Étiquette : Emploi

  • Pourquoi les économistes ne comprennent rien, alors que la Bourse comprend ?

    Un petit problème technique en ce moment sur le site du New York Times en ligne : un titre apparaissant en…

    Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l’article. Vous pouvez vous abonner iciLire la suite…

  • Le slasher (*), dernier avatar de la novlangue néo-libérale, par Roberto Boulant

    Billet invité

    D’après la préposée à l’information sévissant ce matin à 6h30 sur une radio du service publique (à partir d’1m51s), le slasher est, je cite : « quelqu’un qui va être plus audacieux que la moyenne », « les jeunes slashers ont envie de vivre plusieurs vies en même temps », ou bien encore « à 40, 45 ans, sur les 20 à 30 belles années qui me restent devant moi, je vais me faire plaisir, je vais prendre le régime des auto-entrepreneurs ».… Lire la suite…

  • Belgique : la question de l’emploi et du travail doit être remise à plat !

    ING supprime 600 agences en Belgique. 3.158 emplois, sur 8.500, sont menacés chez ING Belgique,

    titre ce matin le quotidien financier, l’Écho.… Lire la suite…

  • Le temps qu’il fait le 9 septembre 2016

    Une candidature Thomas Piketty à la présidentielle

    La fermeture de Caterpillar Gosselies

    Lire la suite…

  • Trends – Tendances, Les industriels ont cessé de rêver la nuit à créer des emplois, le 25 février 2016

    Les études se succèdent qui annoncent la disparition de l’emploi en raison des progrès de l’informatique : remplacement du travail manuel par le robot et du travail intellectuel par le logiciel. Des chiffres récents évoquent à l’horizon 2030 la disparition pour cette raison de 47% des emplois aux États-Unis, 69% en Inde, 77% en Chine et 50% en Belgique. Même si la précision de ces chiffres est injustifiée, l’ordre de grandeur est celui-là. Curieusement, personne ne tient compte de cette sombre perspective quand il est question de l’avenir de l’emploi, ces chiffres semblent inassimilables : on continue de réfléchir dans un cadre ancien entièrement dépassé.… Lire la suite…

  • HUMAINCRATIE. FRAGMENT 3, par Jean-Claude Baerts

    FRAGMENT 3.

    Nous avons vu :

    F1
    • Une interrogation sur le vivre ensemble.
    • Avant-propos où Bergson nous explique qu’une innovation est nécessaire en présence d’un écueil.
    • Une liste non exhaustive de multiples écueils où le capitalisme conduit.
    F2
    • Que l’Humanité est confrontée à son anéantissement à défaut de refondations par une évolution créatrice.
    • Qu’un nouveau paradigme propose de se focaliser sur l’humain.
    • Préambule soulignant le rôle de la fiscalité et sa mutation projetée.
    • Introduction présentant une nouvelle voie vers la richesse des nations, laquelle sera bien plus vaste que la possession de biens et d’argent ou leur opulence.
    Lire la suite…

  • L’arnaque, par Michel Leis

    Billet invité.

    Sous l’effet d’une propagande intensive et ininterrompue depuis plus de vingt ans, il semblerait que de plus en plus de personnes soient victimes d’une arnaque à grande échelle, comme en témoigne cette conversation entendue il y a quelques jours entre deux employées au détour des allées de la supérette locale. Le sujet du moment en Belgique (comme dans beaucoup de pays) c’est la nouvelle réforme des pensions qui va porter l’âge de la retraite à 66 en 2025 et 67 ans en 2030.

    Après un échange de quelques minutes pour se plaindre de ces mesures, la conversation se conclut par quelques commentaires totalement résignés :

    – Bon de toute façon, il faudra bien travailler jusqu’à cet âge, il n’y a pas le choix.… Lire la suite…

  • Ce n’est pas une simple question de bons et de mauvais élèves. Réponse à Jens Weidmann, par Paul Jorion et Bruno Colmant

    Bruno Colmant et moi avons rédigé ce texte aujourd’hui. J’ai tenté de le faire publier dans la presse écrite mais un 13 août vous avez surtout à faire à des téléphones dont personne ne soulève le combiné. Cela se fera peut-être encore, on verra. Le voici de toute manière en attendant.

    Dans l’entretien qu’il accorde à Marie Charrel dans Le Monde d’aujourd’hui, Jens Weidmann, Président de la Bundesbank réaffirme la doxa allemande selon laquelle la structure bâtarde de la zone euro, ni fédérale, ni confédérale, ne constitue pas en soi un problème : il n’y a que de bons et de mauvais élèves, l’Allemagne est un bon élève et c’est aux autres pays d’améliorer leur performance.… Lire la suite…

  • L’EMPLOI ENTRE ARBITRAGE PRIVÉ ET POLITIQUE PUBLIQUE, par Michel Leis

    Billet invité

    1. L’offre d’emploi dépend de plus en plus des arbitrages du secteur privé en matière de répartition du travail

    1.1. En France, contrairement à une idée reçue, l’emploi total continue à augmenter[i]. Cette création d’emploi est toutefois insuffisante pour répondre à l’accroissement de la population active, d’où la hausse du chômage.

    1.2. La fonction publique d’État a contribué de 6 % dans cette croissance globale entre 1980 et 2010. Lors de la dernière décennie, elle a pesé négativement sur l’emploi total (-4.5 %). Les emplois ont augmenté plus fortement dans la fonction publique territoriale et dans la santé. Cette situation résulte d’un transfert de responsabilité entre l’État et les collectivités locales[ii] et d’une demande croissante en matière de santé.… Lire la suite…

  • « Je suis à comptabiliser à partir d’aujourd’hui parmi les gens qui vivent en dessous du seuil de pauvreté », par Quentin Dujardin

    Billet invité. Paraît ici.

    Lettre ouverte à l’ONEM (Office National belge de l’Emploi).

    Cher Monsieur Carlens,

    J’ai reçu ce jour l’information du nouveau calcul de l’Onem qui rentre en vigueur ce 1er avril concernant le statut artistique. Est-ce une blague ? Dans la négative, on peut dire que vous avez un certain sens de l’humour avec vos collègues !
    Trêve de balivernes, j’ai fait mon rapide petit calcul dans une projection réaliste de ce que peut espérer gagner un artiste comme moi qui travaille ou plutôt se bat tous les jours de sa vie pour obtenir quelques concerts et autres occupations du genre : session studio, travail de commande, etc…

    Voici donc votre calcul savant :

    Brut (par trimestre civil) – (nombre de jours prestés x 86,64 euros) = résultat / 86,64 = nombre de jours non indemnisable à rajouter aux jours déjà cochés pour les prestations.… Lire la suite…

  • Le Monde – Arithmétique et responsabilité, lundi 10 février 2014

    Arithmétique et responsabilité

    Le pacte de responsabilité vise la création d’emplois. Le gouvernement va réduire les cotisations sociales des entreprises et, « en contrepartie », celles-ci vont créer des emplois. L’expression « en contrepartie », chacun l’a compris lors de la conférence de presse du Président de la République, est essentielle au pacte. À ce point qu’un élément clé du nouveau dispositif est la création d’un Observatoire des contreparties dont l’objectif sera, on l’imagine, de compter le nombre d’emplois qui auront été créés en échange des exonérations consenties.

    Combien d’emplois seront-ils créés ? Au nom du Medef, Pierre Gattaz, son président, a proposé les chiffres suivants : sur la base d’une baisse de prélèvements de 100 milliards d’euros se décomposant en 50 milliards sur le coût du travail et 50 milliards sur les impôts, « nous […] avons dit […] que nous étions capables de créer un million d’emplois ».… Lire la suite…

  • LA DANSE DE LA PLUIE, par Jacques Seignan

    Billet invité.

    Le supplément économique du Monde (29/1/2014) a pour titre « Emploi : les patrons refusent de s’engager ». L’article en page intérieure précise « Pacte Hollande : les patrons attendent de voir ». Des patrons méchants ou égoïstes ? Non, c’est simplement de l’honnêteté intellectuelle. L’entreprise n’a pas à créer des emplois ! D’où sort cette vision saint-sulpicienne de l’économie ? Un vrai chef d’entreprise doit agir le plus rationnellement possible dans le cadre économique existant, aujourd’hui au service exclusif de ses actionnaires et des hauts cadres dirigeants. Le client, c’est la poule à plumer ; le salarié, le coût à éliminer.… Lire la suite…

  • Emploi : Course vers le précipice, on accélère ?, par Boileau de la Dyle

    Billet invité.

    Quelques faits concrets pour illustrer la fin de l’emploi, du moins chez nous.

    Le mois passé, dans la grosse boîte du secteur financier où je preste actuellement, j’ai vécu la réorganisation de plusieurs services. Ils se regroupent, changent d’étage, etc. Ils ont fait appel à la société habituelle (une société bruxelloise) pour opérer le déplacement du mobilier. On les connaît, ils viennent au moins 8 fois par an pour faire ce type d’opération. A la surprise générale, ce ne sont pas les ouvriers habituels. Ils sont remplacés par 5 Roumains. Le contremaître bredouille quelques mots d’anglais, ce qui permet à grand renfort de gestes d’expliquer ce qu’on attend d’eux.… Lire la suite…

  • LE TEMPS QU’IL FAIT LE 3 OCTOBRE 2013

    Sur YouTube, c’est ici.

    Le « Shutdown » aux Etats-Unis
    La question de l’emploi
    Bruxelles-Capitale… Lire la suite…

  • LA DÉMOCRATIE EN VOIE DE CONFISCATION, par Michel Leis

    Billet invité.

    Si la pression qu’exerce le monde de la finance sur les institutions politiques est au cœur du débat actuel, elle ne me semble être que l’expression particulière d’un rapport de force plus généralisé entre pouvoir économique et pouvoir politique. La place dévolue à l’économie dans le débat public a cru au fur et à mesure que les moyens à disposition du pouvoir politique se réduisaient comme peau de chagrin, de par la propre volonté du pouvoir politique.

    La période de l’après-guerre et de la guerre froide avait engendré une politique de type keynésienne, marquée par une intervention massive de l’État au travers de projets de prestige, de dépenses militaires massives, d’une intervention dans le social.… Lire la suite…