Le temps qu’il fait le 26 octobre 2017

Mon économiseur d’énergie m’a joué des tours, du coup, exceptionnellement, un Temps qu’il fait en deux parties.

Paul Jorion : Vers un nouveau monde (La Renaissance du Livre 2017)
Jeu de la vie de Conway
Konrad Zuse (1910 – 1995)

L’abusus, Le Monde : Dans les Vosges, UPM casse son usine avant de partir, par Denis Cosnard, le 21 octobre 2017
Fascisme en col bleu et en col blanc
Mea culpa : la directive sur les travailleurs détachés est une bonne mesure visant à lutter contre le dumping social
Locke (2013), film de Stephen Knight
Bob Corker, Jeff Flake, George W. Bush et John McCain, conservateurs de choc mais amis de la démocratie

Partager

Macron vient d’appuyer sur le détonateur… et il ne le sait pas encore, par ECHO C

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

M. Macron restera dans l’histoire comme l’homme ayant appuyé sur le détonateur du délitement européen. Le colonialisme français en Europe vient de passer la ligne rouge. Alea jacta est ! M. Macron a franchi le Rubicon. Le fait du Prince. Imposer aux pays de l’Est de ne plus pouvoir jouir des bienfaits financiers de la libre circulation des travailleurs selon les règles en vigueur dans leur pays, alors que la France (et aussi l’Allemagne) ont acheté à tour de bras des entreprises dans ces pays afin d’asseoir leur puissance financière et commerciale, est une erreur stratégique majeure. On ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre.

Continuer la lecture de Macron vient d’appuyer sur le détonateur… et il ne le sait pas encore, par ECHO C

Partager

LE CHACUN POUR SOI ALLEMAND S’ACCENTUE, par François Leclerc

Billet invité.

Les pourparlers en vue de constituer une coalition s’annoncent décidément périlleux, tant pour Angela Merkel qu’Emmanuel Macron qui s’accroche. Sans attendre le démarrage des négociations, Christian Lindner, le leader du FDP, vient de tracer ses lignes rouges dans une interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Continuer la lecture de LE CHACUN POUR SOI ALLEMAND S’ACCENTUE, par François Leclerc

Partager

Emmanuel Macron, l’angle mort du grand entretien, par Alexis Toulet

Billet invité.

Le premier grand entretien du président Emmanuel Macron depuis son élection, très suivi avec une audience estimée à presque 10 millions de personnes, ne contenait nulle annonce fracassante, et à vrai dire guère de nouveauté.

Mais c’est le silence qui est le plus éloquent : le président n’a pratiquement pas parlé du sujet principal, celui qui décide de la réussite de l’ensemble de son projet – et est d’ores et déjà assez mal engagé. Qu’en sera-t-il dans « deux ans », le délai que Macron s’est donné pour obtenir les premiers résultats tangibles de sa politique ?

Continuer la lecture de Emmanuel Macron, l’angle mort du grand entretien, par Alexis Toulet

Partager

Pour une taxe sur les transactions financières spéculatives, par Zébu

Billet invité.

Lors de son appel à refonder l’Europe le 26 septembre dernier, Emmanuel Macron avait listé un nombre impressionnant de chantiers à ouvrir ou rouvrir, qui doivent permettre selon lui de relancer le projet européen.

Continuer la lecture de Pour une taxe sur les transactions financières spéculatives, par Zébu

Partager

L’Europe, à quitte ou double, par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Un discours, historique, et politique d’Emmanuel Macron à la Sorbonne sur l’Europe a été prononcé. Historique parce qu’il y avait bien longtemps, presque 25 ans en fait, depuis le fameux débat entre Mitterrand et Seguin à cette même Sorbonne d’avant le référendum de Maastricht, qu’un dirigeant français n’avait pas donné une vision précise et globale de l’Europe, effaçant ainsi la perplexité chiraquienne face aux réactions des citoyens de son débat avec les Français d’avant l’autre référendum, celui de 2005, renvoyant le désir impuissant et plus que tardif hollandien d’une Europe plus démocratique face à ses propres faiblesses.

Continuer la lecture de L’Europe, à quitte ou double, par Zébu

Partager

DE L’ACCESSOIRE, MACRON VEUT TOUT ESSAYER ! par François Leclerc

Billet invité.

« Je n’ai pas de lignes rouges, seulement des horizons » a proclamé hier Emmanuel Macron faisant fi de sa modestie. Se gardant de n’en franchir aucune, il prend toutefois le risque que ses horizons restent inatteignables. Tout à son entreprise de communication, il fait preuve de frénésie avec ses multiples annonces, cherchant à remplir ainsi la vacuité de sa stratégie sans rien régler.

Continuer la lecture de DE L’ACCESSOIRE, MACRON VEUT TOUT ESSAYER ! par François Leclerc

Partager

AUX ABRIS, LES VISIONNAIRES SONT AUX COMMANDES ! par François Leclerc

Billet invité.

Ce n’est que petit à petit qu’est mesurée l’ampleur des changements intervenus dans l’électorat allemand. Le score du SPD et de l’AfD ont d’abord été relevés, mais celui de la CDU et de la CSU mérite de l’être tout autant. Et c’est aujourd’hui que va être connue la défausse d’Emmanuel Macron.

Continuer la lecture de AUX ABRIS, LES VISIONNAIRES SONT AUX COMMANDES ! par François Leclerc

Partager

Baisse des APL : Macron a-t-il raison d’avoir tort ? par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

« C’est techniquement, économiquement et socialement inepte, irresponsable ! » (Frédéric Paul, Délégué Général de l’USH, Union Sociale pour l’Habitat, Le Monde, 22/09/2017)

« (…) la mort du logement social est programmée avec une rigueur de métronome. » (Norbert Fanchon, Président du Directoire du Groupe Gambetta, Le Monde, 20/09/2017)

Continuer la lecture de Baisse des APL : Macron a-t-il raison d’avoir tort ? par Zébu

Partager

LE PLAN EUROPÉEN DE MACRON EST MORT-NÉ, par François Leclerc

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

La CDU-CSU et le SPD représentaient 80% des députés au Bundestag, ils ne vont plus rassembler que 50% d’entre eux. La grande coalition a vécu, une formule alternative va devoir être laborieusement trouvée. Pour la refondation de l’Europe, cela va être une autre paire de manches.
Continuer la lecture de LE PLAN EUROPÉEN DE MACRON EST MORT-NÉ, par François Leclerc

Partager