Archives par mot-clé : immigration

Brexit et les étrangers, par Duncan Sutherland

Le texte original se trouve ici.

Comme on l’a déjà fait remarquer, le Brexit vous obligera à détenir un passeport et à être soumis au contrôle de l’immigration à la frontière britannique, comme la plupart des citoyens étrangers qui ne bénéficient d’aucun privilège particulier en ce qui concerne l’admission dans le pays vert et agréable qu’est l’Angleterre. Je parle d’Angleterre plutôt que de Grande-Bretagne ou même de Royaume-Uni, car le contrôle de l’immigration au Royaume-Uni repose essentiellement sur une attitude anglaise à l’égard des étrangers et sur une tradition anglaise de contrôle de leur nombre. En outre, comme vous le savez, l’appendice nord de l’Angleterre, l’Écosse, ne souhaite pas imposer les contrôles de l’immigration du Brexit, mais elle le fait à contrecœur, tout comme elle a quitté l’Union européenne à contrecœur, où elle était parfaitement heureuse d’être. En Angleterre, au contraire, l’une de ses clameurs périodiques à l’encontre des étrangers et leurs œuvres a créé une exigence que l’on fasse quelque chose à leur propos. D’où le référendum de 2016 sur le Brexit et la décision des Anglais de vous renvoyer tous et, par la suite, de vous empêcher de vous immiscer dans les affaires anglaises.
Continuer la lecture de Brexit et les étrangers, par Duncan Sutherland

Partager :

A Symbolic Standoff, par Duncan Sutherland

Une traduction DeepL suit le texte en anglais, affiché en premier.

Early yesterday morning, during the Muslim festival of Eid Mubarak, which is officially recognized and respected in Scotland, the UK Home Office, which has responsibility for immigration control throughout the United Kingdom, staged a brutal dawn raid on the home of an Indian family in Kenmure Street in the ethnically and culturally diverse southside district of Pollokshields in the city of Glasgow, an area which is within the Scottish Parliament constituency represented by the First Minister of Scotland, Nicola Sturgeon, whose pro-independence administration is vehemently opposed to the UK Government’s post-Brexit “hostile environment” immigration policy, of which you may have heard.

Home Office immigration enforcement officers had arrived without warning in a marked van, into which they dragged two men with a view to transporting them to a Home Office detention centre for the purpose of deporting them. However, a neighbour who saw what was happening immediately crawled under the vehicle to prevent its departure and raise the alarm. The van was very soon surrounded by a group of residents, which rapidly grew in size until the street was filled with hundreds of people chanting spontaneously in unison “Leave our neighbours alone! Let them go! Let them go!”

Continuer la lecture de A Symbolic Standoff, par Duncan Sutherland

Partager :

Paul Jorion vend la mèche, le 25 septembre 2019 – Retranscription

Retranscription de Paul Jorion vend la mèche, le 25 septembre 2019

Bonjour,  nous sommes le mercredi 25 septembre 2019 et, aujourd’hui, ma vidéo s’appellera « Paul Jorion vend la mèche ». Voilà.

Pourquoi est-ce que je vends la mèche ? C’est parce que j’ai la grippe et je vous avais écrit hier matin que je ne devais pas faire de vidéo parce que, quand on a la grippe, on peut facilement avoir l’air déprimé ou être déprimé mais, au lendemain d’un jour où M. Johnson, Boris Johnson, Premier Ministre du Royaume-Uni, a été déclaré coupable d’abus de pouvoir et où M. Donald Trump, Président des États-Unis, a vu une procédure d’impeachment, c’est-à-dire de destitution, lancée contre lui, et sachant l’intérêt que je porte à ces diverses choses, je ne peux pas ne pas vous faire une vidéo où je mettrais tout ça ensemble, bien que j’aie fait des billets ces jours derniers, entre deux siestes, pour vous parler de l’actualité.

Continuer la lecture de Paul Jorion vend la mèche, le 25 septembre 2019 – Retranscription

Partager :

Paul Jorion vend la mèche

Ouvert aux commentaires.

Populisme, cynisme : promettre l’impossible à des blasés

P.S. Je dis que le montant de l’aide militaire à l’Ukraine bloqué par Trump était de 250 millions de dollars, c’est en réalité 391 millions.

Partager :

“Ils viennent voler notre pain !”

Ouvert aux commentaires.

Rafle de travailleurs immigrés illégaux dans les usines de Cactus au Texas. Depuis, les usines sont vides car personne d’autre n’est prêt à les remplacer dans leurs boulots de merde.

L’article du Washington Post est ici : Trump says American workers are hurt by immigration. But after ICE raided this Texas town, they never showed up. : “Trump affirme que les travailleurs américains souffrent de l’immigration. Mais après que l’Office de l’immigration et des douanes eut opéré sa rafle, ils ne sont jamais venus”.

Partager :

DU PASSÉ ILS FONT TABLE RASE, par François Leclerc

Billet invité.

La jungle de Calais est l’objet de toutes les sollicitudes, maintenant que les 7.000 réfugiés qui à la fin y survivaient en ont été évacués manu militari. Les travaux de réhabilitation de cette zone d’une vingtaine d’hectares y ont débuté. Et, pour plus de précaution, un déboisage est prévu, tout étant mis en œuvre pour effacer les traces de ses occupants à titre très précaire et rendre le lieu impraticable s’ils s’avisaient de revenir.

Continuer la lecture de DU PASSÉ ILS FONT TABLE RASE, par François Leclerc

Partager :

Obama chahuté alors qu’il défend sa nouvelle politique d’immigration

(Reuters) Tue Nov 25, 2014 7:19pm EST

Le Président Barack Obama a été interrompu à plusieurs reprises par des perturbateurs alors qu’il expliquait mardi sa nouvelle politique d’immigration. Ils lui reprochent de ne pas aller assez loin dans la protection des immigrants illégaux contre la déportation.

Le Monde : Où vivent les migrants bientôt régularisés aux Etats-Unis ?, le 23 novembre 2014

Amy Obama

© Amy

Partager :

Les idiots utiles du Front National, par Zébu

Billet invité.

« Insupportable », « inhumain », « indigne », « effroyable », « scandaleux »…

Parle-t-on ici de la faim dans le monde qui frappe des millions de femmes, d’enfants et d’hommes dans le monde ? Ou de la pollution faisant suite à la « catastrophe » (liée à l’effondrement et aux impérities du système nucléaire) de Fukushima au Japon ? Ou même, pour se rapprocher du sujet, de l’augmentation des reconduites à la frontière depuis l’alternance politique ou des expulsions menées il n’y a pas si longtemps dans le même milieu scolaire, soi-disant « sanctuarisé » ?

Chacun peut se faire sa propre idée de ce que d’aucuns ont dénommé « l’Affaire Leonarda », à partir notamment des conclusions du rapport diligenté à ce sujet.

Continuer la lecture de Les idiots utiles du Front National, par Zébu

Partager :

LA BELGIQUE ET SES IMMIGRÉS

Il m’arrive de recevoir du courrier de personnes bien intentionnées qui me disent : « Vous ne savez pas ? Monsieur Jules Pongron de la Ferté-Alais avait lui aussi écrit un livre où il annonçait la crise. Son livre intitulé Bientôt la crise ! a été publié en 2008 chez… », et je me dis : « Oui, mais il ne fallait pas être tellement futé pour annoncer en 2008, une crise qui avait débuté en février de l’année précédente… »

J’ai eu le même sentiment hier quand j’ai vu à la une des journaux que M. Bernard Arnault avait l’intention de devenir Belge, je me suis dit : « Bon, d’accord, mais moi je suis quand même Belge depuis 1946 ! »

Ce qui m’a un peu étonné, c’est que quand M. François Fillon, ancien premier ministre en France – ce n’est pas rien, a parlé de stupidité à ce sujet, ça n’a pas été celle du candidat à l’émigration en question, mais celle des gens qui l’obligent, dit-il, de partir.

Ce M. François Fillon est quand même un homme politique qui voudra bien un jour ou l’autre se faire élire quelque part, est-ce qu’il croit vraiment qu’on trouvera beaucoup de gens pour admirer ce M. Bernard Arnault ?

Cela lui suffira peut-être, à M. François Fillon, qu’on en trouve un tout petit nombre, pour autant que ce soit sur un tout petit endroit, assez en tout cas pour qu’il puisse se faire élire. Si j’ai un conseil à donner quand même à M. François Fillon, c’est celui-ci : « Faites attention que le jour dit, tous ceux sur les voix de qui vous comptez en ce moment ne soient pas devenus Belges à leur tour ! » … à moins bien sûr qu’il s’agisse d’élections européennes… mais, avec le genre de pouvoir dont disposent – comme on le voit en ce moment – les députés européens, personnellement je n’appelle pas ça de vraies élections !

Partager :