde des divisions religieuses, le sexe, les angoisses, le manque total de communication entre nous, sans aucun sens de la compassion, de la considération pour l’autre. Où que l’on aille dans n’importe quel pays du monde, les êtres humains, c’est-à-dire vous et un autre, souffrent ; nous sommes anxieux, nous sommes incertains, nous ne savons pas ce qui va se passer. Tout est devenu incertain. Partout dans le monde, en tant qu’êtres humains, nous sommes dans le chagrin, la peur, l’anxiété, la violence, incertains de tout, insécurisés. Il existe une relation commune entre nous tous. Nous sommes le monde essentiellement, fondamentalement, fondamentalement. Le monde, c’est vous, et vous êtes le monde. En réalisant cela fondamentalement, profondément, pas romantiquement, pas intellectuellement mais réellement, alors nous voyons que notre problème est un problème mondial. Ce n’est pas mon problème ou votre problème particulier, c’est un problème humain ». K

    1
  2. J’ai cherché l’origine de ce texte : j’ai vu que ce thème a permis à bien du monde de s’y engouffrer. Le monde ne traite personne. Le monde est un grand tout qui englobe mon monde jusqu’à des limites que j’ignore. Il est inerte, le monde, même s’il me donne le tournis, il ne m’inflige aucun traitement. Ce que font les humains, ce dont nous (nous) sommes construits, la société, la civilisation, c’est nous, ce n’est pas le monde. Et si nous voulons naturaliser notre monde, le voir comme un état qui nous précède et nous commande, c’est pour éviter de l’assumer, notre monde. De là nous venons à penser que « je suis tout seul au monde » (comme chantait Maurane), alors que nous sommes ensemble et que nous en faisons un monde !

    1
  3. J’ai vu et écouté beaucoup d’Américains raconter leurs quotidiens et leurs opinions. Quand ils parlaient d’avenir c’était glaçant et très souvent binaire, avec le choix de l’enfer opposé à celui du non-enfer.
    C’est un scénario qui se répète à chaque élection couverte par des journalistes avec plus ou moins d’intensité selon l’état de pourrissement de leur gouvernement.
    J’ai mal à mon Monde, le nôtre bien sûr mais un Monde qui s’étouffe et se contorsionne dans son corset capitaliste que les tenants du pouvoir considèrent indépassable bien assis sur des fortunes qui leur donnent l’illusion d’être parfait et mérité, pas le mien, pas le vôtre.

  4. Heureusement il y a encore d’autres solutions pour régler les problèmes. Les Etats-Unis ont les avocats pour échapper à l’utilisation de milices armées. Et pour les pays qui ont été probablement les plus proches ces dernières décennies d’utiliser l’arme thermonucléaire, à savoir l’Inde et le Pakistant (remarquez comment ils se marquent à la culotte en terme d’ogives détenues), avez-vous vu à qui à été décerné le prix Ig Nobel de la paix 2020 ? « Paix : Les gouvernements Indien et Pakistanais pour avoir envoyé leurs diplomates sonner aux portes de leurs ambassades réciproques au milieu de la nuit avant de partir en courant. » (source wikipedia :https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Ig-Nobel#Prix_d%C3%A9cern%C3%A9s_en_2020)

  5. « Sans Amour le monde serait inanimé. – Chaque atome est épris de cette perfection – Et se hâte vers elle. – A chaque instant retentit de tous côtés l’appel de l’amour. »
    – Djalâl-od-Dîn Rûmî

  6. « Publié le 13/10/2020 » par Midi Libre.

    « Chômage partiel : elle détourne 210 000 euros d’aides et se fait refaire la poitrine et les fesses. »

    « ……. Depuis elle est retournée chez elle, certains biens achetés avec le détournement ont pu être saisis, pas tous (poitrine et fesses, entre autres…).

    Elle est convoquée le 22 octobre au tribunal judiciaire de Paris. »

    https://www.midilibre.fr/2020/10/13/chomage-partiel-elle-detourne-210-000-euros-daides-et-se-fait-refaire-la-poitrine-et-les-fesses-9136551.php?fbclid=IwAR1DdaZ4IoQLxuWLnwFglgNjxuftEIK8FxDyjFPXs4wfjEXb16xXdnyNAnM

    Dire que pour le fait de s’être substanté avec un bien de première nécessité, en se servant de celui gaspillé…. jeté dans des conteneurs à ordure de supermarchés, cadenassés, et surveillés avec rondes de « gardes chiens », la nuit…. la « comparution immédiate » requise par des politiques, « chiens de garde » de médias mainstream… souvent quand l’affaire est sur-médiatisée, parce que « sociétale » (« refus d’obtempérer », « outrages »…) … a conduit certains citoyens directement en prison, à la perte d’un emploi précaire, au délitement d’une vie familiale et à l’exclusion, la stigmatisation « radicalisation » (issus de l’immigration, voir de celle de deuxième et/ou troisième génération… vivant les « Discriminations systémiques » à l’embauche, dans l’accès au logement, les brutalités policières, commises impunément, lors de contrôles aux faciès, « manifestations interdites » et en toute « indifférence généralisée », par les 50% du personnel du « monopole de la légitime violence de l’État », votant pour l’extrême droite)…

    Cela révèle quoi de « nôtre civilisation »…. qui est d’un laxisme genre « monde de Bisounours » ne privilégiant que des propriétaires privés d’entreprises, d’actions… déjà tant et tant assistés sans contrepartie… « civilisation » qui prend aucune précaution pour éviter que pareilles fraudes fiscales, sociales, morales… (le contrôle après coup avec si peu de moyen public -personnel, etc – de sens éthique de l’esprit des lois, coûte plus qu’il est fait paraître à l’intérêt général du vivre ensemble et à son manque de financement de services publics… contrairement à ce qu’affirme le « quoi qu’il en coûte ») dans un contexte de si grave pénurie de dépenses sociales (NON RECOURS, explosions des inégalités scolaires, territoriales, « de destin », et de la pauvreté…), de services publics sanitaires en si grande difficultés…… soient aussi faciles (« en quelques clics »), en permettant même à une délinquance en col blanc et ou bleu de mettre en « ordre leur affaire », de se couvrir avec des avocats, lorsque le procès se présente… alors qu’est à ce point criminalisé en urgence… un fait qui est requalifié de « vole de nourriture », des lors que les « denrées alimentaires », « périmées » pour le mode consumérisme des grandes enseignes de la distribution…. sont destinées à une poubelle bouclée, puis « sécurisée »…?

  7. Fatalisme agricole

    Le monde est mon jardin .
    J’en récolte avec étonnement
    Des fruits des plus surprenants,
    Dont certains parfois, peuvent être vénéneux.
    Mais nullement ne me vient l’idée de m’en plaindre.
    Y pousse surtout ce que le vent y sème.
    Et le vent change si souvent!
    En simple jardinier, ne me reste qu’à tailler ou palisser,
    Pour ouvrir un sentier qui m’enchante.
    Voyez enfin ce qui fait que ce monde est mien,
    Pour y trouver, au fond, ce qui en fait aussi le vôtre.
    Il n’est de moi qu’un reflet fidèle mais fugace,
    Qui ne me survivra point.
    Car je l’emporterai …

    Eric.
    Copropriétaire terrestre ( non maltraitant, et pas trop maltraité non plus…)

Les commentaires sont fermés.