Archives par mot-clé : Confucius

« Défense et illustration du genre humain » : Demain, la Chine – Retranscription

Retranscription de « Défense et illustration du genre humain » : Demain, la Chine. Merci à Catherine Cappuyns !

Bonjour, nous sommes le 13 mai 2018 et dans trois jours, le 16 mai [en fait, hier], paraît ce livre dont je vous parle ces jours-ci : Défense et illustration du genre humain, ça paraît chez Fayard. Dans ce livre il y a aussi une partie très importante consacrée à la Chine.

Je commence par régler à ma façon le débat qui a eu lieu, qui a déchiré, le monde de la sinologie francophone, entre d’un côté Jean-François Billeter et de l’autre François Jullien. Le premier disant qu’il n’y avait pas de différence radicale entre la pensée chinoise et la nôtre, et disant que ce que nous prenons pour une différence essentielle c’est l’esprit de l’Empire chinois qui existe depuis des millénaires. François Jullien nous dit : il y a autre chose.

Et cet autre chose, je crois l’avoir trouvé, il y a pas mal d’années d’ailleurs, à la fin des années 80, au moment où je travaillais en intelligence artificielle, au moment où j’ai essayé de mettre sous forme d’instructions, de code, des choses qui m’apparaissaient typiques de la pensée chinoise et j’utilisais le langage Prolog et je n’y arrivais pas. Et du coup j’ai dû m’expliquer pourquoi il y avait une différence essentielle. J’en ai parlé dans Principes des systèmes intelligents, paru en 89, et puis j’en ai parlé beaucoup plus longuement encore en 2009 dans « Comment la vérité et la réalité furent inventées » publié là chez Gallimard.

Continuer la lecture de « Défense et illustration du genre humain » : Demain, la Chine – Retranscription

0Shares

Trends – Tendances, Xi Jinping à Davos : « La Chine a su trouver la voie », le 26 janvier 2017

Xi Jinping, le président chinois, s’est rendu au forum de Davos. Le 17 janvier il y a fait un discours remarqué. Il n’était pas venu seul : il s’était fait accompagner du gratin du monde des affaires de son pays : MM. Jack Ma d’Alibaba (vente en ligne), Wang Jianlin de Dalian Wanda (le plus grand promoteur immobilier et la plus importante chaîne de cinémas au monde) et Zhang Yaqin de Baidu (les Google + Wikipedia chinois).

Continuer la lecture de Trends – Tendances, Xi Jinping à Davos : « La Chine a su trouver la voie », le 26 janvier 2017

13Shares

George Soros et la « rectification » des noms

Dans ma vidéo d’hier, j’ai procédé à ce que Confucius recommande en période troublée : procéder à la « rectification » des noms (c’est également l’un des messages indirects de Orwell dans 1984 quand il évoque la « novlangue », l’utilisation des mots pour dire leur contraire dans un monde dystopique ; appeler par exemple « La vérité », un organe de propagande).

Continuer la lecture de George Soros et la « rectification » des noms

26Shares

Qui est donc ce Wang Fuzhi ?, par DD & DH

Billet invité.

Ce n’est pas nous qui mettons impromptu Wang Fuzhi sur le tapis, mais Paul Jorion lui-même qui se revendique dans la même relation à Keynes que Wang Fuzhi à Confucius, excellente occasion donc d’éclairer (très sommairement) l’apport à la pensée chinoise de ce personnage considérable. Continuer la lecture de Qui est donc ce Wang Fuzhi ?, par DD & DH

6Shares

Confucius / Keynes : un petit clin d’oeil !

Wang Fuzhi (1619 – 1692) était un disciple de Confucius, mais considérait que la philosophie néo-confucéenne qui dominait la Chine à cette époque avait détourné l’enseignement de Confucius. C’est pourquoi il écrivit ses propres commentaires des classiques confucéens.

Continuer la lecture de Confucius / Keynes : un petit clin d’oeil !

8Shares

Le confucianisme distingue l’homme des autres animaux, par Roberto Boulant

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Dans un article récent (en anglais), titré « Pourquoi la Chine retourne-t-elle au confucianisme ? », le Wall Street Journal analyse les raisons qui poussent le Président chinois Xi Jinping à utiliser les anciennes traditions, pour asseoir la nouvelle puissance chinoise. Un retournement paradoxal, pour qui se souvient de la révolution culturelle et de ses slogans visant à abattre « la boutique de Confucius ».

Continuer la lecture de Le confucianisme distingue l’homme des autres animaux, par Roberto Boulant

8Shares