Archives par mot-clé : Erich Fromm

« Il vaut mieux en rire qu’en pleurer ! », le 19 juin 2018 – Retranscription

Retranscription de « Il vaut mieux en rire qu’en pleurer ! ». Merci à Marianne Oppitz ! Ouvert aux commentaires.

Bonjour, nous sommes le mardi 19 juin 2018 et pas de thème précis à ma vidéo aujourd’hui mais un titre, quand même ! Le titre ce sera : « Il vaut mieux en rire qu’en pleurer ». Alors pourquoi il vaut mieux en rire qu’en pleurer ? Mais si vous ne l’avez pas constaté vous-même, je vous le rappelle quand même : le monde est en décomposition rapide. Monsieur Salvini, ministre de l’intérieur en Italie du gouvernement populiste dit qu’il va s’occuper sérieusement de la question des Roms. Alors, on s’attend au pire parce que quand on dit « s’en prendre sérieusement » à une population qui est arrivée dans nos pays, je crois – si j’ai bon souvenir – au XIIe siècle et qui s’est mêlée à notre population d’une manière – comment dire ? – un peu hétérogène, vu que c’est une population qui venait d’un pays où il y avait un système à castes et que cette population ne s’est jamais véritablement mêlée à la nôtre et est restée un peu dans sa manière de voir les choses. Quand on s’en prend sérieusement aux Roms, c’est dans une perspective, bien entendu – comme on l’a déjà vu – d’élimination. Alors, ça fait très, très peur.

Continuer la lecture de « Il vaut mieux en rire qu’en pleurer ! », le 19 juin 2018 – Retranscription

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trends – Tendances, La dynamique perverse du narcissisme des tyrans, le 21 juin 2018

La dynamique perverse du narcissisme des tyrans

Ouvert aux commentaires.

Erich Fromm, né en 1900 en Allemagne, mort en Suisse en 1980 après avoir passé de très nombreuses années aux Etats-Unis, était psychanalyste et sociologue. Il devint une figure respectée de la fameuse École de Francfort.

Fromm a publié en particulier en 1964 « Le coeur de l’homme. Son génie pour le Bien et pour le Mal », où il s’efforçait d’expliquer la personnalité d’Adolf Hitler et les raisons pour lesquelles le peuple allemand l’avait suivi. À cette fin, Fromm introduisit dans le vocabulaire psychanalytique, une nouvelle catégorie, celle de « perversion narcissique » (malignant narcissism).

Continuer la lecture de Trends – Tendances, La dynamique perverse du narcissisme des tyrans, le 21 juin 2018

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Brexit / Corée du Nord – Le monde entre dans une grande bifurcation – Retranscription

Retranscription de Brexit / Corée du Nord – Le monde entre dans une grande bifurcation. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le 12 juin 2018 et je vous parle d’une cellule au monastère de Ganagobie – à l’Abbaye de Ganagobie, dans le Midi – où j’ai été invité à venir évoquer pendant 2 jours – avec les économes des abbayes cisterciennes et bénédictines – de l’économie et en particulier de l’avenir de l’emploi et du travail.


Continuer la lecture de Brexit / Corée du Nord – Le monde entre dans une grande bifurcation – Retranscription

35Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Brexit / Corée du Nord – Le monde entre dans une grande bifurcation

Brexit : « Machine-arrière toute ! »

Erich Fromm : les pervers narcissiques

Blog de Paul Jorion : Le 12 juin 2018 : Quand un pervers narcissique rencontre un autre pervers narcissique…

4Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le 12 juin 2018 : Quand un pervers narcissique rencontre un autre pervers narcissique…

Quand un pervers narcissique rencontre un autre pervers narcissique… je ne sais pas ce qu’ils se racontent, mais lisant en ce moment attentivement The Heart of Man,  le livre publié en 1964 dans lequel Erich Fromm introduisit le concept, j’y trouve que les cas avancés sont borderline, perchés sur la frontière entre normalité et psychose, et que c’est le fait ou non que le monde résiste à leurs délires de grandeur qui provoque le basculement, un démenti total par les faits causant une sévère dépression.

Ainsi, tant que le monde le suit, l’Ego d’Hitler gonfle. Quand il perd, il déraille (voir le splendide film La chute),  puis, quand le démenti par les faits est total, il se suicide.

Si je vous raconte ça, c’est que demain deux spécimens de pervers narcissiques avancés se retrouvent sur le ring à Singapour. Je déduis du livre de Fromm que l’un des deux sera bientôt mort. À moins bien sûr que ce ne soient les deux. Ou à moins encore qu’ils ne nous entraînent tous avec eux dans leur délire au sommet basculant dans une Danse macabre universelle !

15Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail